asiminier

greffer.net >> Asiminier

fiomenton a écrit le 22/11/2017 21:03
https://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_999206mEa2Presized2.jpg

Enfin une taille de pot correct (a l ombre des figuiers).c est le seul comme ca dans la commande mais bon...ca devrait etre systématique pour cette plante.au demoulage y a pas photo avec les pots de 20cm..
J imagine que oui mais j aurais voulu avoir confirmation qu un pivot en chignon et cassé ,regenerait un nouveau pivot ?

Sinon je rebondi sur un commentaire que j ai vu ici sur la pepinere du bosc et ca facon de refourguer des varietees differentes non vendus dans des commandes.personnelement ca fait deux saisons que j essaie d avoir certaines varietees peterson et a chaque fois j ai un refus de sa part et il me propose autre chose.si il etait vraiment de mauvaise foi,il m aurait refourguer autre chose a la place de ce que je voulais.Du coup j ai trouve mon bonheur ailleur et commence a avoir une belle collection,et le comble c est que je ne suis meme pas sur d avoir un fruit sous mon climat de picardie,mais bon ca pousse alors on verra bien...
ben31 a écrit le 22/11/2017 22:23
Pour les asiminiers Petterson, le soucis c'est que Petterson envoi lui même les greffons aux pépinières qui ont sa licence. Le soucis c'est que ses plants sont très populaires et en plus étant malade, il n’envoie plus les quantités demandés par les Pépiniéristes. Au lieu d'envoyer 10 greffons, il n'en envoi que 0 ou 1 ou 2. Et forcément c'est difficile de greffer quoi que ce soit dans ces conditions.
Espérons qu'il soit en état cette année pour faire les choses correctement afin que certaines de ses variétés puissent enfin être largement commercialisées.

Pour la pivot, cela ne sera pas un soucis. Si le chignon est gros, l'arbre risque de végété. Essaye de mettre un Tubex et arrose toutes les semaines entre juin et septembre afin que l'arbre s'enracine plus rapidement et ne végète pas.
Les asiminiers ont des multiples pivots et des nouveaux pousserons à l'endroit de la cassure. Donc pas de soucis à avoir. C'est juste que tu perds du temps.

Je ne pense pas que tu auras des soucis de fructification. Cependant tu peux toujours prendre des variétés précoces pour assurer le coup. J'espère que l'on aura plus de choix en Octobre 2018.
Dav de Mons a écrit le 25/11/2017 17:07
Bonjour,
Moi aussi je suis de Picardie, proche de Laon. J'ai maintenant 5 asiminiers (un Prima de chez DB qui ne pousse pas, et 4 petits arrivants d'A l'ombre... ( Belle, Sunflower, Overleese et Mango) dont un livré dans un grand pot comme toi. Je sais, ce ne sont pas les meilleures mais quand j'ai passé ma commande il n'avait pas encore les dernières variétés qu'il propose maintenant... dommage). Je n'arrive pas à trouver d'info sur le goût de la variété Belle...si quelqu'un sait... Est-ce qu'ils vont se développer correctement en Picardie? Il n'y a pas de raison selon moi que ça ne fonctionne pas s'il arrivent à passer cet hiver et le premier été. Curieux et fier de goûter un jour une asimine picarde!

Je n'ai vraiment plus trop de place mais je vais essayer d'en caser 3-4 autres issus des graines qu'un forumeur m'a généreusement offert, si la germination... se déroule bien. Si j'en ai de trop qui ont germé, ce qui est probable, je pourrais en donner.
fiomenton a écrit le 27/11/2017 11:50
De ma toute petite experience la protection est indispensable (au moins dans notre region),le temps que le systeme racinaire se mette bien en place et peu importe la taille .j ai un plant d 1.4 metre que je vais recouvrir l annee prochaine car il se portait bien mieux avec le voilage.
Merci gels pour l idee.tres facile a mettre en place,un piquet ,un panneau soude de carreleur et un voile brise vue par dessous.
Les avantages sont multiples
-protection contre les chevreuils dans mon cas
-augmentation de la temperature interieur entre 5 et 10 degres (c est presque une mini serre)
-conservation d un taux humidite plus important qu'en plein air
-protection du jeune feuillage contre les rayons direct du soleil.
Pendant la canicule de l ete dernier les plants ont supportes des + 40 degres sans broncher..
Comme le dit Ben en variant les varietees on aura peut etre la chance d en avoir une qui conviennent d avantage a notre region et notre climat

https://i.goopics.net/dL3ja.jpg
gels a écrit le 28/11/2017 22:12
Une fois passé la taille critique qui est légèrement différente selon les arbres, je confirme des arbres en bonne santé et un délai raisonnable avant le gel pour avoir des fruits murs. Le tubex est encore plus rapide, mais il faut tailler une tige sans branches latérales.
Sans protection jeune, c'est de l'utopie avec mon climat breton.
Dav de Mons a écrit le 30/11/2017 21:56
Je vais essayer de suivre vos conseils de protection estivale si les pieds passent l'hiver. Je n'ai pas encore mis de protection hivernale sur mes 4 petits plants , mais je pense que j'ai encore un peu de temps M'en occupe ce we.
Et je ferai des photos.

Quand à la protection de mon premier plant (un Prima planté il y a deux ans qui végète), j'avais mis trois tuteurs en bambous et fait pousser des capucines grimpantes dessus. Certainement insuffisant...
ké20 a écrit le 01/12/2017 16:12
ça me paraît très proche la plantation des asiminiers sur la photo , ou c'est la perspective ...?
fiomenton a écrit le 02/12/2017 16:51
Effectivement ils sont prets , 2.5 metres et 3 metres..c etait volontaire pour favoriser la pollenisation ,mais au debut j etais parti pour en mettre que 4(comme sur la photo).maintenant avec mes 12 pieds ,comme j ai conserve le meme alignement ca fait serré...mais bon vu la vitesse de pousse j ai le temps avant que cela devienne genant..
Dav de Mons a écrit le 03/12/2017 23:51
Bonjour,
Petite protection hivernale pour mes jeunes asiminiers. Ca devrait suffire pour le moment.





Dav de Mons a écrit le 03/12/2017 23:52


poupou47 a écrit le 04/12/2017 08:05
Bonjour,

Avez vous un conseil à me donner pour choisir des variétés d'Asiminier interessante. (sud ouest)

J'ai la place et le budget pour 4 spécimens, je pense acheter ici :

https://www.achat-vente-palmiers.com/fr/...

Et ils ont 20 variétés, je m'y perds.
ben31 a écrit le 04/12/2017 10:09
Pour les Petterson, le meilleur que j'ai gouté, c'était un Potomac. Susquehanna était très bon également.
Après les gouts et les couleurs, surtout avec des saveurs aussi complexe, je pense que c'est très subjectif.
Pour certains, c'est Shenandoah le meilleur des Petterson, pour d'autres Allegheny.
Ce qui est sur, c'est que cela ne sert a rien de prendre que des Petterson. Bien que différent gustativement, ils ont une base de gout commune.

Dans les autres variétés, Belle est très bonne aussi.

Pour la pépinière, tu as la Pépinière Dubosc qui propose des arbres à prix plus avantageux. Au niveau qualité des plants, cela est très certainement identique.

Je te conseillerais cependant d'en planter que 2 cette année. Il risque d'y avoir des nouvelles variétés très intéressantes l'année prochaine.
Avec des gouts, maturité, texture différent de ce qui est actuellement disponible.
Lorsque l'on plante 4 arbres et que la maturité s'étale sur 45 jours seulement, dans 10 ans, que vas tu faire de 60kg de fruits à manger en 45 jours qui sont en plus globalement proche gustativement !

Il y a des variétés comme SummerDelight et Kentucky Champion, qui sont supposés arriver à maturité 1 mois avant les autres. Je te conseillerais d'en prendre une parmi celles là si elle deviennent disponible l'année prochaine, ce qui a de bonne chance d'être le cas.

Il y a aussi des variétés avec des caractéristiques peu communes parmi les asimines.
Par exemple, Mango est certainement celui qui à la chair la plus tendre de tous alors que Al Horn est celui avec la chair la plus ferme.
Il y a les couleurs aussi avec par exemple Potomac qui a un vrai jaune, Atwood orange, Al Horn blanc. La plus part étant vers le jaune pale.
Il y a aussi Tropical Treat et les KSU qui sont ceux avec le gout de mangue le plus prononcé.

Bref, être patient pour ajouter de la diversité à tous les niveaux dans les fruits qui seront produit par tes arbres, me semble une bonne idée.

Cette année, j'ai du manger entre 4 et 5 kg de fruits sur 1 semaine et je n'aurais pas pu en manger plus. Mon ventre n'a pas apprécié la plaisanterie !
poupou47 a écrit le 04/12/2017 16:24

Pour les Petterson, le meilleur que j'ai gouté, c'était un Potomac. Susquehanna était très bon également.
Après les gouts et les couleurs, surtout avec des saveurs aussi complexe, je pense que c'est très subjectif.
Pour certains, c'est Shenandoah le meilleur des Petterson, pour d'autres Allegheny.
Ce qui est sur, c'est que cela ne sert a rien de prendre que des Petterson. Bien que différent gustativement, ils ont une base de gout commune.

Dans les autres variétés, Belle est très bonne aussi.

Pour la pépinière, tu as la Pépinière Dubosc qui propose des arbres à prix plus avantageux. Au niveau qualité des plants, cela est très certainement identique.

Je te conseillerais cependant d'en planter que 2 cette année. Il risque d'y avoir des nouvelles variétés très intéressantes l'année prochaine.
Avec des gouts, maturité, texture différent de ce qui est actuellement disponible.
Lorsque l'on plante 4 arbres et que la maturité s'étale sur 45 jours seulement, dans 10 ans, que vas tu faire de 60kg de fruits à manger en 45 jours qui sont en plus globalement proche gustativement !

Il y a des variétés comme SummerDelight et Kentucky Champion, qui sont supposés arriver à maturité 1 mois avant les autres. Je te conseillerais d'en prendre une parmi celles là si elle deviennent disponible l'année prochaine, ce qui a de bonne chance d'être le cas.

Il y a aussi des variétés avec des caractéristiques peu communes parmi les asimines.
Par exemple, Mango est certainement celui qui à la chair la plus tendre de tous alors que Al Horn est celui avec la chair la plus ferme.
Il y a les couleurs aussi avec par exemple Potomac qui a un vrai jaune, Atwood orange, Al Horn blanc. La plus part étant vers le jaune pale.
Il y a aussi Tropical Treat et les KSU qui sont ceux avec le gout de mangue le plus prononcé.

Bref, être patient pour ajouter de la diversité à tous les niveaux dans les fruits qui seront produit par tes arbres, me semble une bonne idée.

Cette année, j'ai du manger entre 4 et 5 kg de fruits sur 1 semaine et je n'aurais pas pu en manger plus. Mon ventre n'a pas apprécié la plaisanterie !


Merci pour ces précisions. Tant que j'y suis, compte tenu de ton travail sur l'asiminier, je me permet de te poser quelques questions plus technique :
- Le lis partout sol drainé, mais à la fois personne ne conseille un sol hydromorphe mais à quel point l'asiminier craint l'humidité (j'ai un boulbène, sol Argilo limoneux assez lourd et retenant l'eau.). Sinon une idée d'arbustes compagnon ?
- J'ai entendu il me semble Hervé Coves, qui disant que l'asiminier n'était pas habitué aux mycorhizes européenne. Est ce que tu en met à la plantation ?
- Que penses tu du "prima", souche italienne "prometteuse" ?

Merci à toi.
ben31 a écrit le 04/12/2017 17:01
J'ai personnellement un sol très lourd, argile marne. J'ai creusé à 80cm - 1m de profondeur, j'ai rajouter du sable également, matière organique pour l’alléger et le drainer.
J'ai jamais remarqué un soucis par rapport à cela.
Ce qui est sur, c'est que dans leur habitat naturel, ils ont par exemple des pluies tropicales résultant des ouragans. c'est bien plus que nos pluviométries Française.
La pluviométrie mensuelle est aussi plus élevé que par chez nous.
On les trouvent beaucoup sur les berges des rivières (photo ci-dessous). Donc question humidité, je ne pense pas que cela soit un gros soucis.




Je met des mycorhizes à la plantation. J'ai fait un comparatif une année avec certains avec et d'autres sans. L'avantage était aux mycorhizés. Cependant il faudrait le faire sur une vingtaine de plants et vraiment dans les même conditions de culture pour voir si cela change vraiment quelque chose ou pas.

Prima est un bon cultivars. Il est vigoureux et fructifie rapidement. Il a peu de graine, une bonne taille ce qui rend le travail plus facile. On le trouve des fois en plants de 5 ans, ce qui peut être intéressant pour gagner du temps si l'on souhaite une fructification rapide (Uniquement si le système racinaire est de qualité). Gustativement, pour mon gout, Prima est plus agréable que Sunflower. Donc si on plante un seul arbre, Prima me semble mieux.
Cependant si l'on veux vraiment obtenir des fruits rapidement, mieux vaut appeler son pépiniériste et demander quels genres de pots il a. Il faut privilégier la profondeur des pots.
Ce n'est pas mon préféré, mais si je devais repartir de zéro, j'en planterais un pour avoir des fruits plus rapidement.
claudeduvar a écrit le 04/12/2017 18:29
l'asiminier dans son aire d'origine a un cortège de champignons avec lesquels il vit en symbiose mais pas chez nous, peut-être dans quelques centaines d'année c'est un peu comme l' acacia qui abrite un champignon assez agressif pour s'assurer le monopôle et sous lesquels peu de choses poussent dans nos contrées alors que chez lui les autres champignons ont appris la ruse et s'en accommodent. c'est inutile de mettre des mycorhizes pour l' asiminier.
ké20 a écrit le 04/12/2017 20:50

J'ai personnellement un sol très lourd, argile marne. J'ai creusé à 80cm - 1m de profondeur, j'ai rajouter du sable également, matière organique pour l’alléger et le drainer.



Si tu n'as pas fait de tranchée , mais uniquement "un puits" pour la plantation de ton arbre , alors la terre allégée avec le sable autour de l'argile agit plus comme un puisard. (je parle juste technique bâtiment - agriculture)

Sinon , merci pour toutes tes précisons sur ce sujet qui te passionne énormément et que tu partages à merveille !
Dav de Mons a écrit le 04/12/2017 21:17
En effet, merci à tous et en particulier à ceux qui partagent leurs graines ou leurs connaissances et savoirs-faire. C'est cool!
Et comme ben31, je pense qu'il faut savoir modérer ses envies et parfois attendre un peu...
Si je m'écoutais j'aurais déjà passer une nouvelle commande afin de planter d'autres variétés non dispo quand j'ai acheté les premiers plants... ce qui est inutile et peut paraître idiot vu de l'extérieur... ama, c'est sa la passion.
Si je m'écoutais, je déplanterais certains arbres y compris des fruitiers pour faire de la place à de futurs asiminiers! Alors que je n'en ai encore jamais dégusté un seul
David
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 05/12/2017 22:15 par Dav de Mons
gels a écrit le 05/12/2017 19:40
Pour l'humidité, pas de soucis, j'en ais planté proche d'un rivière très limite de zone humide officielle. Parfois trois semaines SOUS l'eau certains hivers, et ils sont les plus rapides ! ! !
Victor a écrit le 08/12/2017 00:32
Chers tous,
Je viens de planter 4 Asiminiers en Belgique, en bordure de la Sambre - en terrain très lourd, donc j’ai dû améliorer avec du terrau - et je voudrais savoir avec quel type de mycorhize je devrai appliquer et quand...
Merci tout plein
claudeduvar a écrit le 08/12/2017 09:47
regardez ma réponse plus haut, pour l'instant aucun champignon sur notre sol Français ne peut vivre avec cet arbre, donc c'est inutile. J'en profite aussi pour dire qu'il vaut mieux investir dans la vie du sol que dans les préparations commerciales de mycorhizes, le sol en possède naturellement et ce sont les bonnes puisqu'elles sont là depuis des lustres et adaptées aux conditions. Gardons les vieux arbres, amenons de la diversité, pas de compactage, de labour, d'engrais minéraux, pas de fongicides et d'insecticides bien sûr et de la matière organique en surface, le reste ce fait tout seul


greffer.net >> Asiminier