Cherimolier (annona cherimolia)

Fruits rares, "Nouveaux" fruits, autres fruits exotiques...
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#76 Message par belinsecte » 08 janv. 2018 21:31

Pour en revenir à mes dernières photos postées, le vieil homme me dit 10 ans ce qui m'étonne vu le tronc, je doutais de sa mémoire.
D'autre part, à propos des "variétés" que je décrivais comme étant différentes, du PG et de "fino de jete", j'ai aujourd'hui vu les 2 fruits sur un même arbre, bien au dessus du point de greffe présumé: une personne me suggère qu'il y aurait (sur d'autres espèces) des fruits mâles et des fruits femelles??
IMG_1671.jpg
IMG_1671.jpg (181.02 Kio) Vu 266 fois
IMG_1672.jpg
IMG_1672.jpg (173.63 Kio) Vu 266 fois
IMG_1673.jpg
IMG_1673.jpg (181.83 Kio) Vu 266 fois

benoit30
Messages : 118
Enregistré le : 03 janv. 2013 20:07
Localisation : NIMES (30)
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#77 Message par benoit30 » 09 janv. 2018 09:45

Je viens de découvrir ton aventure andalouse belinsecte. Merci pour ce partage ! :clap:
Lorsque tu parles de cherimoya poussant en altitude, peux tu nous communiquer la localité ou l'altitude ? En fonction, cela peut nous donner un espoir de cultiver ce merveilleux fruits sur l'arc méditerranéen français ?
Bonne continuation :good:

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#78 Message par belinsecte » 09 janv. 2018 10:57

J'attends moi même confirmation des stats météo (entre 2007 et 2017, sauf si quelqu'un contredit l'age de 10 ans du plus gros arbre en photo), avec beaucoup d'intérêt ;)
Je préciserais alors
Certains témoignages indiquent qu'à -7°C des cherimoliers adultes perdent leurs feuilles mais repoussent et fructifient la saison suivante.

Quelqu'un aurait il une explication des différents fruits sur une même branche, dont je poste des photos ci dessus et ci dessous?
IMG_1670.jpg
IMG_1670.jpg (144.58 Kio) Vu 256 fois
IMG_1669.jpg
IMG_1669.jpg (194.22 Kio) Vu 256 fois
IMG_1667.jpg
IMG_1667.jpg (222.92 Kio) Vu 256 fois

Avatar du membre
diospyros
Messages : 748
Enregistré le : 17 août 2011 01:46

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#79 Message par diospyros » 09 janv. 2018 16:44

La différence sur la forme des fruits est due au fait que la pollinisation des fleurs est compliquée.

Les insectes qui s'en chargent naturellement dans les régions d'origine du cherimoyer ne sont pas présents en Andalousie, la pollinisation se fait par d'autres insectes moins performants ou à la main.

Lors de la pollinisation à la main, tout le problème est de mettre assez de pollen pour nouer le fruit et quil ne soit pas difforme mais aussi quil ne soit pas trop plein de graines.

Ensuite, il faut savoir quil est facile de provoquer une floraison (en arranchant les feuilles d'un rameau) afin d'avoir une plage de récolte plus étendue.
On peut penser que les fruits qui sortent à différentes périodes n'ont pas les mêmes aspects.

Avatar du membre
diospyros
Messages : 748
Enregistré le : 17 août 2011 01:46

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#80 Message par diospyros » 09 janv. 2018 16:46

Pas de fruits mâles et fruits femelles.

Les fleurs sont d'abord femelle puis le lendemain mâles ce qui complique encore davantage la pollinisation.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#81 Message par belinsecte » 09 janv. 2018 18:16

ok :clap:
Je vois bien parmi les fruits "à texture de yaourt" plein de formes différentes, parfois extravagantes.
Mais je croyais devoir attribuer à une autre variété les fruits "à texture plus ferme" que je n'ai jamais vus déformés, et qui ont une peau différente et plein de plis autour du pédoncule qui est toujours dans une cuvette, contrairement aux premiers.
J'écrivais precedemment que les premiers contenaient beaucoup moins de graines que les seconds, mais ces 1ers n'étaient pour sûr, pas pollinisés à la main.

Par contre dans ce fruit différent plus ferme, trouvé ce matin comme le seul "intrus" dans un étalage de marché, ce matin je n'y ai trouvé que 4 graines et un puissant arome, alors que le fruit "yaourt" acheté au même forain en contenanit + de 30. (rapport inversé)

clow
Messages : 632
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#82 Message par clow » 09 janv. 2018 18:22

Petite question:

A quoi est dû les brûlures sur les feuilles, froid, coup de chaud, j'avais déjà remarqué cela sur mes semis mais je n'en ai jamais compris la cause ?

tropique
Messages : 1263
Enregistré le : 17 févr. 2010 03:54
Localisation : Casablanca

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#83 Message par tropique » 09 janv. 2018 21:13

Belinsecte--Le plant que tu montres dépasse les 20 ans

Le cherimoya est originaire de la Cordillère des Andes,il pousse à une altitude comprise entre 1300 et 2300 m.Beaucoup de pays subtropicaux le cultivent dans les vallées en haute altitude bien protégées contre les vents forts .Chez nous on les cultive dans les plaines atlantiques avec des résultats plus que satisfaisants.
Il n existe pas de cherimoya de montagne et autre,il suffit de procurer à celui-ci les conditions favorables et le tour est joué
La pollinisation joue un rôle très important pour l obtention de fruits de très bonne qualité (taille-forme-maturité-production)
Le cherimoya peut fructifier dans les bacs de 80l et plus,cultivé dans un petit pot,il végétera.
Si vous souhaitez obtenir de bons résultats,cultiver au moins deux plants et pensez à polliniser manuellement
Quel région de France possède un climat aussi clément que celui de l Andalousie ?-aucun
Toutefois,dans le Sud on rencontre quelques spécimens cultivés en situation protégée .pour les cultiver à grande échelle,on doit faire appel à des serres chauffées,ce qui n est pas du tout rentable

clow
Messages : 632
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#84 Message par clow » 10 janv. 2018 00:25

Serre chauffé non, ceux que j'ai en pot supporte l'hiver en serre non chauffé et avec quelques entrée d'air, certes il perdent certaines feuilles l'hiver mais redémarre au printemps.

Pour le moment je les aient pas encore planté en pleine terre car ne sachant pas trop l'emplacement idéal qu'il leur faudrait zone avec drainage ou non .

Mais pour le moment je considère que leur culture peut être faisable sous serre bien entendu, mais je la chauffe pas.

J'ai des caramboliers, des longanes, des figuiers de barbarie, des grenadilles, des goyaviers, des avocatiers aussi tous de semi, qui passent très bien l'hiver avec seulement quelques petit bobos et ce en serre non chauffé et sans voile d'hivernage.

Pour une culture de pleine terre d'extérieur c'est vrai que cela risque d'être difficile mais dans une serre quand les arbres sont planté en plus direct dans la terre et en plus si les plantations sont densifié, leurs vigueur et résistances face aux aléas s'en trouve renforcé par rapport à la même culture en pot.

C'est ce que j'ai remarqué avec les agrumes au départ.

Dire qu'une culture en France arrivera à fructifier sous serre j'en ai encore aucune idée pour le coup, mais question chaleur de l'été c'est quand même bien chaud dans la serre et l'hiver je descend jamais en dessous de 5° mais bien souvent la température varie plus entre 5 et 10° .

A 23h45 hier donc il faisait 9° près du vitrage, entre 11 et 12 vers le milieu de la serre planté en haute densité et au sol disposant d'un paillis d'environs 40cm à mon avis la température ne descend pas en dessous de 10° .

Et cela sans que ma serre soit couverte ( oui en cas de possible froid important elle dispose d'un voile intérieur attaché au poutre à étalé sur les parois ( vitrages ), ainsi que de la possibilité encore jamais utilisé de la pose à 30 cm des parois d'une deuxième couche de parois créant une isolation optimal en cas de coup dur.

Serre conçus par l'ébéniste que je suis en prenant en compte les inconvénients qui me dérangé.

Finalement quand je vois que les minima par chez toi sont de 7° j'arrive à rentré dans tes normes avec ma serre :lol: .

C'est peut être aussi la raison pour laquelle j'observe aussi se problème de feuilles grillé et de perte de feuilles pour mes arbres en pot, voilà donc peut être une réponse à ma question merci :wink: .

Je testerais ce printemps un semi massive de semences de fruits tropicaux ayant passé du temps au congel dans les fruits, direct en pleine terre en extérieur .

Je pourrais ainsi voir si il y en a qui on survécu à cela et ensuite observé si oui ou non il supporte plus facilement les grands froids :) .

En tout cas je le dit comme conseil pour ceux qui passerons par là, si vous avez une serre planté direct dedans, car les arbres y serons bien plus robuste que dans leurs pots.

:bye:

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#85 Message par belinsecte » 10 janv. 2018 09:37

tropique a écrit :
09 janv. 2018 21:13
Belinsecte--Le plant que tu montres dépasse les 20 ans
...
Il n existe pas de cherimoya de montagne et autre
...
Toutefois,dans le Sud on rencontre quelques spécimens
...
Quand je parle de cherimoya de montagne ici, ça veut dire qu'il pousse en altitude ici (660M): c'est peut-être la même espèce mais qu'il supporte des gelées par exemple -9°C en mi-fevrier 2012.
J'ignore si Annona montana serait réellement plus résistant au froid, les seules prétentions lues c'est -2°C pour A. cherimola et -4°C pour A. montana, et encore en MP. Et pourtant certains (?)cherimola(?) supportent -7°C et peut-être pire (avec une marge d'erreur de 2°C entre la station météo et le jardin observé).

Tropique, où dans le sud (de la france?) rencontres tu quelques specimens?
Modifié en dernier par belinsecte le 10 janv. 2018 09:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#86 Message par belinsecte » 10 janv. 2018 09:42

diospyros a écrit :
09 janv. 2018 16:44
La différence sur la forme des fruits est due au fait que la pollinisation des fleurs est compliquée.
...
La différence que j'évoquais est mieux représentée sur ces photos: viewtopic.php?p=61025#p61025
Le fruit à texture "de yaourt" prend des formes très différentes tu as raison, mais l'autre se distingue par sa peau et sa texture plus ferme.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#87 Message par belinsecte » 10 janv. 2018 10:02

clow a écrit :
09 janv. 2018 18:22
Petite question:

A quoi est dû les brûlures sur les feuilles, froid, coup de chaud, j'avais déjà remarqué cela sur mes semis mais je n'en ai jamais compris la cause ?
ici aussi il y a des cherimoliers à grandes feuilles bien vertes et d'autres à feuilles plus petites avec le bout grillé. ça dépend comment est réglé l'arrosage. les rares qui n'ont pas de goutteurs juste au pied sont encore + grillés, ne fructifient pas, et ont des branches mortes.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#88 Message par belinsecte » 10 janv. 2018 16:43

clow a écrit :
10 janv. 2018 00:25
Serre chauffé non, ceux que j'ai en pot supporte l'hiver en serre non chauffé et avec quelques entrée d'air, certes il perdent certaines feuilles l'hiver mais redémarre au printemps.

...

Je pourrais ainsi voir si il y en a qui on survécu à cela et ensuite observé si oui ou non il supporte plus facilement les grands froids :) .

En tout cas je le dit comme conseil pour ceux qui passerons par là, si vous avez une serre planté direct dedans, car les arbres y serons bien plus robuste que dans leurs pots.

:bye:
Quel est ton code postal? (pour que chacun puisse comparer son climat au tien).
Pour les records de froid ce lien je le mets direct cette fois: http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/clas ... onde-1.php
Sur l'onglet "monde" in faut choisir "france" dans le menu déroulant, puis cliquer "changer", et là une liste plus complète apparait pour la france.

J’avais déjà signalé cette petite merveille dans un autre sujet: il nous permettrait l’hiver prochain pour 15€, d’accompagner nos observations d’un graphique objectif de la température et sa durée, exactement à l’emplacement de l’arbre:
https://www.ebay.fr/itm/Enregistreur-Us ... SwVJhZU~~8

clow
Messages : 632
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#89 Message par clow » 10 janv. 2018 20:22

Code postal 17170 au environs de La Rochelle d'ailleurs mes températures sont souvent quelques degrés de plus ( en extérieur ) à cause d'un micro climat chez moi .

J'avoue avoir eu un peu de mal à m'y retrouvé (au site meteo-climat ) au début mais j'ai fini par en comprendre les résultats et comment modifié les années.

http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/station-52.php

Après je le rappel mes cultures se font sous serre pas en extérieur et quand je dit que ma température se rapproche des 7° que tropique à c'est par rapport à la serre pas à dehors et sans mettre les protections renforcé dont plaque coulissante pour fermé les entrée d'air ( chose que j'applique dès que la météo annonce des petit coup de froid problématique contrairement au reste il suffit juste de faire coulissé ), voile de protection à déroulé sur les vitrages et l'application de la deuxième parois à 30 cm.

Cela dit sans les protection ma serre est assez proche des température extérieur mais hors gèle, après je n'ai pas encore subit des températures mini record avec, et mes culture n'on que 6 ans pour les plus âgé caramboliers, avocatiers, et anone qui elles sont toujours en pot .

Si j'appliqué tout cela la température ne risquerais pas de descendre en dessous de 10° mais j'ai souvent la flemme de l'installé car ensuite si je l'enlève pas, la chaleur de l'été atteint une température étouffante et il y a de la longueur.

Cette chaleur trouve sa cause dans le fait que la matière plastique se réchauffe plus vite,ce qui permet de réchauffé l'espace entre la parois plastique et la paroi verre puis ensuite le tout subit une augmentation de la chaleur en entrant à l'intérieur de la serre qui si non ouverte atteint des températures dépassant facilement les 60° au mois de juillet.

C'est pour cette même raison que si son application était réalisé alors la température ne risquerais pas de descendre en dessous de 10° facile.

Souvent les serres sont vendu avec un seul vitrage parfois doublé pour une meilleur isolation sauf que la mienne comprend au max 2 parois de double vitrage distante si application de 60cm ( j'avais dit une erreur j'ai vérifié aujourd'hui ) chacune, la première en verre plus isolant et la deuxième ( en fait la première vue de l'extérieur si appliqué ) en matériaux plastique .

La distance possible entre les 2 parois viens du fait que j'ai appliqué tout autour de la serre une fabrication de carrés potager d'une largeur et hauteur total de 60cm qui peuvent donc être eux même protéger grâce à cette 2ème paroi.

Ces carrés potager me permette d'avoir une serre avec une excellente isolation thermique et d'être à mi chemin entre la serre classique et le walipini

Je sais parfaitement que les températures négative sont un problème et c'est pourquoi j'ai conçu une serre qui par ailleurs étant ma propre construction me laisse tout le loisir d'en perfectionné la structure si jamais j'en ai envie

Je donne ces quelques détails sur ma serre pour ceux qui voudrais avoir des idées de conception.

En gros faut t'imaginé après installation de la totalité une grande serre à l'étouffé entouré par des serres plus petite de la largeur ( épaisseur ) d'un mur en pierre, une véritable maison isolé pour mes cultures .

Donc il ne s'agit pas tant du climat mais de la serre en elle même, c'est elle qui change le résultat le climat lui est juste un facteur parmi d'autre .

Quand au semis en pleine terre, observé la différence entre le climat de tropique est le mien n'a pas vraiment d'utilité non plus pour la bonne raison que c'est une tentative seulement pour voir si après passage au froid du congel, j'observe un renforcement à celui ci .

Et si tel est le cas ce qui n'est d'ailleurs pas certains alors le climat n'aura rien avoir dedans puisqu'il y aura eu renforcement à celui ci .

Si tu vois ou je veux en venir avec une bonne serre tu peu changer les facteurs problématique et cultivé ce que tu n'aurais pas cultiver sinon, mais il s'agit là non pas de la résistance des plantes mais d'une couverture qui les protège.

Et avec un renforcement de la plante elle même, tu obtient le même résultat sans. Mais savoir que le climat d'untel est différent et plus favorable à telle ou telle culture ne sert ici à pas grand chose si ce n'est comprendre son climat pour envisagé par quel moyen changé les facteurs problématique chez soi pour en réussir la culture .

Donc question pour un champion à quoi vas te servir le fait de savoir quelle est mon climat belinsecte ?

Enfin je le précise encore une fois ma serre est ma propre conception et construction,ce n'est donc pas une serre que vous allez trouvé en grande surface, donc inutile à chacun d'en faire des comparaisons cela n'a rien à voir, autrement tenté de faire une comparaison de qualité entre un meuble en médium de chez ikéa et un bureau Mazarin .


Comme dans une maison bien isolé et une maison mal isolé, dans celle qu'est mal isolé les déperditions de chaleur serons conséquente et les économies de chauffage difficile.

Avatar du membre
diospyros
Messages : 748
Enregistré le : 17 août 2011 01:46

Re: Cherimolier (annona cherimolia)

#90 Message par diospyros » 10 janv. 2018 23:38

belinsecte a écrit :
09 janv. 2018 18:16
ok :clap:
Je vois bien parmi les fruits "à texture de yaourt" plein de formes différentes, parfois extravagantes.
Mais je croyais devoir attribuer à une autre variété les fruits "à texture plus ferme" que je n'ai jamais vus déformés, et qui ont une peau différente et plein de plis autour du pédoncule qui est toujours dans une cuvette, contrairement aux premiers.
J'écrivais precedemment que les premiers contenaient beaucoup moins de graines que les seconds, mais ces 1ers n'étaient pour sûr, pas pollinisés à la main.

Par contre dans ce fruit différent plus ferme, trouvé ce matin comme le seul "intrus" dans un étalage de marché, ce matin je n'y ai trouvé que 4 graines et un puissant arome, alors que le fruit "yaourt" acheté au même forain en contenanit + de 30. (rapport inversé)
C'est interessant s'il n'y a que 4 graines... La taille du fruit était correcte? Quand tu dis puissant arome, c'est positif ou négatif?

Pour l'histoire de la pollinisation, il se peut peut etre que comme pour les avocatiers, les phases males et femelles se chevauchent a cause d'une température trop basse et que du coup certains arbres est un taux de nouaisons plus importants. Surtout s'il s'agit de francs et qu'ils ne sont donc pas exactement des fino de jete, donc avec leurs propres caractéristiques en tant que franc de semis.

Répondre