Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

Greffer les plantes ornementales : arbres, arbustes
Message
Auteur
François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#31 Message par François du Perche » 28 sept. 2016 07:53

il se développe plus (voir beaucoup plus en cas extrême) lentement mais il reste très tolérant et s'adapte bien, même à du sable quasi pur.
ça semble dire qu'il y eu des plantations de chênes rouges dans du sable quasi pur et qu'elles ont marché, même si la croissance a été moindre que dans un terrain propice. De quand datent ces plantations ? Je suppose que c'est allé jusqu'à la récolte du bois pour pouvoir tirer la conclusion qu'on peut se lancer dans cette aventure à grande échelle.

Avatar du membre
ké20
Messages : 968
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#32 Message par ké20 » 28 sept. 2016 22:28

andré , tu peux tenter de diversifier au sein de la plantation de Pins maritime , des chênes lièges (quelques uns ) , sessile ou pédonculés cela dépend du sol .
Quant aux chênes rouges d'amérique , je n'y suis pas un adhérent ....

Foufouche
Messages : 301
Enregistré le : 06 sept. 2011 23:26
Localisation : Landes

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#33 Message par Foufouche » 29 sept. 2016 01:04

Andre:pin à l'encens également si tu veux rester dans les pins. Pinus tadea est cultivé dans les landes.
ça semble dire qu'il y eu des plantations de chênes rouges dans du sable quasi pur et qu'elles ont marché
Tu demanderas à Napoléon :lol: C'est lui qui a implanté en masse cet arbre dans les landes le long de routes (on trouve d'ailleurs les restes de l'arboretum qui a servit à tester diverses espèces à l'époque à Solférino).
J'habite en pleine forêt au milieu des pinèdes avec le sol typique de la lande (20 cm humus et ensuite du sable quasi pur) et il y a de nombreux chênes rouge implantés sur mon terrain, il se ressème naturellement depuis au moins 100 ans, Il n'est pas rare de trouver de très vieux sujets dans le coin. On trouve aussi encore beaucoup de vieux sujets disséminés ci et là en alignement le long des routes dans la haute lande et on comprend bien que Napoléon et ses acolytes ne se sont pas trompés dans leur choix. Ça devient assez majestueux (même si ce chêne n'est généralement pas très beau). A un âge avancé les glands produits sont encore plus gros.

Le chêne rouge est vraiment l'équivalent feuillus du pins dans sa faculté d'adaptation à ce sol et la puissance de sa croissance. Il croît bien plus rapidement que le pédonculé, atteint des hauteurs supérieures, il réagit bien au recépage, il est plus tolérant aux conditions de sol que le pédonculés malgré son besoin en eau qui à l'air supérieur, il produit un bois d'oeuvre de qualité, de belle couleurs automnales etc.. A mon avis dur de faire mieux dans ce contexte de sol , en tout cas je te garantis que cette espèce pousse/prospère bien dans un sable peu doté en matière organique et au ph acide, MAIS tant qu'il y a de l'eau plus ou moins disponible. Plus l'arbre aura accès à de la MO meilleur sera la croissance.

Tu ne verra que de très rares plantations de rubra et de feuillus tout court dans les landes, le pins est + rentable.

Avatar du membre
ké20
Messages : 968
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#34 Message par ké20 » 13 oct. 2016 11:45

le rubra est moins bon en tonnellerie que le pédonculé ou sessile , et son bois en ébénisterie idem , mais comme l'a dit Foufouche , il pousse plus vite et se re-sèmera aussi plus vite ....

François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#35 Message par François du Perche » 03 déc. 2016 21:32

Peut-être que la greffe inverse marche aussi (chêne rouvre, pédonculé ou autre sur PG chêne d'Amérique). L'intérêt serait de booster le greffon, car le chêne d'Amérique est beaucoup + vigoureux les 1e années et se transplante beaucoup mieux. Pensez-vous qu'on puisse ensuite faire affranchir le chêne greffé (en enterrant + profond) pour éliminer à terme le chêne d'Amérique ? Cela pourrait être utilisé pour la greffe du châtaignier sur chêne, on aurait alors un PG très vigoureux lors de la greffe ?
Si on ne peut pas affranchir, ça n'a pas d'intérêt, car le chêne d'Amérique, tout comme le châtaignier, n'aime pas le calcaire.

Quercus
Messages : 65
Enregistré le : 01 déc. 2013 09:08
Localisation : Sardaigne meridionale

Update

#36 Message par Quercus » 03 mars 2017 21:27

Voila la croissance du 2016 des petites Q. rubra. Elles ont souffert beaucoup pour la sécheresse.

Une plante s'est développée mieux, elle a repris à se développer après la pluie:

Image
Image

Devrait bientôt renouer la croissance, comment se comportera cette année?


L'autre plante:
Image


Les photos ont été prises en Octobre.

Quercus
Messages : 65
Enregistré le : 01 déc. 2013 09:08
Localisation : Sardaigne meridionale

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#37 Message par Quercus » 30 avr. 2017 19:16

Reprise de la croissance:

La plus faible:
Image

La plus grande,
Image

Image

Quercus
Messages : 65
Enregistré le : 01 déc. 2013 09:08
Localisation : Sardaigne meridionale

Re: Greffe Quercus rubra sur Q. pubescens

#38 Message par Quercus » 02 oct. 2017 11:57

Les plantes ont survecú, trés peu de croissance, mais sont en vie.

Image

ici je devrais enlever les chênes lieges qui dérangent la plante

Image

Répondre