amélanchier

greffer.net >> Autres fruits

ké20 a écrit le 02/12/2017 20:21
je greffe , mais là, les amélanchiers ont été achetés en pépinière
claudeduvar a écrit le 03/12/2017 17:56
même si la greffe anglaise semble solide surtout la compliquée elle présente certes une zone de soudure en cm linéaire importante mais aussi du coup beaucoup de zones à bois qui elles par définition ne se soudent pas et représente ainsi un point de risque sur le plan sanitaire et durabilité à longs termes, j'ai eu l'occasion de faire des points de coupe au point de greffage sur un verger de cerisiers qui venait d'être arraché et c'est assez significatif: zone erratique en couleur et consistance, présence de bois mort et de pourriture.
clow a écrit le 03/12/2017 18:26
Je suis d'accord sur le principe mais quand on greffe en écusson, faut généralement couper au dessus du point de greffe, ce qui engendre une cicatrisation aussi et qui parfois assez volumineuse est difficile de se refermer si le diamètre du tronc est conséquent .

Du coup la plaie se referme mais n'est jamais exempte de faiblesses interne dont bois mort qui parfois si mal cicatriser progresse car plus alimenté en sève jusqu'à une zone ( celle de l'écusson ) encore alimenté etc et peut dans certains cas continuer à dégénérer de l'intérieur.

Faut aussi se dire que toutes plaies même parfaitement cicatriser reste une zone de fragilité plus ou moins importante selon l'ampleur de la plaie elle même .

Donc je doute qu'il y ai une greffe idéal dans l'absolu à part peu être les greffes qui se font naturellement par approche sans intervention de notre part et encore .
claudeduvar a écrit le 03/12/2017 18:57
tu as raison c'est pour cela qu'il vaut mieux greffer sur des PG jeunes et vigoureux, la cicatrisation est meilleure.
clow a écrit le 03/12/2017 20:05
C'est sur comme dans le cas d'un jeune et d'un vieillard, celui qui a les meilleurs ressources ( jeunesse et vigueur ) s'en sortira toujours mieux en principe


greffer.net >> Autres fruits