cepages interdits

Message
Auteur
dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#121 Message par dajotheo » 13 avr. 2015 21:37

en fait n'importe qui peu aller acheter quelques plants de vignes chez n'importe quels pépiniériste.
pour les particuliers la réglementation est beaucoup plus lâche, tant qu'il s'agit de n'avoir que quelques pieds dans son jardin.

après la difficulté sera de trouver des cépages anciens et ésotériques. pour les HPD, il faut chercher du côté de la suisse et de l'allemagne.

bruno, je vois qu'on habite pas loin l'un de l'autre, j'en connais un très bien dans notre secteur. si tu veux son adresse...

lefeuvre
Messages : 3
Enregistré le : 21 sept. 2015 15:03

Re: cepages interdits

#122 Message par lefeuvre » 21 sept. 2015 15:39

bonjour
je souhaite greffer du noah rouge, comment faire , quel porte greffe ? ou pas de porte greffe ?
merci
Pascal

dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#123 Message par dajotheo » 22 sept. 2015 06:09

bonjour,

je te conseille de le greffer.

en effet le PG ne va pas seulement le protéger du phylloxera, mais il va aussi lui permettre de s'adapter aux caractéristiques de ton sol.
dans quelle région est tu?
connais tu le pH, le taux de calcaire, éventuellement, le calcaire actif? ce sont des données de bases à savoir. sinon, s'il y a des viticulteurs dans ton secteurs, rapproche toi d'eux pour connaître le PG le mieux adapté.

a+

lefeuvre
Messages : 3
Enregistré le : 21 sept. 2015 15:03

Re: cepages interdits

#124 Message par lefeuvre » 22 sept. 2015 09:26

merci, je suis sur Bordeaux, le ph est autour de 7, terre sablo argileuse sur coteaux, pas de calcaire en vue,
ok, n'importe quel PG convient ?, je veux dire d'une vigne "ordinaire",
merci a+

argos31
Messages : 514
Enregistré le : 10 sept. 2006 15:18
Localisation : baziege
Contact :

Re: cepages interdits

#125 Message par argos31 » 22 sept. 2015 11:34

Pas de ton avis pour greffer du noah .C'est un hybride...il ne craint pas le puceron des racines.....Tu fais des boutures et dans 3 ans tu as des raisins..Pas tout le monde qui en apprécie le goût d'ailleurs.

satya
Messages : 268
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: cepages interdits

#126 Message par satya » 22 sept. 2015 12:18

Noa est sensible au phylloxera , mais pas aux maladie commune de la vigne.

c'est vrai que son gout particulier ne laisse pas indifferent , soit on adore ,soit on déteste

dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#127 Message par dajotheo » 23 sept. 2015 05:05

bonjour,

la résistance au phylloxera n'est qu'un des critères de choix d'un PG ou pas. et en plus si le Noah est sensible...

après pour le choix du PG, je suis dans le var, donc je connais mal tes sols du bordelais. à priori sans beaucoup me tromper, par rapport à ce que tu me dis, je mettrais un r110 ou Ru140 comme PG. mais si tu est dans le bordelais, tu dois avoir quelques voisins vignerons. demande leurs se qu'ils utilisent.

si tu en trouves tu peux essayer aussi le gravesac. par contre évite 5bb et so4, à réserver à des sols fertiles et frais. le fercal et le 41B à réserver pour des sols riches en calcaires.

le 3309C pourrait convenir aussi, c'est un PG très qualitatif, après il faut voir les conditions de sécheresse de ton coteaux.

a+

lefeuvre
Messages : 3
Enregistré le : 21 sept. 2015 15:03

Re: cepages interdits

#128 Message par lefeuvre » 23 sept. 2015 08:06

ok
alors je vais faire les deux et on verra : bouturage et greffage, j'ai des greffons à gogo.
d'abord trouver les PG,
merci, c'est sympa !
tant qu'on y est : c'est quand la meilleur période pour le bouturage ?

dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#129 Message par dajotheo » 26 sept. 2015 09:19

salut,

pour le bouturage, les pépiniéristes pro font ça en fin d’hiver début de printemps, après greffage sur table et passage en chambre chaude pour la soudure des greffes.

a+

hendy
Messages : 798
Enregistré le : 12 janv. 2006 17:33
Localisation : Québec (ville).. Canada

Re: cepages interdits

#130 Message par hendy » 31 mars 2016 19:18

A lire une partie de ce site, je crois que il y a beaucoup de pédanterie concernant la ségration viticole...j' aimerais planter quelques cépages interdits...

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: cepages interdits

#131 Message par Ferréol » 31 mars 2016 20:45

hendy a écrit :A lire une partie de ce site, je crois que il y a beaucoup de pédanterie concernant la ségration viticole...
Qu'entends tu exactement par là?
hendy a écrit :j' aimerais planter quelques cépages interdits...
En France, ils ne le sont plus... Et même la règlementation de plantation de la vigne a beaucoup évolué ce 1er janvier 2016. Il n'est plus nécessaire au particulier d'avoir des droits de plantation pour la vigne de cuve, la démarche administrative se résume maintenant à une déclaration...

dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#132 Message par dajotheo » 01 avr. 2016 06:27

attention il s'est dis beaucoup de n'importe quoi sur le nouveau système des autorisations de plantations.

http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr ... ntation-de

pour le particulier, jusqu'à 1000 m², j crois que vous pouvez faire ce que vous soulez.

par contre si vous voulez planter 100 ha de vignes en bretagne à la place de choux fleurs, là c'est toujours impossible.

moi non plus j'ai pas compris la remarque d'hendy, mais mon franco-canadien est limité, et les mots ont peut être un autre sens (pédanterie je comprend, ségration, non)

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: cepages interdits

#133 Message par Ferréol » 01 avr. 2016 09:12

D'après ce que j'ai pu lire directement dans le code rural (https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20160202), plus que la surface, c'est l'usage final qui importe.

Si c'est un usage familial (-> non commercial) la plantation de vigne est soumise uniquement à notification. Après, dans le faits, il est possible que l'administration en charge se pose la question de l'usage familial d'une plantation de 1000m², il y a certainement un seuil à partir duquel ces services vont commencer à se poser des question...

dajotheo
Messages : 58
Enregistré le : 05 sept. 2013 12:40
Localisation : carnoules var

Re: cepages interdits

#134 Message par dajotheo » 02 avr. 2016 08:39

dans les différentes réunions liées aux nouvelles règles des autorisations de plantations auxquelles j'ai assisté, ils ont toujours parlé d'un seuil de 1000 m².

après dans le doute, un petit coup de fil aux droits indirects, services de la viticulture de ton département et tu seras fixé.

par contre ce qu'il n'aime pas c'est le vin fait de ces raisins dans les caves des particuliers. ça il vaut mieux éviter d'en parler.
quelque soit le cépage, chez un particulier, officiellement, c'est du raisin de bouche, après...

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: cepages interdits

#135 Message par Ferréol » 02 avr. 2016 09:06

C'est comme pour la distillation d'eau de vie. En théorie tu n'es pas limité en quantité (du moment que tu payes les taxes et que les matières à distiller proviennent de ta production) en pratique chez moi, quand tu dépasses un certain volume (10L d'alcool pur par an), les droits indirects se posent des questions et regardent un peu plus précisément ce que tu fais.
C'est compréhensible, car une production trop importante par rapport à l'usage personnel ou familial revendiqué est douteuse mais ce n'est écrit nulle part dans aucun texte.
Qu'ils n'aiment pas que tu fasses ton vin chez toi à la maison est une chose, que ce soit interdit en est une autre, mais effectivement, de toute façon ça ne sert à rien de leur en parler.
Bizarrement la production de bière maison s'est démocratisée depuis quelques années, nombreux sont les kits à disposition dans le commerce sans que ça ne gène le moins du monde les droits indirects.

Répondre