Bouture hivernale ?

greffer.net >> Kiwi et Kiwai

ké20 a écrit le 12/10/2015 15:33
merci à toi Kitty pour les infos , je comprends mieux les échecs sur les tronçons ...... d'une même branche pour les boutures.
Du coup , 3/10 en juillet , je pensais attendre l'an prochain , je vais rattaquer fin du mois ou début ,novembre une série!
kawa a écrit le 16/01/2016 16:37
bonjour

on m'a donné en décembre quelques belles pousses de beaux kiwis ; j'aimerais mettre toutes les chances de mon côté pour réussir les boutures, et ne pas renouveler mon échec du printemps dernier où elles avaient toutes moisies dans leur (grosse) boîte plastique

elles ont actuellement roulées dans un linge humide, à a cave

voici ma question : une "boîte à boutures" chauffante serait-elle un bon investissement ? L'avez-vous déjà testée (peut-être pour d'autres usages)

merci
diospyros a écrit le 16/01/2016 17:05
la greffe du kiwi réussi très bien si on prend soin de ne pas la faire au moment où le plant pleure, ce qui a pour résultat de noyer le greffon, c'est à dire en avril/mai selon les régions.

Je serai toi, je conserverai les greffons pour les ressortir à ce moment là. La greffe en chip sur petit diamètre marche très bien, sur plus gros diamètre je conseille l'incrustation.

Mais à vrai dire je ne sais pas ce que tu appelles une boîte à boutures chauffante ? Est ce une boîte pour conserver les greffons ? Ou une boîte afin d'aider à la prise de la greffe?

Les greffons sont toujours conserver au frais (ou dans le sable contre un mur exposé au nord) ou dans un sac plastic hermétique avec un sopalin légèrement humide qui n'est pas en contact direct avec les greffons dans le. Ac du frigo).
floyd a écrit le 16/01/2016 20:32
Les pépiniéristes multiplicateurs disposent de serres chauffées ou de châssis sur tables chauffantes pour tenir les boutures dans un milieu favorable à l'enracinement.
Pour eux il s'agit d'anticiper le déroulé de la belle saison, pour l'allonger en fait!

La chaleur accélère tout… y compris les soucis comme les pourritures, le besoin en eau et en lumière.
La température doit être parfaitement régulée, y compris pour baisser un peu durant la nuit, y compris pour monter progressivement. (on ne passe pas instamment de 4°, à 15 ou 20°C.

Un petit châssis vitré et une nappe chauffante électrique avec thermostat et programmateur… pourquoi pas.
Salvorine a écrit le 04/02/2016 23:38
Bonjour,

Je suis arrivé à en faire prendre avec cette technique cité ci dessous.
Les boutures réalisées avaient un bon taux de réussites. C'était des tronçons de bois sec de 15 cm avec au moins 4 noeuds prélevé un mois après la senescence foliaire. Elles ont toutes été trempées dans une solution d'auxine pendant 10 minutes pour optimiser les métabolismes et la formation des cals et premières racines.
Ensuite elles ont été repiquées en terrine de semis avec substrat de type fibre de coco et perlite le tout dans un milieu de culture controlé à 24°C et 75% hygrométrie. Après 2 semaines d'attente le débourrement des bourgeons c'est manifesté.

Cette technique à très bien fonctionnée sur les variétés hayward, solissimo, kiwai issai.

Cordialement.
alias a écrit le 10/02/2016 11:06
Le kiwai fait facilement des racines et les branches plus petites épuisent moins vites le scion.
Le kiwi, j'ai réussi une l'an passé avec du gros bois sous plastique.
alias a écrit le 10/02/2016 11:10
Pour la greffe, l'anglaise simple maintenant jusqu’à ce que ça coule après c'est fini, ça prend plu.
Je recèpe les miens depuis 2 ans. Ca marche facilement comme du chien-dent.
Fraxinus a écrit le 18/06/2016 12:10
Bonjour,
J'ai réussi les boutures hivernales de kiwi avec 60 % de réussite (variété greenlight)!!!
Ayant pas mal de résidus de taille début mars, j'ai bouturé plusieurs baguettes de l'année précédente dans un mélange de tourbe et de vermiculite (70%-30%). Les baguettes faisaient environ 25 cm et ont été enterrées sur les 3/4 de leur hauteur dans des conteneurs à rosiers (faible diamètre mais haut). Tout a été mis en serre froide à l'abri du soleil direct.
J'avais lu préalablement les posts sur le site et je m'attendait plus à un échec qu'une réussite.
Les baguettes ont débourré assez rapidement faisant des pousses de 15 cm. Au bout d'un mois et demi environ 1/3 des baguettes ont desséché. Les autres sont restées vertes mais la croissance était stoppée et les feuilles sont restées chétives.
A la mi-juin les premières radicelles sont apparues sous les conteneurs.
A cette date le bouturage semble avoir fonctionné avec plus de 60 % de réussite. Des jeunes pousses apparaissent.
Peut-être la chance du débutant.

Pour le cultivar Greenlight, avec plusieurs années de recul, je le conseille fortement pour les régions septentrionales car il mûrit environ 2-3 semaines plus tôt que Hayward.
argos31 a écrit le 21/06/2016 16:08
je ne connais pas ce Green light.peu de documentation sur le net donc intérêt d'avoir des avis de praticiens.Perso je l'ai déjà écrit dans un autre post j'ai un bon espoir pour des boutures de hayward mais tant que l'apical ne se développe pas je ne touche pas..Fraxinus as-tu récolté desGreen ligth ??
Fraxinus a écrit le 25/06/2016 08:47
Salut Argos31,
Oui au bout de 4 ans de culture j'ai eu les premiers fruits. Depuis je récolte à peu près une année sur deux quand les gelées tardives me le permettent (je suis au pied du plateau de Langres).
Le gros avantage est sa maturité précoce. Fin octobre-début novembre nous avons déjà des premières gelées pouvant être assez sévères. C'est juste avant que je récolte et les kiwi mûrissent bien en mélange avec des pommes.
J'ai un voisin qui a un Hayward, en cas de récolte trop précoce du fait des gelées, les siens ne mûrissent pas correctement alors que les miens oui.
Par contre, je n'ai pas noté de différence significative de goût entre les deux variétés.
kitty a écrit le 25/06/2016 09:21
Bonjour ARGOS
VARIETES + précoces qui fleurissent et se cueillent + tôt
SUMMER récent, écart de plantation 1 mètre ( récolte mi septembre
SOLISSIMO autofertile excellent et gros fruits ( mi octobre
JENNY autofertile ( mi octobre
diospyros a écrit le 25/06/2016 09:24
Solissimo est-il vraiment meilleur et plus gros que solo?
argos31 a écrit le 25/06/2016 10:25
Bonjour à tous merci pour vos renseignements ..Je cultive des Haywards depuis 1972 (44 ans) ont une base de 18 cm et ont toujours fourni je conserve les fruits dans un frigo à 2/3 degrés jusqu'en juin.. Dans l'Aude à l'abri jamais eu de gel ici 31 ai eu 2 fois du gel partiel. en 16 ans .aussi je redoute pour mettre Green ligth ,s'il est plus hâtif de 2 semaines. Si les boutures marchent la question est : Est-ce qu'il est autant compatible que hayward à accepter toutes les autres variétés... .Pour le " solissimo" planté 3 fois ont crevé l'an après, mais en terrain calcaire
Fraxinus a écrit le 25/06/2016 10:37
Je n'ai pas l"impression que la floraison de Green Light soit plus précoce que Hayward.
Par contre les fruits arrivent à maturité environ 2 semaines plus tôt.
Il est pollinisé par Tomuri ou Atlas.
argos31 a écrit le 27/06/2016 10:10
Avec toutes ces variétés ,il y a de quoi s'y perdre.J'ai vu sur le net que Atlas pollinisait hayward..Par contre j'ai tomuri pour les miens et le mâle fleurit quelques jours avant ; Au minimum 4 jours...Dans l'Aude me semble bien que les floraisons étaient simultanées (Peut-être pour cela qu'ils produisaient davantage.)
Si j'ai bien compris le Green Ligt débourre avant ,mais fleurit en même temps et est mûr à l'automne .Pour le hayward je dirais que il faut le forcer à mûrir !
Karmi3529 a écrit le 17/01/2017 13:39
La bouture hivernale de kiwai a marché cette année. (60% de réussite environ).
Avec un peu de poudre de bouturage.
Seulement les plants en intérieur on réussi (aucun en extérieur).
À l'intérieur à 19°C avec bouteille coupée avec des trous pour que ça respire un peu et qu'on puisse vaporiser à l'intérieur de temps en temps.
Ne pas enlever les bouteilles trop tôt.
Ça débourre avant d'avoir des racines
J'ai coupé quelques feuilles pour éviter une trop grande évapotranspiration.
Un subtrat sable-tourbe-compost en proportion égales jamais juste humide, jamais détrempé.
On voit si ça va marcher lorsqu'un cale cicatriciel se forme au point de coupe.

Ça marcherait beaucoup mieux avec un éclairage horticole pour booster un peu la rhizogenèse. Je vais bientôt tester ça.
Jannot38 a écrit le 18/01/2017 02:05
Pensez vous qu'en marcotte aérienne ça puisse ce faire, et à quelle période ?

diospyros a écrit le 18/01/2017 02:55
Avec le kiwi/kiwai autant faire une marcotte couchée.... En juin/juillet ça devrait pouvoir se faire facilement : la plante est en pleine croissance, les sarments sont jeunes et malléables... Pour peu qu'on fasse attention à ce que la terre ne se dessèche pas autour de la marcotte pour éviter de stresser les nouvelles racines au moment de leur formation... je pense que ça doit pouvoir se faire très facilement!
Karmi3529 a écrit le 18/01/2017 09:00
J'ai fais une marcotte. C'est bien car cela donne un plant vraiment fort mais le pb c'est que ça prend de la place. Les petites boutures herbacées me semble la meilleurs solution mais il faut s'en occuper un peu.
Stellair a écrit le 25/01/2017 21:23
J'ai moi-même déjà réussi la bouture hivernale et même après l'été en laissant une poignée de bois dans du sable mouillé au nord d'un mur. Voici les bouture hivernale et le résultat: (fait début janvier)




https://s29.postimg.org/5uo4igmz7/IMG_3942.jpg">


[img]https://s29.postimg.org/fuj0ycy8j/IMG_3985.jpg

Ca marche aussi bien avec les kiwi que les kiwai. Pour les kiwi il me reste plus que la Green Light (nom original 'Convi 97001', c'est Italien)


greffer.net >> Kiwi et Kiwai