greffer neflier japonais sur aubepine ?

Répondre
Message
Auteur
ARHUS76
Messages : 644
Enregistré le : 08 nov. 2015 16:44
Localisation : Entre Rouen et Reims

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#106 Message par ARHUS76 » 08 sept. 2017 12:33

Si les clous améliorent. ... t'es sérieux! Ils font tout!
En plus pour que ça marche mieux j'ai fait 10 fois le tour de l'église à cloche pied. J'étais épuisé. :bobo:
J'ai complété avec une patte de lapin dans le sac. Et là je passe à 100 % de réussite. :bounce4:

Bon plus sérieusement, le clou du bas permet de bien plaquer l'écorce à la base sur le greffon car j'ai remarqué sur des écorces épaisses un mauvais contact.
Le clou du haut est là pour éviter le décollement du greffon en cas de vent.
Le feuillage étant persistant, il va être exposé au vent. De plus je considère la couronne comme très sujette au décollement. Avec les clous plus de problème.
Pour les petites couronnes il va falloir que j'essaie l'agrafeuse.

Pour info, j'ai fait une couronne (1 greffon) sans ligature. Toujours pas parti. Généralement il partent au moins 15 j plus tard. On verra. Mais la ligature n'est pas obligatoire.

Pour le choix des greffons, comme ceux que je t'ai envoyé. Bois de 2 ans préférable.
Le top les gourmands. Préférer des greffons bois de 2 ans encore avec des feuilles. Je constate que si le greffons avais encore des feuilles, les yeux démarre mieux.
Ça ne veux pas dire que si les feuilles sont déjà tombées le greffon ne partire pas! Peut-être juste un peut plus long.

Bref je craint que ces greffes tardives ne passe pas l'hiver. J'ai donc arrêt de jouer pour cette année.

Pour le greffons en speudo-banane, les bourgeons sont toujours vert, mais n'évoluent pas depuis que j'ai percé le sac!
La végétation allant s'arrêter et bientôt la chute des feuilles, nous ne pourrons pas en tirer de conclusions. Cependant ça doit faire 1 mois qu'elle a été faite et le greffon est toujours vert et des yeux bien presant, sans protection autre qu'un sac plastique!
:bye:

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1034
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#107 Message par belinsecte » 04 mai 2018 02:18

ARHUS76 a écrit :
10 août 2017 20:23
Petite boulette du jour.
En surgreffant l'aubepine raté en juin, je n'avait pas vérifié un greffon. ... ce n'est qu'au moment de partir en décortiquant les greffes que j'ai remarqué une légère reprise. Un oeil semblait vouloir partir timidement. Mais il y avait aussi une légère nécrose, peut-être un chancre....
Donc rien ne dit qu'il aurait vraiment pris.
Du coup j'ai décortiqué. La reprise ne s'était faite qu'à la base du greffon.

20170810_151828.jpg

Premier constat, le lac balsam était aussi frais que si sorti du pot après 2 mois. J'en avait appliqué avant de recouvrir avec du scotch électricité sur la coupe.ou avait était incere le greffon.

Sur le gros greffon mis en démonstration la plaie étaient gorgé d'eau. Est-ce le greffon, enveloppé dans la cire, qui aurait rendu tout ce liquide (du fait de l'étanchéité )?
J'ai constaté sur les autres greffes raté la même chose!
Greffons mort, mastic toujours frais, et eau abondante dans la plaie...

Dans les dernières greffes je n'ai pas utilisé du lac balsam, mais du mastic à cicatriser et n'ai pas recouvert la plaie de manière bien étanche avec le scotch. Le mastic, plus liquide a durci rapidement. Le lac balsam utilisé de cette manière pourrait -il avoir un effet négatif?

Bref il peut y avoir tellement de causes à ces échecs que c'est difficile ne les trouver à moins de ce remettre dans un dispositif expérimental.
(un autre membre a déja répond pour le mastic)
Salut,
Avant de continuer à greffer, je cherche les raisons des réussites et échecs.

Je reprends le seul échec que tu as publié car il y a peut-être quelque chose à y comprendre; Et je salue tes belles réussites (ont-ils passé le gel de l'hiver? chez moi certains sont morts pendant l'hiver, (y compris jusqu'à la base du bois bien aouté qui avait formé des feuilles depuis plusieurs mois mais le greffon végétait, c'était un tordu) même sur un PG complétement décapité, ou alors est-ce parce que d'habitude les arbres mères étaient très rarement exposés au gel?)

Sur ton échec cité, je vais faire des suppositions auxquelles j'espère que chacun opposera les siennes:
Ce ne sont que des HYPOthèses et si elles sont mauvaises cela ne causera aucun drame:

1) ce greffon http://www.greffer.net/discussion/viewt ... 723#p58723 avec biseau "kilomètre" à-t-il pris, et poussé?
2) plaie gorgée d'eau: excès de sève du PG (surtout en juin parfois ça m'a rincé le mastic pourtant à l'air libre!), solution: laisser un écoulement en bas.
3) as tu remarqué si l'une ou l'autre variante de couronne serait préférable?
Si tu as fait la couronne à ma façon? :
- le greffon était soudé à la pointe ok, mais coté bois ou coté écorce?
- peut-être aurais tu trop forcé sur le cutter, en faisant les 2 entailles dans l'écorce du PG. résultat, le bois était également entaillé, donc la sève ne venait pas irriguer le haut de ton biseau de greffon. J'ai compris ça sur l'une de mes couronnes, quand j'ai vu que de chaque coté du greffon, le haut du PG nécrosait, j'ai pensé que la sève n'y circulait pas pour rejoindre le haut du biseau du greffon comme dans une couronne classique à une seule entaille. Donc maintenant j'y vais doucement, ou je fais une seule entaille puis une fois que le greffon est posé lorsque l'écorce est fragile je la casse avec l'ongle en l'appliquant bien de chaque coté du greffon (ou d'un seul coté si je ne soulève qu'un coté de l'écorce). Aussi afin de ne pas "user" la couche de cellules génératrices coté bois du PG, j'essaie d'introduire le greffon en allégeant les frottements.

Pour revenir sur ta publication plus récente:
- as tu pensé ou constaté statistiquement, que le bois de 2 ans serait préférable? serai-ce parce que tu serres trop fort pour du bois juvénile qui s'écraserait?
un autre membre me conseille le bois juvénile, mais comme il fait anglaises et pendules, la jeunesse du bois élargit les zones de cellules génératrices, garantissant leur coincidence.
- as tu pensé ou constaté statistiquement, si garder un morceau de feuille est préférable? quelle surface? chez moi ça a réussi avec maxi 2mm2 de vieille feuille par greffon, mais j'en ai raté beaucoup l'été dernier, je pense parce que ls greffons étaient des "tordus sans avenir" sur l'arbre mère, par contre tes greffons de Paris ont bien pris donc cette année je prélève de tels greffons bien droits.

Il me semble avoir cumulé 2 erreurs dans le passé: greffons tordus et/ou trop longs, PG non entièrement décapité. Maintenant je prends confiance, je décapite entièrement, et souvent même je ne mets qu'un greffon par couronne, et je coupe le PG en oblique pour que le coté opposé cicatrise bien (et que ça s'écoule sans noyer la greffe si de l'eau sort du bois, ce qui est déjà le cas en ce début mai lorsqu'il fit chaud sur aubépine en fleurs).

t'as réussi la greffe banane que tu suggérais?
Modifié en dernier par belinsecte le 17 mai 2018 02:40, modifié 1 fois.

ARHUS76
Messages : 644
Enregistré le : 08 nov. 2015 16:44
Localisation : Entre Rouen et Reims

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#108 Message par ARHUS76 » 15 mai 2018 21:49

Je vais tenter une réponse rapide.
Le gros greffons n'a pas pris. Il me semblait l'avoir dit.
Cause supposée des premier échec, greffons pas sec lorsque je les ai plongé dans la cire. Donc eau enfermée entre le greffon et cire qui a fait pourrir ensuite

La première greffe qui a prise, en couronne classique ce porte bien et à porté un bouquet floral.

Les autres greffes, très bien parti, on passé l'hiver normalement jusqu'au dernier court de gel à -10.
Comme Autrevie l'avait dit, les greffes sont mortes ou presque. On verra si une ou 2 repartiront.

Étrangement un greffons tordu de Ensuez est en train de galoper, alors qu'au greffage c'était timide.
La différence, une écorce plus épaisse qui l'a certainement mieux protégé que du bois plus jeune.

Bref, même si les greffes tardives prennent, il vaut mieux éviter car pas assez forte pour passer l'hiver.
Le bois de 2 ou 3 ans aidera aussi à passer l'hiver.

La greffe banane était trop tardive, nous etion en sève descendante. Pas assez de temps pour prendre.

Cependant, on dirait que 100 % de ecussons fait cette été sont pris. T normal ou inversé, Je ne vois pas de différence. Esthétiquement je préfère le T inversé. Des bourgeons démarrent à peine.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1034
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#109 Message par belinsecte » 17 mai 2018 11:20

oui tiens nous au courant et surtout avec photos car j'ai loupé presque tous mes écussons (un placage a pris et un autre reste vert sans débourrer). peut-être à cause de mon climat malgré copieux arrosages plus d'une semaine avant, ou l'endroit où les faire... etc

résultat de mes premières greffes de l'année:
greffes faites le 24 ou 25 avril: anglaises simples et compliquées, pendules et couronnes.
sans entrer dans des détails statistiques, je relate les 2 départs les plus rapides pendant que tous les autres dorment ou montrent seulement un point vert (bourgeon qui grossit):

d'abord cette Anglaise simple (AS) dont le greffon est plus gros que le PG, afin que les cambiums (limite entre bois et écorce) coincident puisque l'écorce du bibacier est beaucoup plus épaisse que l'écorce de l'aubépine. j'en avais fait une seule comme ça, de crainte d'échouer puisque personne ne conseillait ça. je crois que c'est du bois aouté.

mes autres anglaises, bien ajustées extérieurement, dorment encore.

partout j'ai d'abord posé avec du parafilm puis ajouté par dessus du scotch à greffer générique, dans l'idée que si le greffon y est sensible? il ne subira pas la mauvaise odeur du scotch générique... et le parafilm ne glisse pas sur le bois, tandis que le générique ne glisse pas sur le parafilm. le parafilm seul ne suffit pas: dégradation trop rapide, serrage insuffisant.
IMG_4950.jpg
IMG_4950.jpg (117.38 Kio) Vu 67 fois
IMG_4952.jpg
IMG_4952.jpg (126.56 Kio) Vu 67 fois
IMG_4954.jpg
IMG_4954.jpg (127.44 Kio) Vu 67 fois
Modifié en dernier par belinsecte le 17 mai 2018 11:59, modifié 4 fois.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1034
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#110 Message par belinsecte » 17 mai 2018 11:31

ensuite cette AS,
Anglaise simple (AS) d'un bourgeon terminal (BT) bien droit donc du bois juvénile?, sur scion d'aubépine aoutée.
j'imagine que le bois juvénile excuse le trop bon ajustement des diamètres extérieurs.
les bas et haut du biseau du greffon sont proches de bosses, c'est l'avantage de l'outil spécial pour faire une coupe plane sur des irrégularités où il y a + de cambium.
IMG_4957.jpg
IMG_4957.jpg (136.82 Kio) Vu 66 fois
IMG_4959.jpg
IMG_4959.jpg (134.98 Kio) Vu 66 fois
Modifié en dernier par belinsecte le 17 mai 2018 12:00, modifié 2 fois.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1034
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: greffer neflier japonais sur aubepine ?

#111 Message par belinsecte » 17 mai 2018 11:46

Greffés en automne 2017, plusieurs greffons "de paris" (Bien choisis par Arhus, greffons bien droits, recoupés à la bonne longueur et posés sur PG décapités)

ce greffon "de paris" est le plus avancé de mes greffes de 2017, il est bien juvénile (la base du greffon qui pourrait paraitre aoutée est en réalité aussi souple que la jeune pousse);
en arrière plan ainsi que sur d'autres PG des greffons aoutés ont moins bien pris ou pas pris. note que je n'ai pas de parti pris ce ne sont peut-être que des coincidences. mais aussi "à l'inverse" j'ai greffé il y a 9 jours des greffons aoutés de pêcher sur anciennes et jeunes pousses juvéniles d'un mois d'amandier, ça grossit plus vite sur PG juvénile que sur PG aouté.
IMG_4962.jpg
IMG_4962.jpg (284.52 Kio) Vu 61 fois

Répondre