Semis d'asiminiers pour portes-greffes

greffer.net >> Autres fruits

belinsecte a écrit le 28/12/2017 23:12 (ref msg # 60843 )
Les graines fraiches (aussitot sorties du fruit) n'ont pas besoin de stratification si elles n'ont ni séché ni eu froid.
tropique a écrit le 29/12/2017 17:11 (ref msg # 60856 )
Une deuxième graine non stratifiée mais fraiche vient de germer
tropique a écrit le 23/01/2018 21:39 (ref msg # 61659 )
Sue les 8 graines asiminier semées début novembre,2 avaient poussé,2 sont racinées et 4 sont gonflées et en bon état.
Ce qui est remarquable chez le semis asiminier,c est le délai de germination entre la première et la dernière graine,presque 3 mois,et pourtant elles proviennent du même lot et, semées dans les mêmes conditions




belinsecte a écrit le 23/01/2018 22:54 (ref msg # 61661 )

parmi tes 4 dernières, certaines pourraient germer dans un an! ou avant. Cette non-homogénéité (diversité) s'observe aussi pour les autres espèces, cela permet une réussite même s'il y a des aléas climatiques qui à certaines périodes font mourir certains semis. à l'extrême, dans un lot il peut y avoir une fourchette de délai de germination entre quelques semaines et jusqu'à 4 ans
Stellair a écrit le 25/01/2018 11:06 (ref msg # 61723 )
J'ai reçu des graines que je vais semer dans un grand bac comme ceci

https://d16m3dafbknje9.cloudfront.net/imagescaler/8833012989982-424-424.jpg


Les voici
http://i63.tinypic.com/1220kkj.jpg

Ça va prendre du temps
tropique a écrit le 25/01/2018 23:53 (ref msg # 61738 )
Merci belinsecte pour ces infos.J espère que mes 4 graines gonflées ne vont s amuser à rester 4 ans dans cet état
Stellair--Il faut d abord calculer la profondeur du substrat(soustraire hauteur du drainant et hauteur libre dans la partie supérieure du pot)
C est cette profondeur qui imposera la période du rempotage,ainsi que l espacement entre chaque semis.
tropique a écrit le 06/02/2018 20:45 (ref msg # 61979 )
Mes graines asiminiers qui viennent de boucler 100 j au frigo seront semées ce WE.Comme je n aime pas chômer,j avais déjà semé des graines fraiches non stratifiées,voici ou elles ont sont:




La doyenne des pousses végète à la troisième feuille,je pense que cela est tout à fait normal du fait que la croissance de cette espèce est tellement lente qu elle arrive à terrasser même les plus patients.




Ce matin,une troisième graine vient de germer.




Pour tripler les chances,les jeunes pousses que je m étais procuré à 10e/pièce sont en végétation dans la serre.

Comme j ai l intention de ne cultiver que trois ou quatre pg asiminier,je préfère de loin engager quelques euros pour l achat de jeunes plants que de semer.Voici comment je raisonne:
---Le semis nécessite beaucoup de patience,des centaines d heures consacrées au suivi,des frais à engager pour l énergie(serre) et engraissage.
---L achat d un jeune plant,c est du prêt à greffer(tout au plus un an plus tard),c est moins de stress,la récolte se fera deux ou trois ans avant un pg issu de semis.Ce dernier avantage permettra d amortir le prix d achat,sans parler de la participation indirecte à la lutte contre le chômage,ainsi qu au renflouement de la caisse des impôts
Par contre,un producteur s en sortira avec le semis de quelques centaines de graines
JM a écrit le 24/02/2018 10:46 (ref msg # 62234 )
Les graines d’asiminier sont comme les graines qui ont besoin de garder un taux minimal d’humidité (glands, châtaignes ...) Ils ne faut pas qu’elles se soient desséchées à aucun moment.
Je procède ainsi (et ça marche assez bien) :
Nettoyage des graines fraîches à l’eau (on peut mettre un peu de javel pour désinfecter si on veut mais il faudra rincer). Il ne faut pas qu’il reste de pulpe ou terre.
Rehydratation 2 jours dans de l’eau propre. Ensuite séchage 2 jours à l’air. Mise en sachet hermétique et en bas du frigo.
Il faut surveiller pour enlever les graines qui pourrissent (elles deviennent molles).
On sème au printemps si possible au chaud (en mini serre).

Quelques uns de mes fruits finissent au compost, et j’ai des semis spontanés qui repartent dans mes pots. Et de temps en temps des semis spontanés sous les plants mères.
JM a écrit le 24/02/2018 10:55 (ref msg # 62235 )
Il y a des godets adaptés à la culture des systèmes racinaires sensibles.
http://lesserresdecleyrat.42stores.com/p...

J’ai pris un site au hasard, il y a probablement d’autres marques et fournisseurs.
nouvel azertien a écrit le 24/02/2018 11:14 (ref msg # 62236 )
Exactement voir :

https://www.youtube.com/watch?v=DGT8Fjzq...
larondelle a écrit le 25/02/2018 18:05 (ref msg # 62249 )
Pour ce qui est de la culture en sacs profonds est il possible de positionner les sacs cote à cote et enterrés de facon à ce que le haut des sacs affleurent le niveau du sol ? avantages et inconveinents .Merci
ben31 a écrit le 03/03/2018 21:17 (ref msg # 62369 )
Oui comme la culture en pot, il est possible d’enterrer les sacs.
Enterrer permet d'éviter que la terre se dessèche et permet de garder la terre fraiche durant les jours chaud d'été.
Personnellement je met au fond du trous du plastique afin de conserver intacte la racine pivot qui a de forte chance de sortir du sac.
larondelle a écrit le 03/03/2018 21:38 (ref msg # 62370 )
Bonsoir be n31,
Merci pour votre retour ; je suis rassuré et vais pesse r à la réalisation.
tropique a écrit le 04/03/2018 01:01 (ref msg # 62379 )
Mettre du plastic sous le sac sera néfaste pour l évacuation de l eau d arrosage,si les trous sont latéraux la racine pivot risque de les emprunter
Si la profondeur du sac dépasse les 40 cm tu peux les garder enterrés un an ,voire un peu plus mais pas une éternité, sinon la racine pivot va tourner en rond au fond du contenant
JM a écrit le 04/03/2018 19:38 (ref msg # 62396 )
Le sac plastique c’est ce qu’il y a de plus primitif. Et pas ce qu’il y a de plus favorable au système racinaire. On l’utilise dans les pays en développement parce que c’est bon marché, c’est sa seule qualité.
Utilisez des pots profonds avec un fond ajouré pour favoriser un cernage naturel à l’air. Ça permet d’arreter la croissance du pivot en douceur. Une fois replanté l’arbre repart et reforme le système racinaire qui lui convient.
ben31 a écrit le 05/03/2018 01:01 (ref msg # 62399 )
J'utilise des sacs de culture et des pots profond sans remarquer de réelle différence au niveau du développement des racines.
Du moment que l'on ne manipule pas les sac, il n'y a pas vraiment de risque pour les racines.
Les sac fonds 35 cm alors que les pots fond 23cm)

Pour revenir sur le plastique au fond du trous, pour préciser, je met une bande de plastique d'environ 15 cm de large au fond d'une tranché au potager, 2 cm de terreau par dessus pour éviter l'air et je dispose les pots ou sac en ligne. Je n'ai jamais vu de racine d'asiminier noircie en faisant ainsi.
tropique a écrit le 06/03/2018 21:25 (ref msg # 62415 )



Je préfère de loin les sacs de culture en plastique de 65 cm,ils sont plus pratiques que les pots de 40 cm,particulièrement au moment de la transplantation,et puis,pas d inquiétude pour la racine pivot pendant les trois premières années
Quant à dire que ces sacs sont réservés pour les régions en voie de développement,c est une erreur.Il suffirait de faire un tour sur le Net pour découvrir qui sont les champions dans ce domaine.Voici un échantillon:
https://www.servovendi.com/fr/100x-sacs-...


En ce qui concerne la couche de terreau en dessus de la bande plastique,je me demande si cela ne va pas permettre à la racine pivot de progresser horizontalement pour aller dire bonjour à ses voisines
Je pense que les sacs en jute,gravillons et bande plastique à fines mailles feront mieux l affaire.Autre point important:le fond du trou doit-être hyper drainant
gels a écrit le 12/03/2018 18:55 (ref msg # 62491 )
bonjour,
quelle hauteur réelle obtient tu avec le 22*35 4 litres ? une fois rempli ?
Merci c'est toujours la surprise avec un sac dont les dimensions sont données à plat. j'utilise les tubes comme les sacs de puis des années sans constater de différences.
Merci d'avance
Bernard


greffer.net >> Autres fruits