Greffe de kiwi en mars : excès de sève

greffer.net >> Kiwi et Kiwai

patrice a écrit le 26/03/2013 08:58
Bonjour.

Je me tente pour la première fois à la greffe du kiwi.
J'ai opéré début mars. Le plant semblait en dormance.
Or, lors de la coupe, la sève coulait abondamment.
J'ai essayé différentes variantes : couverture des plaies avec incision d'évacuation de sève sous le point de greffe. Plaies à nu pour laisser écouler la sève. Greffe en coulée, en couronne... Greffons parafilmés totalement, partiellement ou pas du tout.
En fin de mois, la sève continue encore à couler avec abondance, et parfois se solidifie le long des branches.

A suivre...
pendule a écrit le 26/03/2013 09:30
Ça me parait bien beau tout ça

Je suis curieux de voir la suite , quand ça va démarrer , j' y crois !!!

Il semblerait que le flexyband espacé soit la solution la plus appropriée
patrice a écrit le 26/03/2013 12:05
Pour ma part, vu la façon dont ca pleure encore 15 jours après la greffe, je suis plutôt pessimiste quant à la reprise.
Il n'y a plus qu'à patienter.

PS : les spires de flexibande sont volontairement non jointives.
François du Perche a écrit le 26/03/2013 12:26
ce phénomène de sève qui coule en continu ressemble à ce qui se passe avec les noyers, en général ça se termine mal...
Il faudrait qu'un chimiste se penche sur le problème & trouve un moyen d'arrêter l'hémorragie. Pour le sang, l'alun (sulfate double d'aluminium et de potassium) marche très bien, ça stoppe net tout écoulement.
Il doit certainement exister des produits qui réagissent immédiatement avec la sève. Ce serait bien utile quand on veut tailler les noyers hors saison et pour plein d'autres applications.
François du Perche a écrit le 26/03/2013 15:17
p.ex ciment prompt, plâtre instantané, gélifiant polymère comme le polyacrylate de sodium (a fait ses preuves dans les couches-culottes), alun pourquoi pas, etc, ou une petite mixture de 2 ou 3 des produits cités. Peut-être recouvert de mastic Lac Balsam qui durcit en qques minutes.
patrice a écrit le 26/03/2013 16:03
Je ne comprends pas ta volonté de vouloir mastiquer : en cas d'excès de sève, il faut au contraire faciliter l'évacuation? (par exemple les saignées sous point de greffe, etc.) ? Raison pour laquelle sur certaines greffes je n'ai pas mis de buddy tape, spires non jointives, etc.
François du Perche a écrit le 26/03/2013 17:39
oui, je suis d'accord, si elle s'arrête de couler en qques heures. Mais si la sève coule sans discontinuer, l'arbre mourra d'hémorragie ou en tout cas sera fragilisé.
J'avais déjà cherché sur le net pour les noyers, mais il n'y a pas de recette connue pour l'empêcher de se vider de sa sève. Pourtant, il est probable que c'est possible.
Emprisonner l'accumulation de sève sous un multicouche de parafilm, ce n'est certainement pas souhaitable, mais la faire coaguler instantanément, c'est différent et probablement bénéfique.
Valable aussi pour la vigne.
patrice a écrit le 26/03/2013 18:34
Je ne sais pas.
De ceux qui pleurent le plus ce sont ceux qui ont la coupe recouverte de buddy tape.
Les autres pleurent bien moins.
Le meilleur est le dernier. Greffe latérale sans couper l'extrémité qui était taillée en début d'hiver.
A voir donc ce qu'il va résulter de tout cela...
patrice a écrit le 28/03/2013 13:13
Une des greffes a un oeil qui débourre. Il s'agit d'une greffe en mini couronne, avec parafilm sur le greffon, buddy tape sur la plaie (+ligature) et incision sous le point de greffe pour écoulement de la sève.
argos31 a écrit le 01/04/2013 09:59
Tiens -nous au courant Patrice :Je n'ai jamais tenté à cette période avec dans l'idée que comme pour la vigne c'était voué à l'échec..Je tente un peu plus tard quand les pousses s'allongent ...Mais la conservation des greffons est problèmatique
tropique a écrit le 01/04/2013 16:23
Bonjour

Merci pour toutes ces informations

Je vais tenter à mon tour une greffe en coulée, en plaçant un garrot sous le point de greffe
Je ne retirai celui-ci , qu une heure après,le temps que le mastic soit solidifié

Le kiwi femelle vient de démarrer(PG)---le kiwi mâle,pour bientôt






tropique
François du Perche a écrit le 03/04/2013 14:35
Tropique va faire une expérience intéressante
une greffe en coulée, en plaçant un garrot sous le point de greffe
Je ne retirai celui-ci , qu une heure après,le temps que le mastic soit solidifié

Dis nous si ça marche et avec quel mastic.
Avec Lac balsam, un quart d'heure doit suffire, quitte à utiliser (avec précaution) une petite lampe à souder s'il fait trop froid.
tropique a écrit le 03/04/2013 17:27
Bonsoir

Je vous communiquerai le résultat,c est évident.
Les échecs aideront à chercher ailleurs la meilleure méthode...

Pour ma part,voici comment je procéderai:

A/ j assoiffe à l extrême le PG.Ainsi il épuisera au maximum sa réserve de sève brute et élaborée(sous contrôle)
B/je prépare le greffon: j étrangle sa partie supérieure,je coupe en dessus du garrot et mastique (c est déjà une brêche colmatée)
---Quelques jours plus tard:
C/je placerai 2 garrots de part et d autre du tronçon destiné à être greffé.Attendre une heure ,puis greffer
D/Une heure après,libérer la circulation de la sève élaborée,une heure après se sera le tour de la sève brute

A l issueje me souhaiterai bonne chance, avec la greffe Pendule et la greffe en coulée

Je procéderai début mai,avril est trop pluvieux chez nous

Après tout,ce n est qu un test qui à la hauteur de mes humbles connaissances.
Etre optimiste,ça aide des fois

tropique
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 03/04/2013 17:36 par tropique
patrice a écrit le 03/04/2013 17:35
Bonjour.

De mes tests en cours, ce qui semble ressortir est que presque toutes les méthodes de greffe marchent.
Ce qui semble provoquer le moins de perte de sève :
- greffe en coulée, avec spires non jointives.
Elles ont été réalisées sur une branche taillée cet hiver. J'ai laissé des yeux au dessus de la greffe.
François du Perche a écrit le 03/04/2013 17:40
Le greffon étant en repos végétatif, donc hors sève, il ne paraît pas utile de le garrotter, sauf si tu prélèves le greffon au moment de la greffe. Le mastic une fois sec doit être étanche, c'est en tout cas ce qu'il faut vérifier & tester. Expérience intéressante pour d'autres arbres aussi (les noyers ou la vigne p.ex)
floyd a écrit le 03/04/2013 20:33
La sève qui s'écoule en abondance, est la sève brute conduite par les vaisseaux du bois.
Le garrot peut tout au plus comprimer le phloème où circule la sève élaborée. Son débit est bien moindre.

Ceci dit, je ne vois pas comment agir sur le débit de la sève brute, sinon par forte modération de l'arrosage ou taille des racines… rien d'évident à faire. ;
tropique a écrit le 03/04/2013 21:36
Bonsoir

Mr Patrice--Je pense que" spires non jointives",concerne le bandage.Pourquoi ça ? Merci
Vos résultats sont très encourageants.Je vous souhaite une réussite totale.


François--Vous savez bien que mon climat est en avance sur le votre.Tous les fruitiers sont en feuilles,fleurs ou fruits
Je prélève mes greffons,juste avant le moment ou je vais greffer (toute l opération,ne dépasse pas 10 mn)
Pour la vigne,j avais testé 4 genres de greffe sur des pieds qui portent déjà des grappes de raisin.Succès total
Merci pour ces conseils

Floyd--Suite à ce que vous venez de dire,il faut trouver un moyen pour réduire la quantité de sève brute .Pour le moment,l arrêt provisoire des arrosages en est l une des solutions envisageables...
S il n y a pas encore de feuilles sur le PG,la transpiration demeure très faible,donc la sève brute doit circuler au ralenti.Dans ce cas,il faut faire vite,avant la crue imminente....
Je pense que la sève élaborée qui s écoule,sera bénéfique pour la greffe,à condition qu elle ne soit pas contaminée.
Merci pour ces précisions

Similitude : Lorsque je greffe le figuier,je laisse la sève s écouler,je nettoie avec l eau pure stérile.Je greffe et ,ça prend

tropique
patrice a écrit le 04/04/2013 18:36
Désolé pour mon retard de réponse.
Spire non jointive, vu la façon dont la sève coulait lors des coupes de greffe, je me suis dit qu'il vallait mieux faciliter son évacuation. Je ne sais pas si c'est une bonne idée, c'est un premier essai.
tropique a écrit le 04/04/2013 21:00
Bonsoir

Merci Mr Patrice pour avoir répondu aussi vite

J espère que les insectes suceurs,genre cochenilles,ne seront pas tentés pour y élire domicile.A moins que ces beaux greffons soient protégés par une cloche

tropique
patrice a écrit le 17/04/2013 07:37
Bonjour.

Alors, mis à part l'effet vase d'eau qui a été une fausse joie pour certaines greffes, ce qui réussit le mieux, quasi 100% :

- mini-couronne, couverture de plaie au buddy tape (section du porte-greffe + base du greffon) avec sur le porte-greffe une incision en "sifflet" afin d'évacuer l'excès de sève. Les mini couronne soit avec du flexibande non jointif, ou sans incision d'évacuation, ont été un échec, malgré ce qui pouvait ressemblait à un début de débourrement.

Les greffes latérales (cadillac, coulée...) ont donné des résultats moyens.


greffer.net >> Kiwi et Kiwai