greffer sur très jeunes portes greffes en terminal

greffer.net >> Greffage

Bibifox a écrit le 08/05/2017 00:18 (ref msg # 58091 )
Ayant énormément de jeunes portes greffes francs et voulant greffer très tôt (impatience...), j'utilise en terminal des greffons très fins (de même diamètre).
Mon taux de réussite est époustouflant; pratiquement 100%



Je pense que la superposition du cambium est optimale : la proportion de l'épaisseur cambium/bois est bien supérieur pour un sujet plus agé ... ? ...
floyd a écrit le 08/05/2017 11:40 (ref msg # 58097 )
La vigueur du jeune plant compte aussi pour beaucoup.
Utilises-tu une lame de scalpel fine pour réussir la fente terminale?
Bibifox a écrit le 08/05/2017 13:29 (ref msg # 58101 )
...non, j'utilise un vieux couteau de cuisine de ma mère en acier oxydable avec une lame très très fine (attention au doigts) aiguisée avec une pierre et je sculte le greffon pour qu'il s'insère en T plutôt qu'en V; ça écarte moins la fente du porte greffe et ça laisse une surface de contacte plus grande à la jonction du T supérieur avec le dessus de la coupe du porte greffe (heureusement je suis myope, donc très bonne vue de près...); la découpe du greffon est cependant "chirurgicale" mais bon les résultats sont là
Comme les sujets PG sont très jeunes, la cicatrice devrait se résorber complètement et il est fort à parier qu'on ne puisse plus la localiser dans cinq ans ???
J'utise donc les extrémités des greffons qui ne sont généralement pas utilisés vu leur très faible diamètre, voire juste le bourgeon terminal (diamètre environ 3mm).
J'ai de très bons résultats sur le pommiers, poiriers et cerisiers.
Cette années j'ai utilisé cette technique pour surgreffer 14x un pommier avec toutes des variétés différentes...
Bruno a écrit le 12/05/2017 11:51 (ref msg # 58157 )
Si j'ai bien compris tu fais en réalité une greffe en T mais coupant le PG au niveau de la barre du T ?
Bibifox a écrit le 13/05/2017 09:36 (ref msg # 58171 )



...un dessin vaut mieux qu'un long discourt...

Je vais faire une photo d'une greffe de l'année passée et la poster sous peu...
Bibifox a écrit le 13/05/2017 09:38 (ref msg # 58172 )
on remarquera la proportion de la zone génératrice sur le jeune sujet de faible diamètre plus importante que sur des sujets plus âgés (gage d'un taux de réussite supérieur), à mon avis...
ké20 a écrit le 13/05/2017 09:52 (ref msg # 58173 )
la cicatrisation doit être propre et rapide avec cette méthode.
Tu as raison , tu as pas mal de surface de cambium en contact pouvant accentuer la réussite.

Sur des variétés vigoureuses , tu mets des tuteurs permettant d'éviter la casse ?
Bibifox a écrit le 13/05/2017 11:06 (ref msg # 58175 )
...non, pas de tuteur car le greffon est trop petit et ne nécessite pas de support de croissance la première (ni la deuxième) année.



Voici cette technique schématisée, très facile à réaliser avec peu de moyens (couteau de cuisine lame acier très fine ou ancien rasoir et du tape extensible).
Bibifox a écrit le 13/05/2017 11:10 (ref msg # 58176 )
- cette année (2017) avec des pommiers et cerisiers (sur francs)...






Temps de réalisation : environ 2 minutes (sans se presser).
Bibifox a écrit le 13/05/2017 11:17 (ref msg # 58177 )
- greffes de 2016 (un an donc) sur pommier franc :






On remarquera la cicatrisation totale sur tout le pourtour des zones de contact porte-greffe - greffon (ce qui est un plus par rapport à d'autres techniques plus éprouvantes).

belinsecte a écrit le 24/11/2017 11:18 (ref msg # 60448 )
Merci pour tous ces partages
Sur ta première photo en haut de ton sujet, et sur ta dernière photo juste ci dessus, je vois que tu as laissé une branche latérale sous la greffe. Tu l'as coupée rapidement? De quelle longueur ont poussé tes greffes cette année?

Sur mes pechers notamment ci dessous dont le point commun avec toi est la jeunesse des PG, seules les greffes sur branches latérales ont pris (sauf 'Précoce de hale' qui s'est développée davantage après que j'ai coupé 2 branches latérales qui étaient en dessous et n'avaient pas été greffées). J'ai souvent vu les branches latérales prioritaires quel que soit la technique et le diamètre.

Je ne les ai pas tuteurés au début, et aucune casse malgré le vent. les tuteurs actuels servent à éviter qu'ils ne rampent au sol.

Il s'agit de greffes faites (en anglaise compliquée) le 13 mars selon cette photo du 2 avril: https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Voici d'abord leur stade le 20 avril, puis aujourd'hui:









Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 24/11/2017 13:14 par belinsecte
belinsecte a écrit le 24/11/2017 11:25 (ref msg # 60449 )
Dans cette touffe de PG indéterminés, peut-être issue de plusieurs noyaux:









Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 24/11/2017 17:09 par belinsecte
belinsecte a écrit le 24/11/2017 13:06 (ref msg # 60452 )








belinsecte a écrit le 24/11/2017 13:13 (ref msg # 60453 )






voila pour ce qui est de mes greffes de pechers sur jeunes PG (un petit 50% de réussite)
Bibifox a écrit le 24/11/2017 13:28 (ref msg # 60454 )
jolies greffes : impossible pour moi (anglaise compliquée) vu le faible diamètre (5 mm, voire moins) de mes PG !
- quelle est l'âge de ce porte-greffe ?
J'essaierai l'année prochaine, en février, sur des PG d'un an issus de semis de cette année qui ont poussé d'un déjà mètre...
belinsecte a écrit le 24/11/2017 19:57 (ref msg # 60457 )
Merci Bibifox
Après un an de croissance le diamètre de mes PG est encore inférieur à 5mm, mais j'ai pu les faire grace à cet outil:
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Mes PG sont loin de pousser d'1m par an... par manque d'eau je ne connais pas leur age mais 2 ou 3 ans?
Je te demandais combien ont poussé tes greffons mais je suppose que ta fente revient au même, que la situation sur la plante et l'arrosage sont plus importants que la technique. Cette 1ère année je trouve que en position haute, ma 'précoce de hale' a beaucoup moins poussé que les autres. Mais si ça fait comme ailleurs, elle pourrait vraiment pousser à partir du printemps prochain
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 06/02/2018 09:26 par belinsecte
Paul72 a écrit le 25/11/2017 10:35 (ref msg # 60460 )
jolies greffes, bonne technique pour les impatients!!!

c'est en fait ce que j'ai fait avec de tout jeunes Poncirus, ça fonctionne bien!
Bibifox a écrit le 25/11/2017 11:57 (ref msg # 60461 )
Je garde toujours un "tire-sève" au cas où la greffe raterait; ce qui me laisserai un autre rameau pour regreffer...
Une fois la greffe "reprise", je coupe l'année suivante le rameau ou je le sur-greffe pour avoir une autre variété (un plus pour la pollinisation croisée).
L'année prochaine, j'essaie cette technique sur des porte-greffes (semis de pommiers) d'un an seulement (terminal et au collet)...
belinsecte a écrit le 29/11/2017 10:01 (ref msg # 60510 )
Merci pour Bibifox et moi, Papapaul
Je ne sais si on peut dire "tire-sève" une branche en dessous du point de greffe mais il semble qu'elle prenne la sève au détriment de la greffe.
Il me semble que "tire-sève" bénéfique à l'irrigation de la zone de greffe serait au dessus, tel un houppier puis un bout de bois de 20 cm au dessus d'un écusson recoupé l'année suivante quand le greffon s'est bien développé.
je soupçonne encore une fois la différence de pluie absente chez moi: pour ne pas perdre mes greffes je dois couper les "pique-sève" aussitot greffon débourré.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 06/02/2018 09:27 par belinsecte
Bibifox a écrit le 29/11/2017 14:32 (ref msg # 60511 )
il s'agit d'assurer la photosynthèse au porte-greffe au cas où le greffon périrait...


greffer.net >> Greffage