Greffons de cormier

Fruits rares, "Nouveaux" fruits, autres fruits exotiques...
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
belinsecte
Messages : 949
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Greffons de cormier

#181 Message par belinsecte » 07 févr. 2018 22:26

Je viens d'en trouver des secs, pas vus au stade frais, qui me paraissent énormes: viewtopic.php?p=61600#p61600
j'aimerais aussi donner, échanger ou recevoir des greffons

Avatar du membre
ké20
Messages : 898
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: Greffons de cormier

#182 Message par ké20 » 10 févr. 2018 16:36

C'est peut-être un cultivar qui était connu, mais sans connaitre la personne qui à l'époque l'avait planté, on passe à coté de quelque chose.

Les as-tu goûté ?
C'est vraiment intéressant la taille des fruits !

Avatar du membre
Arnould
Messages : 13
Enregistré le : 14 août 2016 16:59
Localisation : Region parisienne + Eure

Re: Greffons de cormier

#183 Message par Arnould » 10 févr. 2018 17:03

Pour moi c'est plutôt un magnifique hasard. L'arbre se trouve dans un parc public des Hauts-de-Seine dans lequel il y a une trentaine de cormiers âgés d'environ 7 ans à 35 ans, l'âge du parc. Il se trouve à côté d'une mare, donc il ne manque jamais d'eau.

Et surtout il perd ses fruits sur une très longue période, de mi-septembre à presque mi-novembre (les dernières cormes sont tombées autour du 10 novembre aussi bien en 2016 qu'en 2017). Les plus grosses cormes sont d'ailleurs les plus tardives. J'ai eu la chance de rencontrer un des grands spécialistes mondiaux du cormier, prénommé Vitek de République Tchèque, en novembre dernier à une réunion organisée par Evelyne, auteure du "Traité du Cormier". Selon lui, outre la taille des fruits, nos ancêtres d'abords Romains, puis du Moyen-Age ont sélectionné des arbres donnant des fruits tardifs afin d'en mettre sur la table à Noël. Ce seraient ces gènes qui seraient ressortis par hasard ici...

D'autre part il a trouvé des cormes de taille équivalente, pesant jusqu'à 50 grammes, lors d'un voyage qu'il a fait en Sicile en fin d'été dernier.

Avatar du membre
Arnould
Messages : 13
Enregistré le : 14 août 2016 16:59
Localisation : Region parisienne + Eure

Re: Greffons de cormier

#184 Message par Arnould » 10 févr. 2018 17:16

Ah oui: j'ai bien sûr gouté les fruits. Quand ils commencent à se ramollir, ils sont très bons, faciles à éplucher/gober, et seraient très beaux sur des plateaux sur des marchés ou même en grande distribution. Ceci dit ces 3 dernières années j'ai mangé énormément de cormes, et je n'arrive pas à faire de différence concernant le goût.

Par contre il y a une chose. Les cormes tombées de l'arbre et pas encore blettes ont une peau qui ont une odeur exceptionnelle, avec une sorte de fraîcheur qui rappelle le mimosa pour ceux qui connaissent. Les pommes et poires n'ont pas beaucoup d'odeur. Les coings en ont presque trop. Les cormes c'est entre les deux. Je suppose que pour en faire une boisson (cormé) ça pourrait avoir une importance: en effet le rapport de la surface de peau à la quantité de pulpe/jus doit être plus grand avec des cormes plus petites.

Répondre