Alerte bactérie Xylella fastidiosa

greffer.net >> Annonces

autrevie a écrit le 01/01/2015 15:35
http://www.wikistrike.com/2015/01/bacter...
wikipedia:
Xylella fastidiosa est une proteobactérie Gamma. C'est un agent pathogène important chez les plantes, où il cause plusieurs maladies comme la "phoney disease" du pêcher dans le sud des États-Unis, le "leaf scorch" du laurier-rose, la maladie de Pierce en Californie, et la maladie X du citrus au Brésil. Elle décime les oliviers de la région des Pouilles, dans le sud de l'Italie
patrice a écrit le 01/01/2015 18:25
Un peu plus de lecture ici :

http://www.aquitainagri.fr/fileadmin/doc...

http://www.corsenetinfos.fr/Xylella-Fast...
floyd a écrit le 01/01/2015 21:42
L'introduction et la dissémination d'organismes nuisibles aux plantes, tels que des champignons, des bactéries, des virus ou des insectes dans les cultures alimentaires est une menace sérieuse qui peut avoir de lourdes conséquences économiques, sociales et environnementales. Ces organismes nuisibles sont souvent introduits par l’intermédiaire d’importations de plantes dans des zones auparavant épargnées.

En Europe, les mesures de protection contre l'introduction de nouveaux organismes nuisibles sont basées sur les contrôles réglementaires de la circulation des végétaux et des produits végétaux. L'évaluation de la probabilité d’introduction et de propagation subséquente d'organismes nuisibles aux végétaux dans une zone et l'évaluation des conséquences potentielles permettent d’éclairer la prise de décision en matière de mesures de protection. La tâche principale du groupe scientifique de l’EFSA sur la santé des plantes (groupe PLH) consiste à évaluer les risques associés aux organismes nuisibles exotiques (en provenance de pays hors UE ) en se fondant sur un large éventail de compétences spécialisées et en exploitant les connaissances scientifiques les plus récentes afin de fournir des conseils scientifiques de la plus haute qualité à la Commission européenne.


http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/...

Plus que jamais, il appartient aux amateurs de s'interdire toute tentation/tentative d'importations tant par les circuits officiels que sous le manteau.
patrice a écrit le 02/01/2015 08:14
Plus que jamais, il appartient aux amateurs de s'interdire toute tentation/tentative d'importations tant par les circuits officiels que sous le manteau.

Même officiellement pour les professionnels dans les règles de l'art il y a des risques, tel souligné dans un des articles.
Nous en revenons aux débats que nous avons eu avec le cynips, à savoir que rien, sauf l'interdiction de circulation des humains, n'empêchera une personne en vacances non informée d'arracher un plant contaminé pour en faire un bonsai, une bouture de laurier rose ou je ne sais quoi, et le ramener dans la voiture...

Merci à Autrevie pour avoir transmis l'info, même si cela n'est pas récent, bien d'entre nous n'en avions pas entendu parler.
youcef a écrit le 02/01/2015 10:09
meme les fruits importés peuvent etre contaminés.
floyd a écrit le 02/01/2015 11:14
Objectivement ça ressemble à un combat perdu d'avance.
Sauf à supposer que l'expérience acquise dans la lutte contre le feu bactérien, la flavescence dorée, et bien sûr le cynips du châtaignier, nous permettrait de mieux réagir face autres désastres annoncés.

Je redoute surtout la réaction de professionnels comme ce vigneron en biodynamie, dont l'aveuglement peut et pourrait avoir des conséquences que lui et ses conseils n'ont pas mesurées.
Ce qui est un autre débat, mais il révèle toute la complexité de la mise en œuvre d'une prophylaxie.

Pour mémoire au XIXe le phylloxera et le mildiou causèrent pareilles paniques et les mêmes errances.

Puisque nous sommes dans la période des vœux, donnons à la Recherche des moyens accrus pour nous armer contre les bactérioses, viroses, prions, rétrovirus et phytoplasmes qui décidément font tout pour gâcher le plaisir d'une année qui commence.
claudeduvar a écrit le 02/01/2015 19:02
cette bactérie est présente en Californie depuis 1880, et il y a encore un vignoble qui produit du vin. Les échanges favorisent la propagation il est vrai mais ne serait pas les premiers indices d'un changement climatique? impossible à vérifier pour l'instant, une opinion sans plus.
floyd a écrit le 02/01/2015 19:30
Bonjour Claude,
Je sais que tu te trouveras en première ligne pour devoir sauver tes oliviers!
Oui, tous nos vœux t'accompagnent.

1880, c'est la date à laquelle la bactérie a été décelée et identifiée, non sans difficulté.
Il est logique de penser qu'elle était présente bien avant sur les vignes américaines sauvages et bien avant qu'on se préoccupe de viticulture.
patrice a écrit le 16/04/2015 20:07
La bactérie a été repérée à Rungis.

http://www.lemonde.fr/biodiversite/artic...

Des mesures d'interdiction d'importation vers la france sont annoncées dans l'article
patrice a écrit le 16/04/2015 20:10
L'arrêté limitant les importations
patrice a écrit le 29/04/2015 17:28
Les dispositions de l'Europe:

http://www.lemonde.fr/planete/article/20...

"Mais pas au point d’accéder à la demande de l’Espagne, soutenue par la France, d’interdire les plantes susceptibles d’être contaminées (une liste de plus de 200 espèces a été établie par la France) en provenance de tous les pays tiers où se trouve la bactérie : Etats-Unis, Brésil, etc."
patrice a écrit le 19/05/2015 10:40
Dispositions pour la Corse :

http://www.fredon-corse.com/standalone/6...
François du Perche a écrit le 19/05/2015 19:35
C'est un vrai blocus, 188 espèces concernées dont certaines à elles seules représentent des dizaines ou des centaines de plantes : tous les citrus, tous les prunus, tous les ficus carica... et bien sur tous les oliviers et toutes les vignes.
Il y aura probablement pas mal de dépôts de bilan chez les commerçants concernés.
patrice a écrit le 20/05/2015 08:37
Cela n'empêchera pas un vacancier non informé d'arracher un plant contaminé et de ramener son souvenir dans son pays...
patrice a écrit le 09/06/2015 22:03
Il vient d'y avoir sur la chaîne télé LCP un reportage sur ce sujet, montrant les dégâts végétaux et économiques.
Ils ont indiqué qu'il s'agit d'une sous-espèce de Xylella, qui à priori s'attaque à l'olivier mais ne contaminerait pas par exemple la vigne.
patrice a écrit le 31/07/2015 18:22
La bactérie Xyllela est détectée en Corse, mais "elle appartient en fait à une sous-espèce différente de celle qui s'attaque aux arbres du sud de l'Italie"

"Les Etats-Unis vivent avec la maladie depuis 150 ans ! Et en Californie, que je sache, il y a encore des arbres. Il faut raison garder. Dire que tous les arbres vont mourir, c'est juste pour faire peur. Oui c'est un problème mais non, ça ne va pas tout détruire."

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/2...

Selon Corse matin, ces plants auraient été importés dès 2010, par un professionnel
http://www.corsematin.com/article/dernie...
http://www.corsematin.com/article/ajacci...
floyd a écrit le 31/07/2015 23:26
Pour cet éminent entomologiste, le pire n'est pas certain.
Il propose d'attendre et de voir… ce que collectes et analyses vont permettre de conclure.

La viticulture par ailleurs est bien assez embêtée par la flavescence dorée, elle même véhiculée par une cicadelle.
Donc 50 sur 3000, mais celle-là nous fait craindre une belle catastrophe, soit pas l'extension de la maladie, soit par les mesures de prophylaxie dont il a fait sa conclusion.
Ouf, il restera des arbres!
Domi 07 a écrit le 15/10/2015 23:45
ça y est la Xylella Fastidiosa est chez nous

http://www.lemonde.fr/planete/article/20...
ké20 a écrit le 16/10/2015 22:16
mais aussi tous les insectes asiatiques et autres merdes etc .... la mondialisation n'a pas fait que du bien ....
Chez nous entre les frelons, le cynips , les coccinelles asiatiques, les grenouilles taureaux etc .... on est vernis ....
patrice a écrit le 01/11/2015 08:30
Un article scientifique très interessant sur la bactérie et les moyens de lutte envisagés :

http://www.agriculture-environnement.fr/...


greffer.net >> Annonces