l'amandier nain garden prince(breveté)

greffer.net >> Amandier

kakou13 a écrit le 28/04/2012 21:24 (ref msg # 35236 )
c'est sur que c'est original la floraison rose sur que c'est un hybride
mais cela doit etre tres beau

pour repondre à ARGOS la traduction de la moniliose est le dessechement des rameaux terminaux avec beaucoup de gomme sur les blessures de taille et une diminution des fruits année par année

j'ai recupere un article concernant cette maladie :

les degats causées sur les abricotiers , cerisiers amandiers pechers
sont tres graves , diminution de la production fruitieres tres importantes
la BB + HUILE de COLZA n'est pas tres efficace , bon traitement d'hiver
mais n'enraye pas la maladie , malheureusement
il faut employer du traitement chimique , c'est pas que je sois favorable mais quand il faut , on n'a pas le choix

La moniliose est l'une des maladies les plus répandues sur nos arbres fruitiers. C'est durant l'été que l'on voit les dégâts occasionnés lorsque pourrissent nos fruits encore sur les branches. La moniliose est reconnaissable par des taches noires qui sont ornées de cercles de formes concentriques avec en plus une ou plusieurs pustules blanches. La moniliose est provoquée par l'action d'un champignon de taille microscopique, le monilia fructigena, présent particulièrement sur nos arbres à pépins, tels que les pommiers et poiriers, et par le monilia laxa pour nos arbres à noyaux, tels que les cerisiers ou les abricotiers.

Caractéristiques des propagations

La moniliose est un champignon qui hiverne à l'intérieur des plaies de nos arbres, ou encore dans les fruits qui ont séché et qui sont restés accrochés aux arbres, mais également dans les fruits qui ont pourri au sol et même dans les fleurs séchées des arbres. La moniliose est particulièrement néfaste durant les pluies à la saison de floraison.

Les moyens de lutte contre la moniliose

Seuls des moyens de prévention sont efficaces, car dès que la moniliose a commencé son attaque, la seule possibilité restante est de limiter sa progression. Les moyens de lutte sont les suivants. D'abord, éliminez chaque fruit touché par la moniliose. Dès qu'un fruit présente des tâches, vous devez impérativement les faire tomber de l'arbre, les ramasser et surtout, les jeter ou bien les brûler. Ensuite, éclaircissez les fruits. Même s'il est difficile de jeter des fruits jeunes, il faut éclaircir afin de ne pas les laisser les uns collés aux autres. Cela permettra également à vos arbres de ne pas s'épuiser.

Pour les arbres en bonne santé

Après avoir contrôlé l'état sanitaire de vos arbres fruitiers et avoir constaté qu'ils sont sains, appliquez-leur sérieusement les traitements durant l'hiver. Dès la chute des feuilles, appliquez de la bouillie bordelaise en pulvérisation, cela ne pourra en aucun cas nuire à vos arbres. Pensez également à couper régulièrement tous les morceaux de bois mort ainsi que les mousses, car ils deviennent rapidement des refuges pour les parasites.
argos31 a écrit le 29/04/2012 08:31 (ref msg # 35250 )
Merci pour ton article kakou 13 je crainds que l'on s'éloigne du sujet t'envoie un mail
kakou13 a écrit le 29/04/2012 08:43 (ref msg # 35252 )
tu as raison ARGOS on s'eloigne du sujet mais c'etai pour repondre à ta question
TheChti a écrit le 11/06/2012 13:53 (ref msg # 35932 )
"TheChti" a écrit :
J'en ai acheté un, il commence à faire des amandes. Je vais suivre ça de près mais il est d'ores et déjà clair que je tenterai de le greffer chez moi sur d'autre PG (je pense au prunellier par exemple ...)


Je suis retombé hier sur l'étiquette de cet amandier, stockée dans mon garage. Elle a du vécu (l'exposition aux intempéries ne garde pas ces choses intactes), je ferai une photo prochainement (pas eu le temps ce WE ...)


greffer.net >> Amandier