cerisiers nanifiants MAXMA

greffer.net >> Cerisier

Ferréol a écrit le 04/06/2012 11:16
C'est justement pour moins dépendre des financements publics que l'INRA dépose des COV sur ses obtentions afin d'en retirer des royalties. C'est aussi parce que l'état se désengage de la recherche publique que l'INRA est obligé de trouver des financement ailleurs, chez les professionnels, qui imposent les COV ainsi que leurs critères de sélection pas forcément appropriés aux vergers amateurs.

Après, que l'INRA ne souhaite pas avoir de service de pépinière pour le grand public est un autre débat. Les réductions actuelles d'effectifs ne permettent de toute façon pas d'entretenir ce type de service.
floyd a écrit le 04/06/2012 11:38
Bien dit Ferréol.
Puisque les budgets subissent des cures nanifiantes, c'est encore le moment d'interpeller les candidats à la députation pour qu'ils fassent des promesses qu'on pourra les obliger à tenir… si elles sont favorables à la recherche publique!
François du Perche a écrit le 04/06/2012 12:00
une "vraie" recherche est incompatible avec l'absurdité des 35 heures, pour des travaux qui ne sont ni éreintants, ni pénibles, loin s'en faut. Après, on fait semblant de s'étonner qu'on manque de monde et qu'il faut embaucher massivement, en s'endettant un peu +, pour compenser. Pardon pour le hors sujet.
Pour revenir à ces cerisiers nains bon marché, j'ai reçu ce matin la réponse de "jardinpourvous", service commercial très aimable & très réactif. Ce "Sylvia" (150€ les 25 soit 6€ pièce + 10€ de livraison forfaitaire - imbattable) est greffé sur prunus mahaleb (Ste Lucie), donc je doute qu'en pleine terre il reste nain.
Mahaleb : vigueur moyenne, pour terrains secs & calcaires, craint l'asphyxie, donc pas adapté à des terrains argileux lourds & humides.
Mais ça peut être intéressant pour d'autres....aspect décoratif d'un cerisier colonnaire + cerises faciles à ramasser & à protéger.
nicollas a écrit le 27/06/2013 15:23
Le mystère du cerisier colonnaire Sylvia demeure ... Mes recherches n'ont pas abouties. Quelques pépinières ont cet arbre, mais la moitié reprennent l'image erronée de goji, donc ça inspire pas confiance. J'ai trouvé deux autres photos du cerisier soit disant colonnaire, dont la première a l'air d'un photomontage, et la deuxième c'est un empilement de deux fois la première ...

http://www.guardiangardencentre.co.uk/cs...
http://www.vanmeuwen.com/medias/sys_mast...


http://www.vanmeuwen.com/fruit-and-veget...
http://www.guardiangardencentre.co.uk/pl...

Dommage, ça serait sympa un cerisier colonnaire
François du Perche a écrit le 27/06/2013 16:08
j'ai reçu l'hiver dernier de Belgique 20 Inmil GM9. Tiges de 12mm de diamètre environ. Ils ont tous bien pris. Je les grefferai à l'automne ou l'an prochain. En attendant, ils sont à un emplacement provisoire.
Cerisier colonnaire, oui à condition que les cerises soient très bonnes.
On doit pouvoir conduire les variétés greffées sur vrai PG nanifiant en forme colonnaire ou plutôt en palmettes verticales en faisant des arcures et en taillant, et au moins on est sur de la qualité des cerises.
Pas moyen d'insérer une photo
François du Perche a écrit le 28/06/2013 10:58
j'avais essayé hier sans succès IMG = insérer une image, en fait il faut aller au dessous du message et parcourir son disque dur.
François du Perche a écrit le 01/04/2014 08:31
Greffe à la mi-février (c'est un peu tôt, mais je n'avais pas le choix) de 14 PG Inmil avec 4 variétés (Burlat, Coeur de pigeon, géante d'Helfinger, Napoléon), surtout des anglaises simples et quelques pendule, tout à l'air de démarrer.
François du Perche a écrit le 05/05/2014 12:29
quelques photos de ces 14 greffes réalisées (un peu tôt) à la mi-février sur PG nanifiant Inmil, ça démarre bien. Curieusement, les 5 greffes sur PG transplantés à leur place définitive en décembre sont bien plus vigoureuses que celles sur PG en terre depuis un an et demi, pourtant c'est la même orientation. Pendule ou anglaise : kif-kif pour la vigueur pour le moment.
"Coeur de pigeon" semble moins vigoureuse.
Il y a des protections grillagées contre les lapins et j'espère que les escargots se feront manger par les hérissons. J'espère aussi que ces cerisiers nains ne resteront pas à l'état de bonzaï mais les photos d'Alcedo sont prometteuses.
nicollas a écrit le 05/05/2014 12:50
Pour les limaces j'ai commencé à utiliser ça sur les muriers qui se faisaient dévorer :

http://www.ekmpowershop14.com/ekmps/shop...

Pas assez de recul pour juger mais ça a l'air prometteur. Je découpe des bouteilles, j'entoure de scotch de cuivre, et je mets ça aux pieds des arbres. En plus ça permet d'éviter au mulch de toucher le tronc.
François du Perche a écrit le 05/05/2014 13:03
Merci, ça semble très intéressant. Il faudrait que tu mettes ça à la rubrique "Matériel", tout à la fin. Il y a beaucoup de gens qui ont ce problème, qui ne veulent pas empoisonner leurs hérissons ni leurs musaraignes, mais qui ne s'intéressent peut-être pas aux cerisiers nains.
François du Perche a écrit le 11/05/2015 11:54
sur les 14 greffes d'Inmil réalisées l'an dernier seules 4 ont survécu (2 burlat, 1 napoléon, 1 Helfinger), les autres sont crevées mystérieusement les unes après les autres sans raison apparente, sans doute le PG Inmil nécessite-t-il une très bonne terre très fertile. Elle n'ont pas fleuri alors que les greffes de sauvegarde réalisées sur des branches de merisiers de la haie voisine sont couvertes de fleurs !
La greffe anglaise avec Burlat semble donner un gros bourrelet, sans doute une fragilité à terme, alors que la greffe pendule semble mieux équilibrée, mais Burlat est très hâtif et on peut lire qu'il est déconseillé de faire des anglaises sur les variétés hâtives. cqfd
François du Perche a écrit le 11/05/2015 12:02
gros plans de la greffe anglaise burlat
François du Perche a écrit le 08/06/2015 10:53
Beaucoup de déboires sur ces cerisiers nains :
1) je les avais protégés des lièvres, maintenant ce sont les chevreuils qui viennent les brouter alors qu'ils ont plein de merisiers sauvages dans les bois juste à côté. J'ai dû protéger jusqu'à 1m20. C'est le genre de détail auquel on ne pense pas forcément quand on veut faire des arbres nains.
2) pour les bigarreaux Napoléon, c'est la Bérésina et Waterloo se profile à l'horizon, malgré arrosages, brf, cendres de bois, désherbage & grattage superficiel de la terre (il n'y a pas de galerie de taupe).
Ces Inmil semblent plutôt destinés à faire des bonzaïs.
Foufouche a écrit le 08/06/2015 11:38
Une vraie plaie les chevreuils...
Ca m'étonne qu'ils n'arrivent pas à brouter en passant la tête à travers ton treillis soudé, la maille à l'air large, içi ils vont jusqu'à "enfoncer" le grillage noué type mouton, c'est tentant les plats 4 étoiles... Ca a vraiment un odorat de fou, ils réussissent à trouver absolument toutes plantations, aussi minuscules soit elles.... L'avantage: ils me font une taille en vert sur les pousses de pêchers qui dépassent du grillage (sont pas très consciencieux niveau taille quand même)

Pour les nains, au delà des compatibilités, c'est surement une question de sol, et de nourriture....c'est le type de Pg qu'il est préférable de mettre sous perfu en GaG avec engrais à l'appui pour caricaturer.
Chez moi je peux implanter ce type de PG uniquement dans le potager ou autour....ailleurs ça fait du bonzai qui végète, qui finit par crever ....et c'est valable pour pas mal de fruitier. En fait je prend la vigueur donnée et je la divise par 2!


greffer.net >> Cerisier