Le forum, actuellement en lecture seule, fera bientôt l'objet d'une opération de maintenance (inaccessible) pour installation du nouveau logiciel ; ne vous en inquiétez pas. A bientôt pour la remise en service :)


Chip de printemps sur pommiers

GREFFER.NET >> Greffage
anonymisé 15/02/2018 19:03
Bonjour à tous,
Je n'ai pas trouvé de cas présentation, donc je le fais vite fait :
je me lance en arbo, pomme à couteau et peut être poire dans le finistère.

j'ai 900PG de M116 à greffer.
J'aurai bien aimé faire ça en chip au débourrage, très bientôt.
Mes raisons :
le m116 est à priori plus difficile à greffer sur table.
le chip est facile et rapide, vu la quantité...
j'ai eu près de 100% de réussite sur tous les chip que j'ai fait en pommier, même en octobre.
j'espère gagner du temps, par rapport à l'oeil dormant d'un chip d'aout. celui de printemps devrait démarrer de suite (j'en ai vu démarrer en septembre vu les PG bien vigoureux).

j'ai donc la majorité de mes greffons qui vont patienter dans les frigos des pépiniéristes en attendant le débourrage.
J'en ai qui sont dans du sable, mais je crains que ceux ci débourrent trop tôt (peut être devrais je trouver une chambre froide, pas trop froide...?).
Ma grande interrogation est la suivante :
a quel stade du débourrement du PG dois je faire mes greffes ?

Voilà, si vous avez des avis pour m'éclairer, je suis preneur.

Merci,
Laurent
anonymisé 16/02/2018 09:06
C'est expliqué ici : http://www.greffer.net/?p=409
il y a écrit : "Pas de nécessité de décollement du bois, et donc n’exige pas que le porte-greffe soit en pleine sève alors que c’est nécessaire pour une greffe en écusson.

De plus, contrairement à ce qu’annoncent de nombreux ouvrages, cette greffe ne se limite pas plus ou moins aux périodes où on réalise l’écussonnage. Elle est pratiquement réalisable depuis la sortie de l’hiver jusqu’à l’automne. Elle peut aussi se pratiquer sur porte-greffe dormant.

Pendant la première période de végétation (de la sortie de l’hiver jusqu’au stade de pousses semi-herbacées de l’année), on greffera à oeil poussant (c’est à dire que le chip sera prélevé sur un rameau conservé au repos) sur un porte-greffe dormant ou parti en végétation.

Pendant la deuxième période de végétation (du moment où les rameaux de l’année s’aoûtent jusqu’aux prémices de la chute des feuilles), on greffera à oeil dormant (c’est à dire que le chip sera prélevé au moment même du greffage)."
Donc dès la sortie de l'hiver, on peut greffer.
Ceci dit je trouve que les pommiers sont des arbres qui se greffent tellement facilement, qu'on peut employer un peu toutes des sortes de greffe. J'en ai greffé par exemple avec une pince oméga, ça va très vite aussi et ça a donné un très beau cal. Le défaut tout de même est qu'il faut faire la greffe là ou les diamètres sont les même, ce qui fait que les arbres seront au final greffés à des hauteurs différentes.
anonymisé 16/02/2018 10:04
Oui j'ai lu et relu cet article, très bien écrit !
Seulement, j'imagine qu'il doit y avoir un moment où ça réussit mieux.
A moins que je me trompe et qu'entre les stades B et E, ça réussit aussi bien.

J'ai aussi utilisé une pince pour greffer mais en effet, le problème des hauteur de greffe différentes me gêne.
En plus de ça, ce sont les greffes les moins solides que j'ai pu faire, contrairement à ce que je pensais.
Il arrivait souvent que les cambium ne soient soudés que sur une partie et l'arbre cicatrise difficilement autours.
Peut être que j'aurai du gratter légèrement les cambium car la pince les compresse.
Puis ici, c'est vent de Brest et mon terrain est bien exposé.

Bref, je tâcherai de vous dire comment cela c'est passé !
GREFFER.NET >> Greffage