Greffe sur grenadier NANA

greffer.net >> Autres techniques et expérimentations

tropique a écrit le 10/01/2018 20:54 (ref msg # 61232 )
On prétend que le grenadier NANA résiste jusqu à - 12°c.En zone subtropicale il ne perd jamais ses feuilles et continue même à pousser pendant l hiver,qu il soit rigoureux ou pas.
Vu ces qualités,j ai pensé y greffer dessus un grenadier à fruits comestibles.




Grenadier NANA adulte cultivé actuellement à l extérieur.Il continue de pousser et porte même un petit bourgeon fleur





Après un petit toilettage,il vient de recevoir un grand greffon adulte d une variété comestible et vigoureuse.
Pourquoi un tel greffon ?
Du moment que le grenadier ne fructifie que sur du bois ancien,j ai pensé vérifier si ce greffon sera capable de me régaler,surtout que cela est le but de mon test.Si le résultat sera positif,ce sera la ruée sur d autres fruitiers,en cas d échec, cela évitera à d autres de suivre mes faux pas.RDV ici fin février






Grenadier qui avait fourni le greffon.Photo du jour
Bruno a écrit le 11/01/2018 22:37 (ref msg # 61265 )
L’intérêt de cette greffe est-elle de nanifier un grand grenadier ? Je ne crois pas que ça puisse augmenter la résistance au gel, d'un autre grenadier car -12 ° est la température inférieure à laquelle les grenadiers résistent.
tropique a écrit le 12/01/2018 22:45 (ref msg # 61286 )
Bruno--Concernant la rusticité tu as tout à fait raison,il existe même des variétés qui peuvent supporter jusqu à -17°c.
En ce qui concerne l effet nanifiant,cela aussi est peu probable.Voici mes observations à ce sujet:




Fin 2015 j avais testé la même greffe(D).Un an après,le greffon mesurait déjà presque 1 mètre ,ce qui m avais persuadé à abandonner le test




Il y a 6 ans,j avais greffé un grenadier à fruit doux sur un grenadier d ornement, parmi les plus vigoureux de son espèce .
On peut remarquer sur la photo que le diamètre du pg est plus grand que celui du greffon.Il y a conflit au niveau du point de greffe,l écorce est en train d en subir les conséquences.
Ce qui me console,c est que les visiteurs m assurent qu ils n ont jamais goûté des grenades aussi délicieuses que les miennes,même les voisins qui m avaient offert les greffons me l avaient confirmé .
Conclusion: Le pg ne transmet pas sa vigueur au greffon


Je vais vous dire pourquoi je récidive:




Ce matin même,ce nana portait encore un fruit mûr de 2017.Il continuera à fleurir et à fructifier jusqu à la fin d été.En début d automne,il entrera en dormance sur une courte période, sans pour autant perdre son feuillage.
J avais greffé à 5 cm du sol,comme ça ,s il y a déséquilibre entre les bois des pg/greffon,j affranchirai
L objectif de ce test se limitera à la vérification du cycle de la végétation , et aussi le goût et calibre du fruit
S il y aura du nouveau je partagerai
claudeduvar a écrit le 12/01/2018 22:54 (ref msg # 61288 )
les grenadiers d'ornements sont moins vigoureux que ceux à fruits non? C'est logique que le greffon s'emballe. Après ces histoire de -12, -17 c'est la théorie, ça dépend du froid ( progressif ou brutal) des racines, de l'époque, Bref de nombreux paramètre.
tropique a écrit le 13/01/2018 16:14 (ref msg # 61312 )
La vigueur de ce grenadier d ornement n a rien à envier à celle des grenadiers à fruits .Je n en connais pas la variété,mais en voici une photo prise à 5 m de haut:




Ce grenadier d ornement produisait des fleurs en grappe et des fleurs isolées

Pour que tu puisses avoir une idée précise sur ce pg,voici une autre photo des troncs:



A gauche :greffe latérale,à droite: greffe en fente.L écorce est lacérée sur les deux points de greffe.

En ce qui concerne la rusticité,vrai que les conditions de culture ont leur mot à dire,mais le facteur "variété" entre aussi en jeu.
Voici un lien,que je trouve crédible,qui confirment ce que tu viens d avancer:
https://www.google.com/url?sa=t&rct=...
claudeduvar a écrit le 13/01/2018 18:27 (ref msg # 61319 )
j'ai pas mal de grenadiers mais pas d'ornement, je m'étais arrêté à ceux que l'on voit dans les communes, les parcs et bords de route, là effectivement c'est vigoureux.
tropique a écrit le 14/01/2018 18:26 (ref msg # 61370 )
Contrairement aux grands grenadiers d ornement qui ne produisent que de belles fleurs doubles,le grenadier nana fleurit en abondance et fructifie.




De la taille d une mandarine ou un un peu plus suivant la vigueur du plant,la grenade nana est acide .Les pépins blancs sont incassables en bouche.En situation de survie,on peut en extraire un jus de citron
J ai pensé greffer celui-ci sur un grenadier à fruits doux pour vérifier si la taille et le goût du fruit seront ou non sensiblement améliorés:




Le grenadier nana greffé sur grenadier à fruit doux issu de bouture d un peu plus de deux ans.
Ce pg est en train de pousser sous serre chauffée.

Si le pg nana n arrivera pas à atténuer la vigueur du greffon,le problème de l équilibre entre les racines pg et greffon sera problématique.
Pour la greffe inverse,ce problème sera contourné,en plus,celle-ci permettra d obtenir une nana perchée su une tige unique d un mètre ,qu on pourra cultiver dans un pot.Vraiment joli décor.


greffer.net >> Autres techniques et expérimentations