Neflier du Japon sur poirier

greffer.net >> Néflier du Japon

belinsecte a écrit le 12/03/2018 15:00
si ta dernière greffe réussit (ton cydonia n'a rien d'autre à alimenter?), cela me ferait penser que bibacier peut être également greffé sur poirier (l'intermédiaire dans ton expérience en cours).
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 15/03/2018 16:28 par belinsecte
tropique a écrit le 13/03/2018 15:21
Ce que j observe sur le terrain est totalement contradictoire avec tes théories,peut-être que cela est du au climat
Je m explique comme je peux:




Pomelo greffé sur citronnier:En théorie il végète,en pratique il ne végète pas

Voyons le cas de l eryobotria sur cydonia:



En hiver,le cydonia entre en dormance,donc la sève n y circule plus,tandis que le greffon eryobotria a besoin de sève pour continuer à pousser et fleurir.
Je te pose une question:
Par ou transitera la sève dont à besoin le greffon eryobotria ?

Ce que j avance est le résultat de 4ans d observation non stop.
belinsecte a écrit le 14/03/2018 01:55
Mes théories?
tu écrivais "je suppose que ça ne marchera pas pour la raison suivante: le PG va entrer en dormance".

dans ton dernier post:
- pourquoi écris-tu que la théorie voudrait que pomelo végète sur citronnier (poncirus caduc?)? (et tu montres que chez toi il se porte bien)
- quelles observations as-tu faites depuis 4 ans qui mettent en doute la viabilité de la greffe d'un persistant sur un PG caduc compatible?


as-tu conscience que la plupart des bibaciers vendus et plantés, sont greffés sur cydonia (cognassier)? ET qu'ils fleurissent et fructifient en hiver. et que la plupart des agrumes persistent et fructifient en hiver, bien qu'étant greffés sur poncirus caduc. Et les racines fournissent ce dont la partie aérienne a besoin, même en hiver.


c'est la seule chose que je te rappelle. je ne te l'explique pas, contrairement à un autre membre

Ton même PG poirier avait reçu en même temps amélanchier et bibacier (dis moi si c'est ça?)
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 08/05/2018 07:28 par belinsecte
tropique a écrit le 14/03/2018 13:42
J espère que tu daignera répondre à la question que je t avais posé dans mon post précédent

Je ne te cache pas que je n arrive pas à suivre tes discussions .Pour plus de clarté je préfère discuter cas par cas.
Commençons par celui qui nous intéresse en premier lieu :l eryobotria greffé sur poirier (ou cognassier):

On se retrouve en face de deux cas distincts:
1---Eryobotria greffé sur cydonia qui ne porte aucune pousse : la greffe réussi
2---Eryobotria greffé sur cydonia ramifié : le greffon végétera

Si tu es d accord,on passera à autre chose,sinon, chacun de nous sera tenu d étaler ses arguments,preuves à l appui ,sans philosophie.
belinsecte a écrit le 15/03/2018 15:33

J espère que tu daignera répondre à la question que je t avais posé dans mon post précédent

Je ne te cache pas que je n arrive pas à suivre tes discussions .Pour plus de clarté je préfère discuter cas par cas.
Commençons par celui qui nous intéresse en premier lieu :l eryobotria greffé sur poirier (ou cognassier):

On se retrouve en face de deux cas distincts:
1---Eryobotria greffé sur cydonia qui ne porte aucune pousse : la greffe réussi
2---Eryobotria greffé sur cydonia ramifié : le greffon végétera

Si tu es d accord,on passera à autre chose,sinon, chacun de nous sera tenu d étaler ses arguments,preuves à l appui ,sans philosophie.

Excuse moi je pensais que mes autres réponses suffiraient.
Je trouve ton ton assez sec car je fais des efforts et tu n'as pas répondu à mes questions simples
en gras des 11, 12 et 14 mars, + haut sur cette page.

Tu posais la question: Par ou transitera la sève dont à besoin le greffon eryobotria ?
Réponse qui me semblait vraiment superflue: par le PG (cydonia).
Cela te satisfait-il? En doutais-tu?

Oui sur Cydonia les 2 cas que tu évoques dernièrement correspondent à ce que j'écrivais, c'est ce qui s'observe en pratique:
- mais sur cydonia avec intermédiaire poirier, j'en sais rien.
- sur cydonia ramifié avec des pousses de cydonia ou autres pousses vigoureuses autres que bibacier: oui Bibacier végèterait ou serait rejeté.

Je ne vois pas de philosophie ni quoi que ce soit d'incompréhensible (ni de contrariant?) dans mon post et je veux bien que quelqu'un d'autre le reformule mieux le cas echéant ?
Message modifié 10 fois ; la dernière fois le 04/05/2018 00:24 par belinsecte
belinsecte a écrit le 15/03/2018 15:34

Ce que j observe sur le terrain est totalement contradictoire avec tes théories,peut-être que cela est du au climat
Je m explique comme je peux:

pomelo sur citronnier 4 saisons.jpg
Pomelo greffé sur citronnier:En théorie il végète,en pratique il ne végète pas

Voyons le cas de l eryobotria sur cydonia:
Eryobotria sur cydonia.jpg
En hiver,le cydonia entre en dormance,donc la sève n y circule plus,tandis que le greffon eryobotria a besoin de sève pour continuer à pousser et fleurir.
Je te pose une question:
Par ou transitera la sève dont à besoin le greffon eryobotria ?

Ce que j avance est le résultat de 4ans d observation non stop.

le 14 mars je te demandais:
- pourquoi écris-tu que la théorie voudrait que pomelo végète sur citronnier (poncirus caduc?)? (et tu montres que chez toi il se porte bien)
- quelles observations as-tu faites depuis 4 ans qui mettent en doute la viabilité de la greffe d'un persistant sur un PG caduc compatible?

Ton même PG poirier avait reçu en même temps amélanchier et bibacier (dis moi si c'est ça?)
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 15/03/2018 16:57 par belinsecte
belinsecte a écrit le 15/03/2018 15:35

Le greffon bibacier de 4 ans qui végétait sur poirier vient d être transféré sur cydonia o.

eryobotria j. sur cydonia o. --pyrus c. inteméd.jpg
J ai gardé un tronçon poirier comme intermédiaire pour voir comment le greffon va évoluer.
J ai le pressentiment que le greffon végétera même sur cydonia pour la raison suivante:
--Lorsque le feuillage du pg chutera en hiver,les racines cesseront d alimenter la partie aérienne .Le feuillage minoritaire du bibacier sera incapable de freiner le processus,ça tombe mal du moment que c est la période ou celui-ci commence à fleurir.
Au vu de ce qui précède,je pense que le bibacier ne réussira sur poirier ou cydonia que si ces pg ne portent aucune pousse en dehors du greffon.
Les amateurs confirmés pourraient nous éclairer plus, et mieux
Merci

Je suis d'accord avec ce que j'ai mis en gras (que je n'avais pas vu lorsque j'ai répondu, l'as-tu ajouté après?), sur la photo j'ai pas vu, mais ton cognassier a encore des branches de cognassier?
J'ai fait le tour de mes greffes de bibacier sur PG caducs: lorsque ces derniers portaient encore des branches d'origine, certaines greffes sont mortes et d'autres continuaient à végéter.
Message modifié 6 fois ; la dernière fois le 04/05/2018 17:59 par belinsecte
belinsecte a écrit le 15/03/2018 15:39

Je ne récolterai jamais sur eryobotria greffé sur poirier ou tout autre pg que je connais pour la simple raison que celui-ci fleurit en hiver,alors que les pg sont en pleine dormance.
Les amateurs sont peut-être en mesure de nous suggérer une autre alternative


"je ne récolterais jamais" est-ce une supposition? (cela fait seulement 3 ans que tu as greffé, peut-être est il normal que tu n'aies pas encore de fruits, mais on le greffe bien bibacier qui fleurit et fructifie bien en hiver lorsqu'il est greffé sur d'autres PG caduques comme cognassier ou aubépine).
Autrement, bonne affinité?

et dans un autre sujet, d'autres réponses semblables t'avaient été faites par moi et un autre membre
tropique a écrit le 16/03/2018 00:04
Je ne greffe que sur fruitiers adultes extrêmement ramifiés.Rappelle-toi bien de cela ,svp.
----------

En hiver,la sève qui circule au ralenti dans le pg n est pas élaborée,de ce fait,elle ne pourrait favoriser la croissance du greffon .Comme ce dernier n est pas dominant,il ne sera pas en mesure de changer le cours des événements.
--Cela fait 4 ans que j observe chez moi ce phénomène ,c est pour cela que mon greffon n arrive toujours pas à décoller au delà de 15 cm
--Pour le recoupement,j avais aussi testé poirier sur bibacier adulte : même processus.

Contrairement à ce qui précède,le mespilus g. se révèle très vigoureux sur poirier adulte ramifié.A partir de ce constat,j ai tiré la conclusion suivante:
--Lorsqu il y a un décalage important entre les cycles de végétation du greffon et du pg adulte ramifié,la compatibilité entre ceux-ci ne sera jamais parfaite

Si tu arrivera à récupérer sur le Net une photo d un eryobotria j. qui fructifie sur un cydonia o.adulte et ramifié,tu arrivera à me tenir par la barbichette.
ké20 a écrit le 16/03/2018 10:10
oui Tropique il y a des néfliers qui fructifient greffer sur cydonia.
Mon ancienne voisine en a un greffé très bas .... Ce que je peux dire c'est qu'elle a attendu 17ans pour voir la première nèfle.
J'irai prendre une photo de l'arbre (plus ou moins 1,50m hauteur largeur).
Avec un peu de chance, elle n'aura pas coupé les nombreuses repousses de cydonia.
Il y a en Dordogne les contraintes climatiques qui peuvent aussi nuire à la fructification...

Il y a en France dans de nombreux parcs des néfliers greffés sur cydonia, à Disneyland marne la vallée, le parcs en est rempli. Certains sont presque à 3m de hauteur, avec au pied les rejets de cydonia.
tropique a écrit le 16/03/2018 14:55
K20 avait écrit:
"oui Tropique il y a des néfliers qui fructifient greffer sur cydonia. "

Au départ,ton néflier avait été greffé sur cydonia ne portant aucune pousse,ça c est du faisable.(voir posts précédents)
Comme ta voisine avait omis d entretenir régulièrment son arbuste ,le cydonia pg en avait profité pour émettre des rejets qui seront à la longue fatales pour le greffon eryobotria.

Les cas que tu cite,n ont rien à voir avec un néflier greffé sur un rameau cydonia adulte et ramifié.
Tes photos nous en diront plus
ké20 a écrit le 16/03/2018 15:27
oui pardon , je n'avais pas vraiment fait attention au détail important.
belinsecte a écrit le 04/05/2018 00:13
Il semble que nous sommes maintenant d'accord :
c'est la concurrence de rameaux feuillus du cognassier, aubépine, poirier? ... qui gênent le bibacier*, mais pas le fait qu'ils soient caduques.
J'ai vu un arbre dont une repousse de cognassier arrivait à égalité avec la greffe de bibacier, ce dernier était alors tellement tavelé que les fruits n'arrivaient plus à murir. J'ai vu aussi des bibaciers greffés sur bibacier qui devenaient tavelés lorsque le PG faisait une repousse concurrente, en comparaison avec d'autres arbres du même verger qui portaient 100% de la même variété greffée.

Dois-je comprendre que ton pomelo (persistant) prospère (en toutes saisons) sur poncirus (caduc) qui porte encore des branches et feuilles de poncirus? j'ai aussi des greffes qui prospèrent sur certains PG ayant gardé plus de la moitié de leur végétation d'origine:
- une aubépine mexicaine qui prospère sur aubépine monogyna non décapitée, la mexicaine est de nature plus vigoureuse, et de grande affinité.
- une couronne de prunier domestique sur prunier domestique. Une branche d'origine s'est même courbée jusqu'au sol pour laisser la place à la variété greffée! j'ai ailleurs mis des photos de tous ces épisodes...
- poiriers sur poirier sauvage: les couronnes poussent fort, dès la 1ère année et ce depuis 3 ans, alors que tout un houppier sauvage d'origine est conservé.

il y a surement d'autres exemples.

* Plus accessoirement, pour parler de ce que j'ai constaté,
le bibacier greffé sur aubépine non entièrement décapitée, végète et meurt pendant la période de végétation de l'aubépine. En hiver; il a moins de concurrence, mais le rejet continue peut-être.
Je parle d'arbres pourvus de environ 50% (et un 95%) de feuilles d'aubépine: Le greffon pousse très peu puis régresse pendant la période de végétation de l'aubépine.
- 50%: Les rares survivants qui végétaient encore en mi fevrier sont morts avant mi avril (j'ignore si ils seraient morts avant ou après que l'aubépine débourre, car je n'étais pas là). Pourtant certains PG avaient reçu des crans, et/ou j'ai coupé les extrémités des branches et houppier d'aubépine, censés produire l'auxine.
- 95%: il végétait malgré un demi cran le 22 aout 2017, puis un cran total début février 2018 qui ne le boostait toujours pas (mais aurai-ce été pire sans cran?), il recommence à pousser depuis une semaine lorsque j'ai abattu toute l'aubépine qui fleurissait au dessus de la greffe malgré le très profond cran total fait 2 mois avant.
belinsecte a écrit le 20/07/2018 03:42
cette année j'ai greffé bibacier sur poirier, aubépine et bibacier.
sur poirier et bibacier:
- ça débourre + vite
- même les greffons juvéniles prennent (les aoutés aussi)
PG à feuilles caduques préfèrent greffe "pendule", tandis que PG bibacier préfère les anglaises
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 20/07/2018 04:06 par belinsecte


greffer.net >> Néflier du Japon