Greffage du rosier

greffer.net >> Plantes ornementales

manu486 a écrit le 31/08/2008 17:56
Bonsoir à tous,

Je viens de réaliser un petit guide sur le greffage du rosier, vous pouvez le voir à l'adresse suivante:

http://emmanuel.potez.free.fr/greffe%20r...

le temps de chargement est un peu long...

Patrice, ci cela t'interesse, je t'autorise à reprendre mon article pour l'inclure sur le site "greffer.net"

@+ Manu
patrice a écrit le 31/08/2008 18:45
Il est très bien ce tutoriel

Quel est l'intérêt du greffage sur collet?
André a écrit le 31/08/2008 19:00
Super tutoriel, merci !

Tu dis : "Pour le nettoyage du collet, il ne faut pas hésiter à frotter et à enlever la fine pellicule marron et arriver à la partie blanchâtre du collet."

Est-ce que cet "épiderme" est une peau morte inutile ? J'hésitais justement à nettoyer un rosier récemment.
floyd a écrit le 31/08/2008 19:46
Superbe travail très didactique.

La pellicule marron ne serait-ce pas une écorce?

La greffe sur collet permet d'éliminer la partie du PG qui est susceptible d'émettre le plus de rejets. Par contre, les risques de contamination par les champignons du sol, sont accrus. Mais l'Okulette veille … d'un œil.
André a écrit le 31/08/2008 19:54
La pellicule marron ne serait-ce pas une écorce?

Je pense qu'il s'agit effectivement d'une fine écorce qui a tendance à se détacher naturellement.

La question est: peut-on l'enlever complètement sans risque pour le rosier ?
manu486 a écrit le 31/08/2008 19:56
Bonsoir à tous,

Comme le dit Flyod, la greffe sur collet permet d'éviter la formation de rejetons. De plus, comme le collet est sous terre avant greffage, l'écorce se décolle très facilement car l'humidité de la zone est très importante.
La pellicule marron est effectivement une fine écorce.

Cette méthode que je d'écris est celle utilisé par les professionnels, je l'ai appris lors d'un stage sur le greffage lorsque j'étais en école d'horticulture.

@+ Manu
patrice a écrit le 01/09/2008 11:36
Ne greffant pas au collet, je n'ai pas de rejets au pied.. Cela doit dépendre sans doute du porte-greffe utilisé.
floyd a écrit le 01/09/2008 13:06
Hé hé, je ne suis pas sûr d'avoir parlé de "rejetons"…
Les plants du didacticiel de Manu sont "très branchus", son PG pourrait être de ceux qui rejettent abondament.

L'écorce va se reconstituer, ça c'est sur.
vomito a écrit le 05/09/2008 22:55
Joli tutoriel, mais quel est l'intérêt de semer des portes greffes, surtout du multiflora qui se bouture comme de la mauvaise herbe? Intérêt racinaire? Car de toute façon les plants ainsi produits seront déplacés!

N'est-il pas plus aisé de bouturer de beaux tronçons, et de regreffer plus rapidement, l'année d'après?
azertien a écrit le 12/02/2009 23:03
La greffe à trait de Jupiter pour le rosier.

Quelques bon croquis de greffes pour le rosier dans ces pages. La greffe à trait de Jupiter est réputée solide.

http://books.google.fr/books?id=CHL8ZTT-...
patrice a écrit le 13/02/2009 06:40
La greffe à trait de Jupiter


peut être sollide, mais techniquement difficile à réaliser...
floyd a écrit le 13/02/2009 10:55
L'assemblage à trait de Jupiter (en forme d'éclair) est en matière de charpenterie un travail qui demande la maitrise du métier!

Pour la greffe c'est l'occassion d'utiliser le petit outil à greffer.

Ceci dit, je ne suis pas sûr que les petites parties du PG et du greffon, en forme d'émerillon, soient très aptes à assurer une bonne circulation de la sève.
Par rapport à la section en biseau d'une greffe à l'anglaise, où une seule soudure est nécessaire, sur la greffe en trait de Jupiter, pas de doute, il en faut trois et sur une portion importante.

Je doute par conséquent de la viabilité d'une telle greffe qui ressemble plus a un exercice théorique pour greffeur de salon… Qu'elle soit illustrée dans un ouvrage ancien, n'enlève pas le doute.
argos31 a écrit le 13/02/2009 13:16
Merci Manu486 - Je connaissais pas et j'avoue que depuis que tu as mis ta méthode sur le site je réussis mes rosiers nettement mieux (je compte éssayer à oeil poussant ,tu as une expérience ??) Merci Manu
bourru a écrit le 15/08/2009 18:38
Remarquable fiche pédagogique

Deux questions subsistent:
1- Qu'est ce que c'est qu'une Okulette? (pas porno, j'espère)
2- Pourquoi Manu n'évoque-t-il pas la technique controversée consistant à rebutter légèrement le collet après la greffe (qu'il la récuse ou qu'il l'approuve)
argos31 a écrit le 15/08/2009 19:37
Salut bourru Si j'ai bien suivi l'exposé de Manu 1) L'okulette est une bande en matière plastique épaisse qui sert à isoler la greffe de la terre -Ca se vend par mille - Donc c'est pas pour moi pour 2/3 rosiers que je greffe par an (Pas porno ,dommage pour toi Excuse Ayant 6/7 ans de mieux que toi je me permets ) 2) Là Manu nous met au parfum de ce que l'on apprend aux stagières ,donc ce qui se fait pour la vigne avec succés n'est pas forcément homologué pour les rosiers Moi qui avais la pratique de l'églantier sans problème dans l'Aude ( terrain calcaire) N'arrivais plus avec les p g du 31 - Son astuce marche pour moi (sans okulette )
floyd a écrit le 15/08/2009 21:20
De l'oculette il avait été question ici;
http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
manu486 a écrit le 17/08/2009 14:35
Salut Argos et Bourru,

Petite précision sur L'okulette, il s'agit en faite de caoutchouc facilement dégradable. 15 jours à 3 semaines après la greffe, la bande commence à ce désagréger afin de ne pas étrangler le porte greffe.
Concernant le buttage après la greffe, je pense que cela aurait pour effet de favoriser le départ de rejetons du PG, et tu risque de faire pourrir l’œil si celui-ci est sous terre.
Attention également dès la reprise de l’œil au printemps, il faut pincer régulièrement la pousse afin d’obtenir entre 5 et 7 branches et garder ainsi le pied assez court au printemps afin de laisser le point de greffe se renforcer pour éviter la casse de la greffe par grand vent. (j’ai perdu environ 10 greffes sur 40 cette année)

@+ Manu
argos31 a écrit le 17/08/2009 20:43
Merci manu pour toutes ces précisions -Ben le vent est une calamnité chez-moi également =je mets des tuteurs tant que les pousses sont tendres
bourru a écrit le 17/08/2009 22:58
Merci manu,
je te posais la question car, sur ce point, il y a controverse; et je n'ai jamais pu trancher de qui a tort et qui a raison. sans doute toi.
Mais un vieux greffeur de mon pays d'adoption (il est mort maintenant) soutenait, que le rebuttage, léger, reconstituant le niveau qui existait avant le dégagement du collet, était destinait à protéger de la chaleur et du dessèchement.
Peut-être une volonté de prendre en compte les conditions locales?
argos31 a écrit le 18/08/2009 09:18
O K bourru -A ce qu'écrit manu l'okulette ou oculette met fin à la contreverse Du temps ou les P G des futures vignes ( Bouturés en place ), dés le greffage ils étaient entérrés =C'était une pratique incontournable vu que trés éfficace -Maintenant on ne met que du plan gréffé ....


greffer.net >> Plantes ornementales