Cherimolier (annona cherimolia)

greffer.net >> Autres fruits

claudeduvar a écrit le 14/02/2018 19:22
de là l'expression "la graine lève" la plantule pousse
tropique a écrit le 15/02/2018 00:17
Je m exprime mal ça je l admet,c est pour cette raison que je fais souvent appel aux photos pour le soutien linguistique
Puisque c est le cas,je viens de prendre quelques photos dans la serre:




Je sème dru et n en garde que les pousses vigoureuses.Pour le repiquage,je les retire délicatement avec leur motte à l aide d une cuillère.
A gauche,une pousse dont la graine refuse de s ouvrir,elle aura le même sort que celle que j avais montré en photo dans la page précédente.
A droite,une pousse dont la graine épuisée avait chuté après dessèchement .




En observant cette dernière de près,on peut remarquer que des sortes de poils sont en train de se former au niveau de la courbure.
D après tes explications ces poils sont l ébauche de futures racines, qui n arriveront jamais à terme.





Je t assure que toutes les pousses qui sont dans le même état possèdent déjà des racines qui feront baver plus d une cousine

Je continue à me poser une question:
Lorsqu on étête un rameau ,on provoque l apparition de pousses plus bas,ça c est connu.Au vu de cela,je me demande s il n y a pas une similitude avec ce qui arrive avec ces pousses?. Peut-être que cela se déroule autrement,du fait que le bois est encore en phase de constitution.


.
Antigonos a écrit le 16/02/2018 00:28
En faisant une fixation sur le distinguo "germination hypogée" et "germination épigée" je suis allé un peu vite en besogne (j'ai vu d'autres photos) car apparemment cette graine se soulève souvent du sol. Toutefois les cotylédons ne deviennent jamais des feuilles donc je pense qu'il s'agit de type hypogée malgré tout, d'autant que le reste concorde vraiment. (Si quelqu'un s'est penché sur le sujet, je suis preneur... )
Sinon oui, je pense que les petits trucs blancs sont des racines adventices. Dans la nature j'imagine assez bien cette graine, si lisse, glisser profond dans le moindre trou et on comprendrait que ces racines puissent être un avantage car arrivant au niveau de la litière de feuilles mortes. Ce serait intéressant de voir comment ça évolue...
J'avais semé cet été un peu comme toi (moins dense quand même !) mais très vite j'ai découpé le substrat avec un couteau pour y glisser des plaques de plastique de récupération (fond de bac, etc.) de manière à forcer les racines à descendre au lieu de se mêler avec celles de la plantule voisine. Comme ça on remue moins celles-ci lors du rempotage.
tropique a écrit le 16/02/2018 19:51
Pour survivre,les racines ont besoin de feuillage et non de supposées racines aériennes.

Voici en photos l évolution normale de mes semis annonacées:













belinsecte a écrit le 17/02/2018 16:32

...
A gauche,une pousse dont la graine refuse de s ouvrir,elle aura le même sort que celle que j avais montré en photo dans la page précédente.
...

Cliff de nutrees conseille de ne pas retirer la graine (d'asiminier ça diffère peut-être) qui coiffe la plantule, car dit-il elle contient des réserves dont elle aurait besoin.
peut-être dans ton cas elle était déjà détachée mais restait là haut? ne recevait pas de pluie?
Antigonos a écrit le 17/02/2018 18:44
Pour info, je viens de voir dans le "Grand livre de la taille et de la greffe" de Boffelli Sirtori (p. 267) que le porte-greffe tout indiqué pour l'anone était Annona triloba, autrement dit l'asiminier, pour sa rusticité. Donc il n'y a pas de problème de compatibilité sauf exception variétale éventuelle.
tropique a écrit le 17/02/2018 19:58
Belinsecte---Pas de pluie mais une humidité suffisante .Ce n est que les lorsque les cotylédons sont libérés qu on peut retirer le tégument sil reste accroché.

Atigonos--J espère que quelqu un d autre aura la bonne idée de tester cherimolla sur asiminier et nous montrer ça
legot a écrit le 25/04/2018 06:50
je viens d'acheter deux pommes cannelle a grand frais
je laisse bien murir et je plante pour voir
mes annones cherimolia de cet hiver sont beaux



Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 26/04/2018 06:13 par legot
Antigonos a écrit le 25/04/2018 18:37
Atigonos--J espère que quelqu un d autre aura la bonne idée de tester cherimolla sur asiminier et nous montrer ça
Je ne comprends pas ta remarque : tu voudrais que "quelqu'un d'autre ait la bonne idée de tester"... une greffe qui se fait "couramment" ?? J'ai cité un des livres les plus récents et complet sur la greffe et il n'y a que l'asiminier qui est cité pour l'anone...



PS : je te conseille aussi, des deux mêmes auteurs : "Taille et Greffe : les 100 erreurs à éviter"
belinsecte a écrit le 28/04/2018 22:35
pour mémoire: https://www.greffer.net/discussion/viewt...
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Pour quand les photos des greffes et boutures de Chérimoliers rustiques que j'ai partagés à 5 membres cet hiver?
legot a écrit le 28/04/2018 23:11
petit retour pour belinsecte
quatre greffes sur asiminiers anglaise et fente
aucune n'a tenu (très decu)
tous les autres greffons sont en bouture et je posterais des photos demain
ils vont bien je pense
Antigonos a écrit le 29/04/2018 01:50
Moi je n'avais pas de greffes mais seulement des boutures.
J'ai eu quelques départs de feuilles mais illusoires : la base des rameaux était pourrie. Je pense que les rameaux étaient trop jeunes, pas assez aoûtés pour des boutures d'hiver. Dans ce cas l'aubier est mal protégé et cela pourri facilement. Au printemps c'est différent, la tige bien verte est active, les racines se forment vite, c'est une bouture herbacée en fait.
belinsecte a écrit le 29/04/2018 06:56

petit retour pour belinsecte
quatre greffes sur asiminiers anglaise et fente
aucune n'a tenu (très decu)
tous les autres greffons sont en bouture et je posterais des photos demain
ils vont bien je pense

greffes faites avant débourrement du PG?
cela aiderait à comprendre ainsi que d'éventuelles photos
Au plaisir,
JD
legot a écrit le 29/04/2018 07:21
mes PG étaient sous serre et bien en feuille mais aucun réveil des greffons après greffe puis dessèchement
mes PG sont tous repartis très fort sous le point de greffe
si les boutures tiennent je retente l'année prochaine les greffes
Timi a écrit le 29/04/2018 11:22
Pour ceux qui ont déja bouturé le chérimolier avec succès, est-ce que le système racinaire se développe assez pour faire de bons pg par la suite ?

Je me pose également la question du marcotage sur un tronc d'environ 2cm..
belinsecte a écrit le 29/04/2018 18:57
tout chérimolier, de semis comme de bouture, a des racines superficielles.
Il me semble que l'intérêt d'une bouture est d'avoir racines ET branches rustiques quand on a des boutures de chérimolier rustique.
Je n'ai pas fait gaffe de prendre du vieux bois pour les boutures d'hiver, ce qu'écrit Antigonos est à prendre en compte...
legot a écrit le 29/04/2018 20:22
comme promis une photo des boutures
certaines ont bougé et d'autres rien
si ca se trouve j'ai pris des greffons pour les greffes (avec la poisse que j'ai) qui n'aurait pas bougé en bouture



le petit sous film a été reçu comme tel et il est franchement en bonne voie


greffer.net >> Autres fruits