Bouturage d'arbres greffés

greffer.net >> Cerisier

FLORA a écrit le 04/01/2018 08:16
Bonjour à tous, qui peut me dire si l'on peut bouturer un arbre déjà greffé et aussi si l'on peut prélever des greffons sur un arbre lui même déjà greffé.....autrement dit si les arbres déjà vendu greffé dans le commerce peuvent me servir à bouturer ou à prélever des greffons pour greffer des arbres de la même espèce mais sauvage ?
Bruno a écrit le 04/01/2018 09:11
Oui, on peut prélever des greffons sur un arbre greffé pour en greffer d'autres. On peut faire des boutures, mais pour certains arbres comme le cerisier ce n'est pas évident. Si on y arrive on aura les même fruits que ceux de l'arbre sur lequel on aura prélevé mais on n'aura peut-être pas la qualité des racines qu'avait le porte-greffe. Certains arbres se bouturent facilement, pour d'autres c'est pratiquement impossible.
ge13 a écrit le 04/01/2018 18:54
Bonsoir,
Par exemple, la vigne qui se bouture très bien, si on prélève une bouture on obtiendra un plant direct de le variété (un clone).
Cependant ce plant ne bénéficiera pas des avantages que peuvent fournir les porte greffes, vigueur, adaptation au terroir, résistance aux maladies (ex: phylloxera avec les pg américains)...

Mais dès qu'on arrive à réussir une bouture, on risque rien de tenter le coup!

On peut bien sûr prélever des greffons en vue d'une greffe à condition de se renseigner sur la compatibilité du pg.
clow a écrit le 04/01/2018 22:17
Les arbres vendu dans le commerce sont en majorité des arbre greffé à partir d'arbre eux même greffé .

C'est le but même de la greffe conservé une variété en la greffant sur un autre porte greffe et ainsi de suite.

Pour ce qui est du bouturage comme bruno l'explique il y a des cas possible figuier, vigne, cassissier et groseillier, cognassier etc après tout dépend de savoir si le sol conviens .

Le greffage permet d'adapté parfois des variétés peu compatible avec son sol en utilisant un porte greffe adapté et compatible.

Autrement dit aucun problème pour greffé du cerisier du commerce sur un cerisier sauvage ou merisier etc par contre dans son cas la bouture est à évité car les chances de réussites sont assez faible.
Ferréol a écrit le 05/01/2018 10:26
Il y a deux raisons principales qui fait que la greffe, opération technique et couteuse, est utilisée:

-le végétal ne se bouture pas ou difficilement, par conséquent il faut utiliser d'autre méthodes de multiplication, et quand on veut conserver une variété, la greffe est alors une méthode intéressante.

-le végétal présente des incompatibilités racinaires avec certaines caractéristique du sol, du coup, on greffe pour avoir un système racinaire qui fonctionne avec ce sol.

Si tu es dans le premier cas (poirier, pommier, prunier, cerisier entre autres) la bouture risque d'être très compliquée, avec des taux de réussit très faible. Si tu es dans le deuxième cas (vigne) la bouture peut être facile, mais le maintien sur le long terme de la plante peut être problématique...


greffer.net >> Cerisier