A quel période couper la branche après écussonnage?

greffer.net >> Cerisier

pepindor a écrit le 04/09/2017 22:44
Bonjour,
j'ai effectué avec succès des écussons sur cerisiers en cette fin d'été, sur griottioer et aussi sur merisier. Une partie des greffons semble déjà avoir bien pris. Ma question sur le griottier: la durée de vie de ce porte-greffe (courte ?)

Une autre question tourne autour de la période pour couper la branche au-dessus de la greffe: est-il meilleur de le faire en septembre (pour limiter la gommose), en hiver, ou bien au printemps avant le démarrage de végétation mais au risque d 'une mauvaise cicatrisation des plaies de taille?
En vous remerciant de vos réponses pour m'éclairer
Bruno a écrit le 05/09/2017 07:11
Personnellement au printemps avant le démarrage de végétation. Pourquoi une mauvaise cicatrisation de plaies de taille ?
Je ne sais pas si la durée de vie des cerisiers sur griottier (prunus cerasus) est courte. Cela doit donner des arbres de vigueur moins grande que sur merisier (prunus avium). Il y a des PG modernes qui sont des prunus cerasus comme le "Furtos" ou le "Weïroot 158". Je n'ai pas l'habitude de greffer sur griottier. Chez moi je greffe les cerisiers sur Ste Lucie ou sur un PG que j'avais récupéré il y longtemps dans un ancien verger. Je ne sais pas s'il s'agit d'un prunus cerasus ou d'un prunus avium ? Il est petit de taille non greffé (dépasse difficilement 1,5 mètre), fait des cerises pratiquement sans chair et a tendance à beaucoup drageonner.
Message modifié 4 fois ; la dernière fois le 05/09/2017 07:35 par Bruno
pepindor a écrit le 05/09/2017 07:27
Tous les articles sur la taille des arbres a noyau disent qu il est preferable de tailler apres la fructification (aout setpembre), car la taille en hiver ou printe.ps cicatrise mal...
aves vs l experience de cela?
Bruno a écrit le 05/09/2017 07:38
En réalité, je n'ai jamais remarqué cela, mais je n'ai pas attendu que les arbres soient très grands pour les greffer.
floyd a écrit le 05/09/2017 20:47
Les intempéries et le gel sont évidemment les causes qui abiment les plaies avant cicatrisation.
A la chute des feuilles, je pense qu'un traitement au cuivre, (bouillie bordelaise par ex…) pourrait assainir les jeunes greffés.
Ce qui laisse pour le printemps moins de spores des maladies redoutées.

Une photo ou deux du travail de greffage accompli seraient bien appréciées!
Bruno a écrit le 05/09/2017 21:49
Évidemment chez moi, il n'y a presque pas de gel, j'ai un thermomètre maxi-mini. Le plus froid qu'il y a eu a été -2°, alors la taille d'hiver ne doit pas être très gênante pour les arbres.


greffer.net >> Cerisier