greffer neflier japonais sur aubepine ?

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

greffer neflier japonais sur aubepine ?

#1 Message par jesus666 » 26 févr. 2006 18:06

j'ai un petit neflier japonais,
il pousse pas un Q !! :shock:

Alors je me dit, peut etre que si je le greffe sur aubepine comme le neflier allemand le supporte, je vais peut etre l'aider a partir ?

mais comme il a des feuilles toute l'année et pas l'aubepine ca va peut etre poser problem ?

vous en pensez quoi ?

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#2 Message par patrice » 26 févr. 2006 19:13

Le néflier du Japon se greffe sur :

- aubepine (vigueur moyenne)
- cognassier (vigueur faible)
- franc (vigueur faible).

Donc pour répondre, l'aubépine augmente la vigueur

Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

#3 Message par jesus666 » 26 févr. 2006 19:32

merci patrice!

Mais ce neflier est deja issu d'un semi!

Cela aurait il un interet de le greffer tout de meme ?

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#4 Message par patrice » 26 févr. 2006 20:36

Le porte greffe joue sur la vigueur d'un arbre... (lorsque tu greffes un pommier X sur un porte greffe nanifiant il est tout rikiki en pot, si tu greffes le même pommier X sur un franc, il faut sortir l'échelle)

Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

#5 Message par jesus666 » 26 févr. 2006 21:41

ca vaudra quand meme la peine d'essayer !

Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

#6 Message par jesus666 » 23 mars 2006 20:38

c'est fait comme greffe, maintenant on va voir ce que ca donne, parceque le japonais a des feuilles meme l'hiver !

Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

#7 Message par jesus666 » 13 mai 2006 16:21

alors greffe de neflier japonnais sur aubepine ...echec total !!!

heureusement il me reste le pied mere, mais il ne se porte pas bien qq'un saurait pourquoi ?

Image

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#8 Message par patrice » 12 juin 2006 20:21

Autant il y avait erreur sur le livre où j'ai pris les infos.

Le neflier germanique (caduc) se greffe très bien sur aubépine, je l'ai à multiples reprises réalisé.

Peut etre que l'auteur a confondu ?

Avatar du membre
jesus666
Messages : 337
Enregistré le : 10 févr. 2006 14:24
Localisation : Morbihan

#9 Message par jesus666 » 12 juin 2006 21:01

Faut avouer que ce neflier Japonais me donne du fil a retordre, il est a la limite de creuver tous les ans, il pousse pas, on dirait qu'il fait tout pour m'enerver.... quel gros lent !!!!!!

Je me demande s'il ne serait pas fait pour une terre moins acide, la mienne est entre 6 et 7, toujours acide ! peut etre devrais je envisager un chaulage de mon verger ?

autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#10 Message par autrevie » 23 janv. 2007 23:40

moi aussi j'ai des greffes qui ont repris.
j'ai greffé en fente au printemps sur Aubépine et ca pousse tres bien

Mulcher détruit l'herbe, les racines de l'herbe produisent des exudas qui bloque jusqu'a 20% la croissance de l'arbre.
En plus, en se décomposant, cela donne un coup de fouet à l'arbre
(dû à l'azote).

Avatar du membre
JM
Messages : 1229
Enregistré le : 04 févr. 2006 19:47
Localisation : Gironde

#11 Message par JM » 24 janv. 2007 18:19

Les néfliers du Japon qu'on trouve en jardinerie sont très souvent greffés sur cognassier : il y a souvent de petites repousses de cognassier au pied.

Avatar du membre
Yardenia
Messages : 121
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:20
Localisation : Limousin 7b

#12 Message par Yardenia » 27 avr. 2007 12:02

des infos sur le néflier du japon, notamment sa greffe sur aubépine et cognassier ce qui étend sa zone de rusticité:
http://perso.orange.fr/association.frui ... lja02.html
j'en sème tous les ans avec des pertes conséquentes en hiver et des qui végètent arrivés à 3-4 ans.
je tenterai cet été sur cognassier sauvage.

autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#13 Message par autrevie » 10 déc. 2010 19:56

tout mes bibaciers greffés sur aubépines ont claqué à cause du froid :cache: faillait si attendre,quel idiot!
J'ai du tout enlever de ma bourse,mais je compte bien relancer l'expérience en plantant les aubépines (PG) en serre.
en tout cas,ca semble plutot assez facile à "prendre" sur aubépine,tout dépend de la qualité des greffons,tout est la.
j'espère que la floraison est bien résistante...
je serait vert de devoir mettre le tout en pot et faire migrer en interieur pour faire mûrir se fruit si commun dans le sud!
de toute façon,je me trouverais bien un petit terrain dans le sud un jour.
toujours personne pour nous narrer une expérience de dégustation comparative de variétés de bibaces sélectionnés,avec du sauvage?

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 766
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#14 Message par belinsecte » 07 juin 2016 21:08

Avec le lien d'un restaurateur, je réponds un peu à la question d'autrevie (comparaison goût variétés) ici:
viewtopic.php?f=38&t=3025
mais lequel serait sauvage, si comme le dit Autrevie les semis seraient assez fidèles?
Le meilleur que j'ai goûté était petit (3cm, très juteux sucré parfumé et doux), mais aucun de ceux que j'ai goutés ne portait de nom, dans les villages...

Pour revenir au sujet de greffe de Bibacier sur aubépine, quelqu'un a constaté un succès dans la durée?
elle augmente ou diminue la vigueur du loquat?
contrairement à ce que je lis ici, la fiche de fruitiers.net indique que ce pg réduit la vigueur,
et je n'ai jamais vu une aubépine si grande qu'un Bibacier


J'ajoute le 20 aout 2016 et 9/09: entre le 15 et 19 aout j'ai fait 20 écussons de bibacier sur aubépine, le cal est maintenant bien développé, je les ai déligaturés le 9/09 pour voir et comprendre, voici mes erreurs et observations:

Mes chips et écussons n'étaient peut-être pas assez épais en bas pour comporter des cellules génératrices qui sont en limite du bois, ou est-ce parce que mes T sont à l'endroit au lieu d'être inversés comme je l'ai ensuite vu conseillé;
J'ai fait des T à l'endroit... parce que j'avais pas encore lu la fiche dans la bourse.
Parfois j'ai laissé trop peu de bois dans l'oeil, en taillant un chip très fin (parfois trop fin). et j'ai bien serré au scotch d'électricien (car au buddy-tape, l'application semblait mal se faire).

Résultat ils sont vivants et soudés au dessus du pétiole qui se détache bien, mais sous le pétiole c'est un morceau d'écorce nécrosé.

Ma plus grande erreur est peut-être d'avoir greffé des pétioles sans yeux.... J'avais prélevé des branchettes sans avenir en dessous, et je n'avais pas vu que les branches ensoleillées portent de rares yeux prohéminents..

Si le PG n'est pas très copieusement arrosé plusieurs jours avant, l'écorce se décolle mal... dans ces cas j'ai gratté ce qui restait collé sur le bois, mais parfois il a alors perdu ses cellules génératrices sous une greffe ratée.
Dans les autres cas, le cal se forme bien sur tout le bois du PG. les greffons de bibacier sont épais au moins comme leur écorce, cela soulève beaucoup l'écorce de l'aubépine qui nécrose au dessus et de chaque coté du greffon, aujourd'hui je la casse à la main, le cal formé sur le bois du pg (visible tout autour du greffon) est bien développé il remplacera l'écorce nécrosée.
C'est à se demander s'il serait mieux d'entailler l'écorce du PG en fenêtre?


et avant de continuer j'aimerais savoir...

Qui aurait réussi ou échoué? (en écusson en été comme il est recommandé dans l'article de Patrice):
- En "T" à l'endroit?
- En "T" inversé? comme conseillé sur la fiche de fruitiers.net
- étaient pourvus, ou non, du pédoncule? (ou avec un pédoncule coupé court, enrubanné de buddy tape? peut il vraiment prétendre être "étanche et respirant"? ne ferait on pas pareil avec du film alimentaire étirable??)
- étaient du bois d'un an (ayant poussé l'an dernier), ou plus jeune (de cette année)? (je ne vois de bourgeon apparent sur bois de 2 ans)
- Et sur PG de quel diamètre? (les greffons étant assez larges, et la coupe plate, il me semble qu'il ne faut pas de trop petits diamètres de PG si on garde du bois sous l'oeil)

Le lien dans un post ci-dessus, est périmé.


Puis-je en novembre déligaturer et couper les branches au dessus des écussons réussis? à quelle distance pour bibacier, pommier, poirier?

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 766
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#15 Message par belinsecte » 12 sept. 2016 13:41

Yardenia, le lien dans ton post ci-dessus, est périmé. dommage il nous aurait peut-être appris quelque chose?
belinsecte a écrit :Avec le lien d'un restaurateur, je réponds un peu à la question d'autrevie (comparaison goût variétés) ici:
viewtopic.php?f=38&t=3025
mais lequel serait sauvage, si comme le dit Autrevie les semis seraient assez fidèles?
Le meilleur que j'ai goûté était petit (3cm, très juteux sucré parfumé et doux), mais aucun de ceux que j'ai goutés ne portait de nom, dans les villages...



Pour revenir au sujet de greffe de Bibacier sur aubépine, quelqu'un a constaté un succès dans la durée?
elle augmente ou diminue la vigueur du loquat?
contrairement à ce que je lis ici, la fiche de fruitiers.net indique que ce pg réduit la vigueur,
et je n'ai jamais vu une aubépine si grande qu'un Bibacier


J'ajoute le 20 aout 2016 et 9/09: entre le 15 et 19 aout j'ai fait 20 écussons de bibacier sur aubépine, le cal est maintenant bien développé, je les ai déligaturés le 9/09 pour voir et comprendre, voici mes erreurs et observations:

Mes chips et écussons n'étaient peut-être pas assez épais en bas pour comporter des cellules génératrices qui sont en limite du bois, ou est-ce parce que mes T sont à l'endroit au lieu d'être inversés comme je l'ai ensuite vu conseillé;
J'ai fait des T à l'endroit... parce que j'avais pas encore lu la fiche dans la bourse.
Parfois j'ai laissé trop peu de bois dans l'oeil, en taillant un chip très fin (parfois trop fin). et j'ai bien serré au scotch d'électricien (car au buddy-tape, l'application semblait mal se faire).

Résultat, les greffons qui étaient plus épais en haut, sont vivants et soudés au dessus du pétiole qui se détache bien, mais sous le pétiole c'est un morceau d'écorce nécrosé.
écusson poussé vers extérieur.jpg
3 semaines après greffe, les écussons sont déportés vers l'extérieur, par la formation de cal entre le greffon et le bois du PG.
Sur ce PG bien en sève, bien arrosé avant, l'écorce du PG n'est pas nécrosée de chaque coté du greffon comme c'était la plupart des autres cas. mais elle n'adhère pas ni au greffon ni au bois du pg, on peut la soulever et la casser (ce que je conseille pas).
écusson poussé vers extérieur.jpg (109.03 Kio) Vu 1593 fois
Ma plus grande erreur est peut-être d'avoir greffé des pétioles sans yeux.... J'avais prélevé des branchettes sans avenir en dessous, et je n'avais pas vu que les branches ensoleillées portent de rares yeux prohéminents..
Je mets des photos afin d'éviter à d'autres débutants qui seraient si bêtes que moi, de passer des heures à greffer des pétioles sans yeux?
IMG_5033.jpg
greffon bibacier, les yeux dormants sont rares, ils ne sont pas à l'aisselle de chaque feuille
IMG_5033.jpg (157.37 Kio) Vu 1598 fois
IMG_5034.jpg
greffon de neflier du japon: ici les 3 seuls yeux dormants sont sur le bois d'un an, aucun sur les 3 branchettes de bois de l'année.
IMG_5034.jpg (133.19 Kio) Vu 1598 fois
Si le PG n'est pas très copieusement arrosé plusieurs jours avant, l'écorce se décolle mal... dans ces cas j'ai gratté ce qui restait collé sur le bois, mais parfois il a alors perdu ses cellules génératrices sous une greffe ratée.
Dans les autres cas, le cal se forme bien sur tout le bois du PG. les greffons de bibacier sont épais au moins comme leur écorce, cela soulève beaucoup l'écorce de l'aubépine qui nécrose de chaque coté du greffon, aujourd'hui je la casse à la main, le cal formé sur le bois du pg (visible tout autour du greffon) est bien développé il remplacera l'écorce nécrosée.
C'est à se demander s'il serait mieux d'entailler l'écorce du PG en fenêtre?

mais en taillant une fenetre, involontairement on entaille un peu le bois du pg tout autour de la fenetre, c'est à se demander si cela generait l'afflux de sève aux cellules génératrices présentes sur le bois du PG.
je rééssaie en cette première quinzaine de septembre: écusson en fenetre, écusson en croix (photos bientot), en T inversé en coupant la fenetre "au bistouri" lorsque le greffon est en place afin de ne pas toucher le bois du PG, et en chip qui semble pas conseillé sur aubépine (je fais dépasser le greffon de l'encoche "pendule" du PG, afin que les cambiums coincident, l'écorce du bibacier étant beaucoup plus épaisse que celle de l'aubépine)

Depuis juin-juillet j'aurais aimé savoir...

Qui aurait réussi ou échoué? (en écusson en été comme il est recommandé dans l'article de Patrice):
- En "T" à l'endroit?
- En "T" inversé? comme conseillé sur la fiche de fruitiers.net
- étaient pourvus, ou non, du pédoncule? (ou avec un pédoncule coupé court, enrubanné de buddy tape? peut il vraiment prétendre être "étanche et respirant"? ne ferait on pas pareil avec du film alimentaire étirable??)
- étaient du bois d'un an (ayant poussé l'an dernier), ou plus jeune (de cette année)? (je ne vois de bourgeon apparent sur bois de 2 ans)
- Et sur PG de quel diamètre? (les greffons étant assez larges, et la coupe plate, il me semble qu'il ne faut pas de trop petits diamètres de PG si on garde du bois sous l'oeil)


Puis-je en novembre déligaturer et couper les branches au dessus des écussons réussis? à quelle distance pour bibacier, pommier, poirier?
car je ne serais pas là en hiver ni au début du printemps pour les couper.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré