Présentez-vous et votre collection de fruitiers...

greffer.net >> La vie du site

ARHUS76 a écrit le 14/11/2015 10:02 (ref msg # 50005 )
Bonjour,
Chez moi c'est plutôt basique et argilo-limoneux

J'ai un franc de châtaigner planté il y a 20 ans qui pousse sur pelouse calcicole. Pas plus de 40 cm de sol gris avant d'atteindre la marne. Un exploit. J'ai dû en planter peut être 400 pour n'en n'avoir qu'un à la fin...
Ange a écrit le 01/08/2016 22:48 (ref msg # 53592 )
Bonsoir,
Ange, 16 ans, du Vaucluse et nouveau sur le forum. J'ai commencé les greffes il y a deux ans avec mon grand-père. Au départ sur oliviers, j'ai acheté il y a un an et demi une vingtaine de poiriers francs (et quelques pommiers avec) pour y greffer des vieilles variétés Lozériennes dont je suis très attaché. Cette année, je compte faire quelques abricotiers, amandiers, et pêchers du sud.
Voilà tout.
ké20 a écrit le 02/08/2016 14:08 (ref msg # 53599 )
bienvenue à toi
N"hésite pas à mettre ta collection si tu connais les variétés dans la bourses aux greffons
asher a écrit le 23/01/2017 20:51 (ref msg # 56476 )
Bonjour ,

C'est à 38 ans , avec ma femme et mes 3 enfants , que je quitte (enfin) ma cité de banlieue parisienne pour partir m'installer dans les cevennes dans une petite maison avec 1800 m2 de traversiers (restanques?) exposé est / sud-est.

Il y a des figuiers (sauvages ) et des noisettiers (communs) un peu partout qui me bousillent les murs en pierre seche , mais il y a aussi des pruniers (type d'ente et reine claude) , cerisier (bigareaux) et quelques fruitiers récemment plantés (3 kakis-pomme , 3 pechers , 2 pommiers).

Donc c'est un nouveau depart pour moi , et comme je veux tout plein de bons fruits pour la famille et pour mes (futurs) potes , c'est ici que je viens apprendre les bases de l'arboriculture.

Merci d'avance !
clow a écrit le 23/01/2017 21:42 (ref msg # 56478 )
Bienvenue à toi sur le forum asher.

Alors a tu un projet particulier en tête ?

Envisage tu des plantations ou des greffage cette année?
asher a écrit le 23/01/2017 23:58 (ref msg # 56480 )
Salut clow ,

mon projet est d'installer un verger foret (taillé à la dave wilson ) le plus résistant et résilient possible...
une bonne cinquantaine d'arbre serait un bon debut mais à 15 euros l'arbre minimum , ça n'est pas possible ;

Du coup cette année, je compte me procurer quelques arbres de variétés originales qui seraient intéressants pour la bourse d’échange , et planter un max de portes greffes adaptés

C'est quand meme tres facile de passer des heures dans les catalogues des pepineristes , non ?!
A++
clow a écrit le 24/01/2017 00:42 (ref msg # 56481 )
Les fameux vergers forêt ouais on en reparlera quand tu aura créer un fil pour.

2 conseils :

1) créer un fil de discussion pour en parler le plus rapidement possible ainsi tu pourra avoir le temps de la réflexion, et de peser le pour et le contre de tout etc.

Ceci comprend les portes greffes, les formes fruitière que tu envisage, les cultivars et tout le reste.

2) Ne te focalise pas sur l'idée forêt fruitière, c'est un concept intéressant mais sur du 1800 m2 je te conseil d'y réfléchir un peu plus quitte à prendre modèle dessus mais en faisant ta propre recette ( c'est juste mon avis perso ) je suis moi même plutôt orienté perma mais pas totalement et je ne peux que te conseiller grâce au forum de te laisser le temps de la réflexion avant toute décision pas assez mûrement réfléchie .

Je ne cherche pas à te décourager mais à te pousser à mûrir ton projet avant de te lancer trop hâtivement, autant prendre soin de préparer le tout correctement en ayant pris en considération tout les bons et les mauvais points et pouvoir ensuite commencer ton projet dans les meilleurs conditions.

Du coup cette année, je compte me procurer quelques arbres de variétés originales qui seraient intéressants pour la bourse d’échange


C'est bien mais n'oublie pas que tu ne pourra pas échanger les cultivars sous cov et brevet, je te dis cela car ce serais dommage d'acheter des cultivars originaux exprès pour la bourse et te retrouver à pas pouvoir les échanger.

Sur ce bonne chance.
celestin a écrit le 24/01/2017 23:27 (ref msg # 56493 )
Bonsoir,

Je suis Célestin, 27 ans, je suis vos discussions depuis quelques années sans intervenir faute de pratique suffisante du greffage.
Je travaille dans le domaine végétal en production de jeunes plants ornementaux, mais je m'intéresse à titre personnel essentiellement aux plantes comestibles.

Depuis peu propriétaire d'une maison, j'en a profité pour installer une serre qui me permettra de cultiver, en dehors des tomates et autres, de petits arbres fruitiers tropicaux (3,5m au faitage).
Cette année sera consacrée à la mise en place d'un potager, mais je réfléchis pour l'automne à la plantation d'un verger pour lequel je dispose d'environ 500 m2, sur une pente d'environ 15%, exposée plein ouest.
Je bénéficie du climat agréable du Morbihan, étant à une dizaine de kilomètres de la mer, et à une centaine de mètres de la Ria d'Etel, les gelées sont plutôt rares et dépassent rarement les -5°, même si cette année nous rappelle qu'il peut parfois faire plus froid (-8°).
J'ouvrirais certainement un sujet à ce propos dans les semaines qui viennent pour avoir des conseils sur les type de porte greffe, les variétés...

Au plaisir de vous lire.
Célestin
gavot a écrit le 25/01/2017 08:27 (ref msg # 56494 )
Bonjour Célestin,
Si ta serre est hors gel en tout temps, tu as un grand choix d'arbustes fruitiers : avocatiers, petites myrtacées tropicales, passiflores, etc...
a voir à l'expérience si la chaleur estivale suffira pour la maturation des fruits....
RemiP a écrit le 26/10/2017 10:34 (ref msg # 60002 )
Bonjour,
Je suis Rémi, j'ai pour projet de reconstituer un pré verger dans une propriété de famille dans les Vosges à 600 mètres d'altitude.
Je débute la greffe car je souhaite sauver les variétés des arbres sur place. Il s'agit de vieux pommiers et pruniers dont une variété de quetsche blanche.

Je pense faire 20 à 25 greffes au printemps de pommiers, pruniers et cerisiers.

Depuis que j'ai trouvé des cormes dans la forêt, j'aimerais planter ce bel arbre et pourquoi pas le greffer et/ou l'utiliser comme porte greffe.

Enfin j'aime les arbres peu populaires ( cormier, nefliers, cognassiers..)
Nessos a écrit le 26/10/2017 10:57 (ref msg # 60004 )
Bonjour,

j'ai déjà posté sur le forum mais une présentation complète n'est jamais une mauvaise idée.

J'ai emménagé il y a deux ans dans une maison de la banlieue parisienne avec un petit jardin d'environ 80m² (dont une bonne moitié dallée) contenant 5 poiriers en palmettes verriers assez âgés (mais difficile de savoir), un cognassier (idem, palmette verrier) et un houx, le tout à l'abandon depuis plusieurs années (les poiriers poussés en tête, le cognassier avec des rejets en haut de 3m de haut)...

Depuis, j'ai beaucoup lu sur la taille, la greffe etc. au point développer un nouvel intérêt spécifique pour les arbres fruitiers

J'ai enlevé le cognassier et le houx qui prenaient trop de place inutilement, planté un mirabellier basse tige, un kiwi solissimo, plusieurs kiwaï, un framboisiers, murier, myrtillier.
J'essaie progressivement de reprendre les poiriers (en taille et en greffe pour les rééquilibrer) et je vais planter encore : pommiers, cerisiers, prunier, abricotier, tous palissés en utilisant au maximum l'espace dont je dispose, en plantation dense et en gardant les arbres petits, le but étant la variété des fruits et des périodes de fructification (nous sommes trois, nous n'avons pas besoin de 30kg de la même variété de pomme mures la même semaine ^^).

J'aurai sans doute de nouvelles questions dans les semaines et mois à venir.
Au plaisir !
Guillaume53 a écrit le 03/11/2017 01:28 (ref msg # 60131 )
Bonjour,
Je m'appelle Guillaume SIMON j'ai 29 ans, je vis à Château-Gontier en Mayenne et je suis chauffeur de car depuis 4 ans. A l'adolescence j'ai baigné dans le monde naturaliste ce qui m'a conduit à suivre des études dans l'environnement jusqu'au BTS GPN. Depuis quelques années je m'intéresse et m'informe sur les différentes méthodes qui existent pour produire sa nourriture, son énergie... de manière la plus écologique possible. J'ai souhaité passer à du concret et au mois de juin l'année dernière j'ai acquis un terrain de 1 ha environ. C'est un terrain d'agrément situé au bord de la rivière la Mayenne à 15-20 minutes en voiture de chez moi. Il est très boisé avec un profil en grande partie en pente et orienté plein sud. J'ai le projet d'y implanter des fruitiers, des ruches warré et de conduire des arbres en têtard. J'ai débuté des plantations l'hiver dernier avec des amélanchiers, des kiwis, kiwaïs, kiwis arctique, asiminiers, plaqueminiers, figuiers, agrumes, amandier, pêchers, cormier, pruniers, cornouiller mâle, arbre à savon, grenadier, framboisiers...et j'ai effectué mes premières greffes, poirier et neflier sur aubépine. Hormis les 2 agrumes qui ont crevés, pour le moment le reste se porte plutôt bien. Je continue à planter cette année, avec du cormier, de l'arbousier, de l'arbre à miel...et je pense que je vais me spécialiser un peu plus sur les plaqueminiers et asiminiers. J'ai également en parralèle un projet professionnel de verger et peut être aussi de forêt fruitière ou quelque chose de semblable.
Timi a écrit le 29/01/2018 14:26 (ref msg # 61809 )
Bonjour à tous !

36 ans habitant en plein Bordeaux et disposant d'un petit bout de jardin (mal exposé), dans lequel je fais pousser toutes sortes de choses plus ou moins farfelues pour la région, avec plus ou moins de réussites.

J'ai attrapé le virus tout petit en plantant une graine de pomelo.. J'aime à peu près tout ce qui pousse, même si ma préférence va sur tout ce qui est comestible, les fruitiers tout particulièrement, et encore plus spécifiquement les fruitiers tropicaux..

Ainsi, à coté du potager et des petits fruits en pleine terre, je dispose également d'une petite serre hors sol faite maison et d'une "véranda" dans lesquelles que tente d'hiverner avocatiers, chérimoliers, manguiers, agrumes, ananas, goyaviers, litchi, longan, caramboles, caimites, sapotilles, mamey etc..

À mon actif, seulement quelques greffes (fente, couronne, anglaise compliqué notamment) sur fruitiers classiques principalement, mais j'envisage bien des choses pour les 2 années à venir, puisque je dispose de 8 semis de manguier, 8 semis d'avocatiers, semis de chérimoliers, entres autres, dont certains seront greffables dès cette année. J'ai également 2 avocatiers hass et bacon, 1 manguier kent et 1 chérimolier gréffé, ainsi qu'un litchi que je suppose marcotté, afin d'y prélever quelques greffons.

Je compte également compléter mon début de collection de fruitiers classiques cette année en greffant abricotiers, amandiers, cerisiers, pêchers, poiriers, pruniers, noyers, châtaigniers, plaqueminiers.
En revanche, la quasi-totalité de mes expériences se fait en pot, location urbaine obligeant...

Mais je reparlerai de tout ça prochainement dans des posts adaptés.

Au passage, je remercie tous les membres pour les contributions sur le forum.
Même si je ne m'inscrit que maintenant, cela fait déjà un bon moment que j'apprends énormément de choses en bouquinant les pages du forum.
Un grand merci donc à tous ceux qui partagent leurs expériences et leurs savoirs !
ARHUS76 a écrit le 29/01/2018 15:11 (ref msg # 61810 )
Bienvenu, maintenant on va avoir le plaisir de te lire.
ké20 a écrit le 29/01/2018 21:10 (ref msg # 61812 )
bienvenue Voisin
Super toutes ces expériences !
Je passe souvent à bordeaux.
Au plaisir
patrice a écrit le 01/02/2018 07:22 (ref msg # 61850 )
Présentation de florent48, qui avait été postée ailleurs :

Bonjour à vous, à l'occasion de mon premier post, voici ma présentation en quelques mots.
J'habite en Lozère et suis passionné depuis tout petit par le jardin et la nature.
Je possède quelques parcelles en friche plus ou moins que je plante en fruitiers du commerce au fil des années, mais parallèlement à ça je souhaite profiter des végétaux indigènes pour m'exercer à la greffe et surtout obtenir de nombreux autres fruitiers.

J'ai donc découvert le greffage tout seul
JRaph84 a écrit le 24/02/2018 20:04 (ref msg # 62238 )
Bonsoir à tous,
Suite mon inscription récemment sur l'excellente plateforme fruitiers.net, je saute le pas sur son pendant qui regroupe les passionnés de la greffe
Comme beaucoup d’entre vous j'ai énormément appris via cet excellent site et forum et, après quelques débuts difficiles, mes premières réussites de greffes de fruitiers classiques me font franchir le cap de l'inscription et du partage de la connaissance.
C'est avec tout un tas d'idées fraiches que j'envisage la transformation d'une ancienne cerisaie en un verger diversifié et le plus "autonome" possible (en eau, entretien, etc) jouxtant mon domicile de Carpentras.
Au programme pour ce printemps: greffes de fruitiers classiques et plus rares sur PG d'aubépine (semis spontanés, j'en ai compté plus d'une dizaine), pruniers myrobolan, sainte Lucie et merisier, noyer sauvage et tentative de la fameuse greffe de châtaigner sur chêne vert (semis spontanés également nombreux du fait de la proximité d'une truffière, mon autre passion étant la culture de la truffe!)...
Voilà, je fais également parti d'une association assez active localement (Label Vers - Le Beaucet 84) et ai participé au niveau du collectif à la création d'un verger conservatoire de vieilles variétés locales (la plupart ayant été fournies par le PNR du Lubéron).
Au plaisir d’échanger avec vous et encore merci pour vos contributions !
Jean-Raphael
Marceau a écrit le 16/03/2018 05:15 (ref msg # 62516 )
Bonjour à tous,
Marceau, 29 ans, marié et père d'une fille d'un an et demi, qui a prévu de devenir grande sœur pour les vendanges 2018! viticulteur installé depuis depuis 3 ans dans l’Aude dans une petite cave coopérative, je greffe en fente avec butte de terre, profitant de l'occasion pour intégrer de nouveaux cépages ou un peu de diversité génétique à mes vignes!
J'exploite avec mon pére 20ha de vignes, ainsi qu'un conservatoire de vieux cépages ne m'appartenant pas, mais qui a été crée l'an dernier par sélections massales (avec tests de viroses) dans les plus vieilles vignes du secteur, en collaboration avec la chambre d'agriculture de l'aude et un ampélographe. Je pourrai y prélever des bois à partir de 2019. Je possède des vignes récentes avec des clones agréés, ainsi que de vieilles vignes gréffées en place, certaines sont centenaires, contenant des cépages différents et j'y ai débutés des sélections massales pour multiplier les ceps les plus intéressants.
J'ai donc en clones agréés les cépages grenache noir, syrah, vermentino, mourvèdre.
En massale, carignan noir et blanc, grenache noir, gris ( dont deux ceps chimériques gris/noir) et blanc, terret gris et peut être blanc, aramon, alicante bouschet, raisin fraise, burgrave de hongrie, nehelescol, gros vert, clairette blanche, olivette, cardinal, muscat petit grain, d'alexandrie et de hambourg, cinsault, pendes, et d'autres que j'oublie ou n'ai pas encore repérés!
Je re-greffe les syrahs dépérissantes, et les grenaches exprimant des symptomes d'esca, j'ai environ 200 ceps à re-greffer cette année.
Je viens de m'inscrire à la bourse d'échanges de greffons, la taille étant quasiment finie, je n'ai pas grand chose de disponible, mais l'an prochain j'aurai de quoi faire!
Au plaisir de vous lire, et d'échanger connaissances et greffons avec vous tous!
JRaph84 a écrit le 16/03/2018 07:36 (ref msg # 62517 )
Bienvenue Marceau, au plaisir d’échanger avec toi!
Je prends note pr l’année prochaine, j’ai sur mon terrain quelques pieds mère de vigne (issu d’une culture précédente sûrement, pas mal de pépinière viti dans le coin...) donc c’est avec plaisir que je m’essaierai à multiplier tes VV audoises
Jean Raph
Marceau a écrit le 24/03/2018 10:31 (ref msg # 62634 )
Sympa ces deux vidéos, je connaissais la seconde, mais pas la première. Un peu extrémiste dans la première, mais il a raison, pour une consommation personnelle de raisins de table. Pour le vin, il faut une densité minimum pour réduire la taille des baies.


greffer.net >> La vie du site