La forêt fruitière de Cluny

greffer.net >> Promenades fruitières

patrice a écrit le 03/07/2007 17:57 (ref msg # 9802 )
"autrevie" a écrit :

apparament ils n'ont vraiment rien fidel de semis.


Pourtant il y a quand même des fruitiers reproductible fidèlement par semis. En prune la reine claude dorée, etc.
autrevie a écrit le 04/07/2007 09:05 (ref msg # 9815 )
oui,il ya bp de prunus et qq malus assez fidel.
mais leurs interet semble principalement attiré par les arbres de semis qui produisent de beau fruit ,et une fois découvert,de les multiplier.


par drageons,
ou par greffage par la suite l'affranchissement semble donner une tel vigeure que l'arbre fruitier parvien à prendre sa juste place dans la foret sauvage.
cellon les variétés plus ou moins vigoureuse tout de meme.
erwan a écrit le 19/08/2007 15:56 (ref msg # 10628 )
Super interressant...
Je suis en train de créer un verger-potager.
Mon envie est d'essayer de mettre en place le système de Phil Corbett grand designer en permaculture. ( http://steveread.free.fr/Totaldesigner/v...)

Sa stratégie culturale ne fonctionne que sur des arbres non-greffés.
C'est pourquoi je suis venu chercher des infos chez vous.

Qu'en pensez-vous?
Autrevie, je crois que cette technique va te ravir.

A bientôt.

Rentrant un peu hors sujet, je redirige cette discussion sur: ( https://www.greffer.net/forum/viewtopic....)
Merci
patrice a écrit le 30/09/2007 16:58 (ref msg # 11369 )
Samedi 13 et dimanche 14 octobre 2007
La foret fruitiere de Cluny organise sa fete de la pomme.
Lieu : Salle de Griottons à Cluny (71).
autrevie a écrit le 30/09/2007 20:20 (ref msg # 11372 )
leurs technique est tres proche de ce que je fais.
faudrais que je mette des photo de tout cella....bientot ce sera tellement beau....alors attendez le printemps....
patrice a écrit le 09/02/2013 09:02 (ref msg # 38761 )
Ils ont maintenant un site internet :
http://www.laforetfruitiere-cluny.com/
tom a écrit le 12/04/2014 13:35 (ref msg # 43790 )
Si j'ai bien compris, un semis FIDELE au fruitier mère est polyembrioné, c'est ça ?
Bombo a écrit le 12/04/2014 18:12 (ref msg # 43792 )
"tom" a écrit :
Si j'ai bien compris, un semis FIDELE au fruitier mère est polyembrioné, c'est ça ?

Ou homozygote
tom a écrit le 12/04/2014 19:33 (ref msg # 43793 )
C'est-à-dire ?

Lorsqu'il est polyembrioné, comment savoir, sur les deux, lequel est le clone ?
autrevie a écrit le 15/04/2014 14:15 (ref msg # 43825 )
je ne connais même pas ces thermes.
pour faire du semis génétiquement pertinente faut polliniser (castrer étamines puis polliniser) sois même ,et ensacher.

je suis passé y a quelques année sur cette 'forêt' fruitière...rien d'interessant visuellement,c'est un bout de terrain très pentu,entouré de deux collines qui font beaucoup d'ombre,dans un essaim de ronces ou y pousse quelques chataigners,entre autre,ils passent le gyro deux fois par ans....il n'auraient pas fait de coupe à blanc y aurais moins de ronces...mais bon,c'est une bonne protection contre les cervidés.
Aucune introduction de sous étages pertinents.
Quoi qu'il en soit c'est ouvert au publique,les fruits seront accessibles à tous,éthiquement c'est exemplaire.
Dommage que le terrain n'ai pas plus d'heures de soleil directe,surtout pour les noyers.
qu'une route terrassée au tractopelle n'ai été faite.
et qu'aucun pionniers n'a été utilisé pour occuper l'espace,le temps que les fruitiers prennent leurs place.
c'est facile de critiquer en tout cas ops:
François du Perche a écrit le 15/04/2014 15:16 (ref msg # 43827 )
c'est facile de critiquer en tout cas

C'est vrai que cette notion de "forêt fruitière" est un peu utopique, celle de Maurice Chaudière le montre bien
1) on oublie que ces forêts ont des hôtes permanents, animaux sauvages et insectes, qui aiment bien les fruits aussi en général. Les nourrir est certes une bonne oeuvre mais vouloir nourrir l'humanité, sans entrer en conflit avec ces animaux qui occupent le terrain 365 jours (et nuits) par an est assez illusoire.
2) La nature sauvage (trembles, bouleaux,genêts, etc) est bien plus vigoureuse que la plupart des arbres fruitiers, si en +, on veut mettre des pommiers non greffés, souvent moins vigoureux (je parle pour des pommes dignes d'intérêt, pas pour des pommes immangeables), ils seront vite étouffés.
Le noyer, par exemple, ne supporte pas la concurrence, donc il faut tout éliminer autour de lui, ça devient de la culture, etc.
autrevie a écrit le 16/04/2014 08:48 (ref msg # 43829 )
oui,c'est pour ça qu'en "Permaculture",il convient de mettre beaucoup de pionniers,ca peux sembler inutile,mais en réalité c'est très rentable.
premièrement nous ne soupçonnons pas les vertus d'inoculation d'une fonge vertueuse,comme par exemple celles véhiculé par les ericacés
http://www.larecherche.fr/savoirs/ecolog...
et puis,petit rappelle,dans une forêt qui a atteint le stade climacique on trouve entre 400 et 600 m cube de bois mort à l'hectare,par conséquent faut pas hésiter à planter pour sacrifier massivement les arbres 10 ans après leurs introductions.

pour les animaux...vus ce qu'un arbre fruitier adulte produit,y a pas trop à s'inquiéter,pis sinon,faut réguler les animaux,il est normale qu'ils finissent par pulluler en leurs offrant gîte et couvert,parfois ils se régulent entres eux...belette,fouine,hermine,genette,renard,chat sauvage,etc..
tom a écrit le 16/04/2014 10:04 (ref msg # 43831 )
Il est parti le Bombo ?? Sans me dire comment reconnaître un clone ??
patrice a écrit le 16/04/2014 12:40 (ref msg # 43834 )
Bonjour

Je ne surveille pas trop le forum ces temps ci, alors merci d'etre un peu discipliné, ici même ce qui touche à la foret fruitiere de Cluny, et les débats généralistes sur les forets fruitières dans des sujets dédiés (qui ont tout leur intérêt). Merci car sinon ca fera du travail à tout diviser et reclasser.


greffer.net >> Promenades fruitières