Question sur la fructification d un greffon

Vos questions d'ordre général sur les techniques de greffage.
Message
Auteur
ARHUS76
Messages : 638
Enregistré le : 08 nov. 2015 16:44
Localisation : Entre Rouen et Reims

Re: Question sur la fructification d un greffon

#16 Message par ARHUS76 » 03 janv. 2018 19:56

Au printemps dernier, j'ai eu 2 depart de chip de kaki qui ont fleuri. Comme sur pommier et autres les fleurs ont coulé après.
L'induction floral avait été initié par l'arbre mère au bourgeons. Mais au bout de conbien de temps un jeune arbre va être en mesure d'initier l'indication florale après greffage. ...? Pour moi la variété, le PG, la richesse du support de culture (eau, phosphore, azote ),... sont autant de facteurs qui vont avoir leur rôle.

Au début de cette question, je n'avais pas pensé à cette question pour des greffons issus de francs, mais uniquement de variétés greffé. Là oui c'est une autre affaire. :bobo:

Et pour moi dans ce dernier cas, pour hâter la mise à fruit, il faudra greffer sur arbre adulte.

clow
Messages : 662
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Question sur la fructification d un greffon

#17 Message par clow » 04 janv. 2018 01:39

Quand à moi je suis du même qu'Arhus cela ne change rien.

Je vois 1 le porte greffe qui influence et 2 l'angle de la greffe voir 3 l'inclinaison de l'axe .

Le porte greffe faible vas naturellement hâter la mise à fruit.

l'angle des greffes ( sur charpentières incliné par exemple ) vas là aussi induire une hâte de production et une diminution de la vigueur de la greffe réalisé.

l'inclinaison de l'axe ou son arcure vas là aussi induire une hâte au niveau de l'axe ou des axes greffé et incliné.

Donc en général ce sont des facteurs selon moi qui sont autre que le prélèvement du greffon lui même.

Autre chose à considéré si on arque une branche la vigueur diminue alors que si on l'a redresse la vigueur augmente, en cela peu importe la zone de prélèvement du greffon, la vigueur apporté au greffon viens du porte greffe et non du greffon qui lui s'adapte plus ou moins bien en fonction du choix de ce dernier.

Quand au jeune franc juvénile comme le propose Arhus l'utilisation d'arbre adulte pourra induire une hâte dans le processus de fructification tout comme la greffe sur bouture de nanisant .

tropique
Messages : 1321
Enregistré le : 17 févr. 2010 03:54
Localisation : Casablanca

Re: Question sur la fructification d un greffon

#18 Message par tropique » 04 janv. 2018 18:08

Clow-- Les explications de Ferréol sont très convaincantes,parcours la page 1 pour en avoir une idée.
Chaque espèce,voire chaque variété ne peut fructifier qu après avoir franchi le stade juvénile ,les délais varient d une espèce,voire d une variété à l autre.Si on agit pour hâter ce processus,le gain sur ces délais sera insignifiant.
La vigueur et la posture d un greffon ne pourront jamais modifier ce qui imposé par la nature.Ceci est valable aussi pour l homme et la faune .Pour le sourire: si tu gaves un poussin qui est pris en charge par un régiment de coqs,ne prétend pas ramasser des oeufs le lendemain,ni même la semaine prochaine :D (désolé pour le hors-sujet)

clow
Messages : 662
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Question sur la fructification d un greffon

#19 Message par clow » 04 janv. 2018 21:17

Et bien désolé de contredire, mais ce que j'avance je le tiens d'expériences faites donc, pour ce qui me concerne je reste sur mon opinion qui d'ailleurs s'applique comme je le souligne à des facteurs externe au greffon qui il me semble est le sujet du présent fil.

Le stade juvénile en effet est long si on applique une pratique propre à la juvénilité ( greffon juvénile sur franc de semis juvénile ), là c'est sur tu aura une période juvénile .

Un greffon d'un arbre fructifiant aura sur franc de semi une période juvénile plus longue que sur nanisant, donc oui on choisi le porte greffe nanisant pour hâter la production, donc finalement en changeant le porte greffe on induit une différence dans le temps de mise à fruit.

Et ceci prouve bien que selon le porte greffe utilisé ou en variant les facteurs externe ( angle etc ) on influence la vigueur et la précocité de production ou la longue juvénilité du sujet.

Donc le greffon joue en rien pour moi, seul des facteurs externe joue un rôle, après le cas que Ferréol mentionne est probablement assez vrai pour une pousse prélevé sur un semi est greffé sur franc. Là en effet l'arbre étant juvénile sur toutes ces parties il y a probabilité que l'attente soit longue mais reste assez proche de mon point de vue d'une greffe sur franc sans arcure ou autres moyen de culture similaire.

Mais dans le reste des cas la juvénilité peu être baissé, d'ailleurs si on reste logique avec la logique de Ferréol si on greffe un greffon prélevé sur un arbre en production et qu'on le greffe sur franc la production sera hâté. Donc si on greffe un greffon juvénile sur porte greffe nanisant cela revient au même question équilibre des partis juvénile.

Sinon pourquoi utilisé tel ou tel porte greffe si cela n'altère en rien la précocité, de plus n'oublions pas qu'un rameau à bois reste un rameau à bois pas un rameau à fleur et ce comporte suite à un greffage classique de la même manière qu'un gourmand .

C'est mon point de vue après expériences ( pour tout dire il y a trois ans j'ai greffer un rameau de jeune semis de poirier que je venais de greffer sur du cognassier, et 3 ans après, cette année j'ai eu mes premières fleures sans fruit ceci dit ), donc je parles par expériences réalisé, après rien me dit que le sujet n'était pas lui même précoce puisque je me suis servi du pied mère comme porte greffe.

Mais pour moi cela me permet de confirmé cette possibilité.

Après pour tout autre greffons pris sur arbre en production, le porte greffe, l'angle de greffe et tout les autres exemple que j'ai cité son possible, greffon pommier pigeonnet de jérusalem ( mais vérifié entre autre avec belle fille e salin, claque pépin et d'autre ) à titre d'exemple greffer sur pommier adulte sur une branche situé sur une charpentière et dont l'angle ( de la branche greffer ) se trouvé à 90 ° par rapport à l'axe de l'arbre ( branche à l'horizontale ). La vigueur fût faible avec pousse de 20 cm la première année et production dès la suivante.

Une greffe ( même variété ) réalisé sur arbre adulte mais cette fois avec un angle de 90° par rapport au sol ( branche greffer à la verticale ) la production n'est pas encore là mais la vigueur de croissance bien plus grande 60 cm pour la première année mais apparition de lambourdes cette année ( 1 ans après greffage ).

Même variété greffer sur franc bittenfelter, aucune production et pour le moment aucune lambourde donc encore des années à attendre.

Tout cela pour dire que pour une même variété greffé suivant des angles et des porte greffe différent, la précocité de production y est différente, bien entendu c'est à prendre au cas par cas suivant chaque variété mais cela permet de dire que la précocité de production d'un greffon est relié à des facteurs externe à celui ci .

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: Question sur la fructification d un greffon

#20 Message par Ferréol » 04 janv. 2018 21:44

clow a écrit :
04 janv. 2018 21:17
Tout cela pour dire que pour une même variété greffé suivant des angles et des porte greffe différent, la précocité de production y est différente, bien entendu c'est à prendre au cas par cas suivant chaque variété mais cela permet de dire que la précocité de production d'un greffon est relié à des facteurs externe à celui ci .
Bien sûr que l'environnement influence la mise à fruit, mais tu pourras prendre le porte-greffe le plus nanifiant qui soit, qui induit la mise à fruit la plus rapide qui soit, dans les conditions d'inclinaison induisant la floraison le plus rapidement qui soit, tu gagneras peut-être du temps, si tu prends un greffon juvénile, il aura toujours une période réfractaire à la floraison (difficile de descendre en dessous de 7 ans entre le semis et la première fleur, même dans les conditions idéales)...

clow
Messages : 662
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: Question sur la fructification d un greffon

#21 Message par clow » 04 janv. 2018 22:06

clow a écrit :
04 janv. 2018 21:17
C'est mon point de vue après expériences ( pour tout dire il y a trois ans j'ai greffer un rameau de jeune semis de poirier que je venais de greffer sur du cognassier, et 3 ans après, cette année j'ai eu mes premières fleures sans fruit ceci dit ), donc je parles par expériences réalisé, après rien me dit que le sujet n'était pas lui même précoce puisque je me suis servi du pied mère comme porte greffe.

Non mais a tu lu ce que j'ai écrit, j'ai réussit à faire fleurir au bout de 3 ans un poirier ( un greffon prélevé sur un semis de l'année d'avant ), donc là les 7 ans je les aient incroyablement descendu peu importe ce que tu dira.

De même en cultivant des mirobolant de semi et en les gardant en pot leur 1 ère floraison et mise à fruit fut 4 ans après.

Donc désolé de contredire mais la juvénilité d'un greffon pour moi dépend de facteurs externe à celui ci, mais libre à chacun d'avoir son avis ensuite .

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: Question sur la fructification d un greffon

#22 Message par Ferréol » 05 janv. 2018 10:09

Ce qui est incroyablement étonnant dans ce cas là, c'est que l'ensemble des stations de recherche fruitières dans le monde entier, privées comme publiques n'y arrivent pas...

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: Question sur la fructification d un greffon

#23 Message par Ferréol » 05 janv. 2018 10:42

PS: je ne dis pas que ce que tu as observé est faux, maintenant faire une généralité à partir d'un événement unique, dont toi même tu dis que le matériel utilisé était possiblement un matériel exceptionnel (en tout cas non caractérisé), avec lequel tu as obtenu une seule fleur 4 ans après le semis sans avoir réitéré l'événement (volontairement ou pas, encore une fois je ne te jette pas du tout la pierre) est à mon avis une erreur...

Lorsqu'une personne pose une question, c'est à priori, pour savoir quel est le cas général. C'est très bien de rapporter aussi les cas exceptionnel dérogeant à ce cas général, maintenant, vouloir faire des exceptions la règle, c'est induire en erreur les gens...

tropique
Messages : 1321
Enregistré le : 17 févr. 2010 03:54
Localisation : Casablanca

Re: Question sur la fructification d un greffon

#24 Message par tropique » 05 janv. 2018 23:32

Une autre question,svp :
Si on greffe sur poirier adulte deux juvéniles ,l un de 5 ans et l autre de 2 ans,est-ce que le premier fructifiera avant le second ?
Merci

François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Question sur la fructification d un greffon

#25 Message par François du Perche » 06 janv. 2018 00:05

greffon "juvénile" : en fait les greffons de variétés connues ne peuvent pas être juvéniles, ils ont l'âge de la variété, parfois plusieurs siècles.

tropique
Messages : 1321
Enregistré le : 17 févr. 2010 03:54
Localisation : Casablanca

Re: Question sur la fructification d un greffon

#26 Message par tropique » 06 janv. 2018 00:46

En fait je faisais allusion à un jeune plant issu de semis et qui n a pas encore atteint l âge adulte pour pouvoir fructifier.
N est-il pas considéré comme juvénile ?
Merci

François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Question sur la fructification d un greffon

#27 Message par François du Perche » 06 janv. 2018 09:38

Oui, il est juvénile mais c'est un cas isolé car c'est très rare pour des particuliers d'utiliser un greffon issu d'un jeune semis, dont on ne connaît pas la qualité des fruits futurs. Cette pratique est plutôt réservée aux professionnels qui élaborent de nouvelles variétés et qui greffent un grand nombre de greffons de semis pour voir quel individu retenir parmi un grand nombre.

Avatar du membre
diospyros
Messages : 751
Enregistré le : 17 août 2011 01:46

Re: Question sur la fructification d un greffon

#28 Message par diospyros » 06 janv. 2018 14:34

Je prends le cas des agrumes.
Je ne sais plus ou cette explication avait été donnée (ici ou sur agrumes passion).
Si je me souviens bien, il semblerait que quand on met un pépin a germer, une plante pousse et celle-ci est programmée pour ne fructifier qu'a partir du moment ou elle aura atteint un nombre de noeud bien précis à la suite.

Si bien qu'en la taillant on repousse irrémédiablement l'heure de la première fleur.

L'induction florale n'arrive qu'une fois que l'arbre a développé une continuité de X noeud. Apparemment, même en greffant un noeud lors du stade juvenile de l'arbre sur un PG mature, le greffon à besoin de continué a croitre jusqu'à accomplir ce nombre de noeud et ainsi pouvoir produire sa première fleur.

François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Question sur la fructification d un greffon

#29 Message par François du Perche » 06 janv. 2018 16:03

ce qui est peut-être valable pour les agrumes n'est pas vrai pour les pommiers/poiriers où on a parfois un fruit dès la 1e ou 2e année de greffe sur un greffon même ultra-court.

François du Perche
Messages : 2522
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: Question sur la fructification d un greffon

#30 Message par François du Perche » 06 janv. 2018 18:21

j'avais lu trop vite, tu considères exclusivement un greffon prélevé sur un jeune plant non greffé issu de semis, donc cette règle d'un nombre de noeuds minimum pour fructifier est sans doute vraie aussi pour d'autres fruits. Et en greffant sur un porte-greffe mature, ça poussera beaucoup + vite d'où une fructification accélérée : cqfd

Répondre