Et l'aubépine, on la greffe sur quoi?

greffer.net >> Plantes ornementales

bourru a écrit le 13/07/2009 19:23
Bonjour à tous,

A tout bout de forum, revient la sempiternelle référence à l'aubépine comme P.G. possible du néflier.
Ce qui me fout les boules, car de l'aubépine, en terrain acide, il n'y en a pas.
Elle doit être calcicole, sans doute, bien que je n'aie pas lu grand chose sur la question. mais comme de toutes façons, les préférences des plantes pour un Ph donné sont rares, sauf pour les cas patents comme les plantes de terre de bruyère, ça ne veut rien dire...

Adonc ma problématique n'est pas de greffer du néflier sur aubépine, c'est tellement plus sûr et simple de le faire sur franc, mais de faire pousser de l'aubépine, parce que j'aime cet arbuste et son parfum.en la greffant sur un PG adéquat puisque ses racines n'aiment pas mon terrain
Des soins attentifs avec apport de chaux me permettent d'avoir deux sujets, souffreteux, hésitant toujours entre la pousse et le séchage.

Qqu'un sur le forum, aurait-il une idée de PG n'exigeant pas un PH positif, sur lequel je pourrais greffer des aubépines décoratives?
youcef a écrit le 13/07/2009 23:32
sur cognassier
bourru a écrit le 14/07/2009 04:37
Merci Youssef,

ca tombe bien, le cognassier se plait bien dans mon sol, et, passée la première année, résiste à la pire sécheresse.
Plus qu'à trouver des greffons et faire des essais...
patrice a écrit le 14/07/2009 06:02
Le Sorbier des oiseleurs a été cité marginalement comme porte-greffe des aubépines :
https://www.greffer.net/?p=204

Sur cognassier je n'ai pas essayé. (cognassier sur aubépine marche, mais l'inverse, je ne l'ai vu mentionné nulle part).
capoulos a écrit le 15/07/2009 18:50
Bonjour,
depuis maintenant trois ans, je greffe mes aubépines d'ornement sur du franc de poirier, beaucoup plus facile à obtenir(par semis) que des francs d'aubépine. Jusqu'à présent je n'ai pas observé de problèmes de croissance ou de rejet, celles greffées en 2007 étaient couvertes de fleurs ce printemps. Généralement je les greffe à l'anglaise courant mars, j'ai tenté du chip cette année, la reprise a été la même. Je greffe aussi mes néfliers sur du poirier de semis sans souci particulier.
aubépine paul's scarlett sur poirier



Le néflier avec quelques nèfles:


bourru a écrit le 23/07/2009 18:34
Du franc de poirier, j'en ai, ça va.
Petites feuilles et grosses épines, c'est bien ça?
Un peu abandonnés parce que j'ai renoncé à faire du poirier dessus,
corvée de greffe à cause des épines méchantes
et gigantisme de l'arbre
mais pour une belle aubépine, ça vaut la peine de s'y frotter,
Ton chip, tu le fais quand?
dans 3 semaines, à œil dormant, ça irait?
druere a écrit le 20/12/2009 11:06
Bonjour,

je deterre ce sujet car avec bourru nos observations se croisent

En effet, je dispose d'un terrain acide (Ph 5,6 à 6) et des aubépines sauvages y poussent

Donc chez lui, l'absence d'aubépine ne doit pas venir seulement de
l'acidité du sol

Autre observation venant contrarier celle de bourru : dans mon terrain
acide je n'arrive pas à avoir des poiriers ????
youcef a écrit le 20/12/2009 12:51


En effet, je dispose d'un terrain acide (Ph 5,6 à 6)


peu etre que votre terrain est acide en surface seulement.
druere a écrit le 29/12/2009 08:45
Youcef,

Peut-être avez-vous raison, mais lorsque j'ai fait mon analyse de sol,
j'ai aussi fait des carottages à O,5Ocms, et les racines d'aubépine ne
sont pas très profondes me semble-t-il, donc je ne pense pas que ce
soit la cause de l'absence de poirier et pourtant j'aimerais bien avoir
la raison Bonne journée a vous
arashi07 a écrit le 22/01/2010 10:29
non je crois tout simplement qu'en climat
méditerranéen l'aubépine cherche les endroits frais.
cette absence chez bourru est tout simplement due
au climat local.
(je suis pas loin et les aubépines poussent dans mon sol argileux
profond de bord de rivière)
si tu as un terrain très filtrant du type terre à châtaignier
c'est pas étonnant
là ou j'envie ta terre c'est pour les agrumes,
Les Poncirus en tant que porte-greffe doivent bien réussir.
bourru a écrit le 22/01/2010 14:58
C'est fort possible, après tout, que ce que j'ai cru ëtre une répugnance aux Ph bas, ne soit en fait qu'une appétence pour sol frais.
Sans attendre, je vais chercher un coin dans un vallat pour y mettre des élèves.
Je souhaite que tu aies raison.
Il n'en reste pas moins que,
sur maquis sec ou en fond de vallat, moins sec,
je n'en ai ai vu aucun spontané.
patrice a écrit le 22/01/2010 19:06
Et par chez moi, en zone sèche, plein soleil, il y a pas mal d'aubépines...
arashi07 a écrit le 22/01/2010 23:04
Peut-être parce que tu es dans la zone calcaire?
les calcaires vers chez moi sont souvent marneux,
argileux. ça explique peut-être la présence d'aubépine?
Je suppose que Bourru est dans la zone "maquis"
composée d'arbousier, bruyère arborescente, chêne vert,
filaire et pins maritimes
en sol schisteux ou granitique.
bourru a écrit le 22/01/2010 23:16
Je suis en zone maquis, Ph initial de 6, devenant 5,2 avec cette ordure de pin maritime. arène de décomposition de schiste. C'est ce que je décrivais en ouverture de post, en me plaignant de ne pouvoir pas faire pousser d'aubépine et en réclamant le secours de petits malins
ayant trouver par greffe à pallier ce problème.
Dans le Grand blond avec une chaussure noire...
Bernard Blier n'arrête pas de dire :
3Merde, o, tourne en rond, merde on torne....
arashi07 a écrit le 27/01/2010 08:39
Je comprends pas trop le sens de ta réponse.

en fait tu savais déjà tout ce que j'ai dit et tu veux
m'apprendre les sols de l'Ardèche alors que j'y suis né?
Je suis entre zone argilo siliceuse et la zone marneuse.
et j'ai bien des aubépines associées aux pins maritimes.

le problème ne vient pas forcément du pH.

sur des sols lourds les espèces présentes ne sont pas
forcément caractéristiques de l'étage de végétation
(méso-méditerranéen) on y trouve donc des espèces
du supra-méditerranéen.
l'aubépine comme le Prunus spinosa ne sont pas des
espèces associées à l'étage méso-méditerranéen mais
plutôt du supra.

en ce qui te concerne tu es dans la zone meso-méditerranéenne
sur des sols filtrants, la végétation typique de cet étage
s'y exprime pleinement (arbousier, Erica arborea, Urosperme Daleschamp)
il peut bien sûr y avoir des exceptions dues au fait que la pluviosité
de la zone est supérieure à 1000mm. ce qui la classe
en étage méso méditerranéen bioclimat humide.
des espèces du supra peuvent donc être présentes ça et là.
bourru a écrit le 27/01/2010 08:54
Salut Arashi

Aucune malignité dans ma réponse,
Heureux de rencontrer un autre ardéchois;
Mal exprimé, mon sentiment de tourner en rond
vient de ce que, quelque soit la raision, Ph, composition du sol, exposition, je n'arrive toujours pas à avoir des aubépines.
Le terme de petits malins n'était pas ironique,
il faisait seulement
référence à la passion de tenter des greffes"impossibles" et de risquer, pour le plaisir de l'expérience, des association bizarres.
D'où ma question : un PG poussant bien chez moi serait-il compatible avec aubépine.
On peut poursuivre par MP, si tu veux..
druere a écrit le 25/04/2010 11:49
ARASHI je pense que vous avez raison....j'ai une terre très filtrante.....donc
pas de poiriers....et pas d'aubepine....
Je verrai cet automne car j'ai un terrain frais...et j'y mettrai des poiriers
de l'aubepine et un sorbier des oiseleurs
nouvel azertien a écrit le 01/11/2016 14:55
L'aubépine peut se greffer sur l'azérolier

L'azerolier se greffe sur l'aubépine le néflier, le coignassier et peut à son tour recevoir des greffes de ces mêmes arbres Il croît plus vite que l'aubépine et quoiqu'il soit moins épineux on peut en faire des haies.

https://books.google.fr/books?id=JE87AAA...
gavot a écrit le 01/11/2016 22:16
Mais pour revenir à la question de départ, qui date de plusieurs années maintenant, l'azérolier acepte-t'il les terrains acides ??
bourru a écrit le 01/11/2016 22:51
C'est vrai, ce sujet est bigrement ancien.
A dire vrai, la question de départ était :"Sur quoi greffer de l'aubépine" dans un terrain qui n'a vraiment pas
l'air de lui être favorable.
Sur le conseils de Capoulos, j'avais réglé la question en posant un joli greffon d'aubépine, que m'avait donné
Patrice, sur un poirier épineux.
La greffe avait bien pris, pour le plus grand régal d'une saloperie de chevreuil, qui me l'a littéralement bouffée.
Tant pis, je n'aurais jamais l'aubépine rose de mes rêves.
Demeure cette curieuse aversion (qui vous surprend) des racines d'aubépine pour mon sol de maquis.
Quant à l'azérolier, je ne saurais dire s'il s'y plait réellement :
J'en ai un qui pousse assez bien, mais ce n'est pas moi qui l'ai fait. C'est un pied que j'ai acheté, quasi sous le
manteau, sans infos particulières de la part du vendeur, et je ne saurais s'il est sur ses racines ou greffé;
et, si oui, sur quoi.


greffer.net >> Plantes ornementales