cepages interdits

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#166 Message par belinsecte » 11 mars 2017 03:41

Hé oui c vrai...
Cc ton lien Foufouche, c'est un vendeur; Ce vendeur étranger vend ALLADIN, c'est une obtention de l'INRA Français. Au goût j'ai préféré PERDIN de la même lignée. Mais les goûts et les couleurs... Difficile de s'en remettre aux assertions d'un vendeur. Ils sont tous "à greffer"?
Un comparatif sur plusieurs parcelles et plusieurs années et en présence de plusieurs maladies serait plus objectif. Comme le fait l'INRA.
J'attends aussi la réponse de l'association Australienne, qui a fait des études poussées et s'est s'opposée à l'arrachage de vignes locales qui n'avaient pas besoin de PG. et qui n'avaient pas de gènes Américains.

Foufouche
Messages : 305
Enregistré le : 06 sept. 2011 23:26
Localisation : Landes

Re: cepages interdits

#167 Message par Foufouche » 11 mars 2017 12:22

Non tu as mal regardé, c'est Alladin, pas ampelia aladin. Tu as une classification de résistance internationale pour la note. Ensuite regarde la liste des éleveurs, ce site te donne accès à des sélections issus d'hybridation complexes de russie, moldavie, ukraine, etc...dont la sélection est spécifique. C'est une perle ce site.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#168 Message par belinsecte » 11 mars 2017 13:49

A oui bonne précision! :good: Aladdin...
En effet en cliquant sur les vignes une à une, à la fin de chaque description apparait une note de 5 à 9 pour Mildiou, Oidium, Botrytis.
Comment a été établie cette note? Par un organisme indépendant du marchand? En multipliant les expériences? En faisant abstraction des 12 virus?

Il semble qu'elles soient toutes dépendantes d'un PG, tout comme celles de l'INRA
En quoi seraient-elles "mieux" ou "moins bien" que les sélections (également interspécifiques) "vitis vinifera ampelia" (Aladin, Amandin, Candin, Perdin) de l'INRA de Bordeaux?

Ampélia Perdin semble faire l'unanimité, au niveau du goût, précocité (convient à toutes régions et expositions), qualité du vin... Et oui, sauf méprise, il semble qu'elle soit maintenant homologuée depuis 1 an!!! donc autorisée pour la production commerciale? page 9 ou 11 de ce document: http://www.franceagrimer.fr/content/dow ... nitive.pdf

Mais alors si plus aucune vigne n'est interdite, deviendra-t-on toujours hors-sujet dans ce Topic??

Foufouche
Messages : 305
Enregistré le : 06 sept. 2011 23:26
Localisation : Landes

Re: cepages interdits

#169 Message par Foufouche » 11 mars 2017 14:36

Pour les notes aucune idées mais ça doit s'inscrire dans une démarche sérieuse. Pour la crédibilité c'est toujours mieux!
belinsecte a écrit :
11 mars 2017 13:49
Il semble qu'elles soient toutes dépendantes d'un PG, tout comme celles de l'INRA
Tu veux le beurre et l'argent du beurre! Tu veux un evigne qui réistsent à -30°C soit excellente, soit indemnes de maladies er en plus tu veux qu'elle produisent en toute situation sur propre racine. Non mais plus sérieusement c'est une question d'adaptation aux terroirs comme pour un arbre fruitier, résistance aux maldies et suremenet bien d'autres choses que j'ignore. Après il me semble que des sélections sur propre racine existent en ce sens pour le vin mais je dis peu être une bêtise.
belinsecte a écrit :
11 mars 2017 13:49
En quoi seraient-elles "mieux" ou "moins bien" que les sélections (également interspécifiques) "vitis vinifera ampelia" (Aladin, Amandin, Candin, Perdin) de l'INRA de Bordeaux?
Tout à fait, pas forcément mieux (l'INRA conseille un traitement quand même!)mais plus récentes donc peu être plus aboutie pour certaines sélections, Un choix important et accessible aux amateurs (des résistances au froid probablement plus élevés, intérêt tout relatif chez nous) A voir surtout comme source de diversité car la généalogie de sélection est différente aussi selon les choix des sélectionneurs, ça laisse d'autant plus de chance de trouver de belles sélections réellement résistantes dans tes conditions propres. Pour ma part je ne m'autorise réellement plus aucun produit phyto même naturel, argile ou autre, purin ce que tu veux, et verger ou potager c'est la même chose depuis quelques année...et je compte entre autre sur la sélections variétales pour m'y aider... Un mix entre variétés high tech et anciennes variétés rustiques est idéal je trouve.

Pour le hors sujet c'est pas faux, faut bien dépoussiérer les antiquités :lol:

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#170 Message par belinsecte » 11 mars 2017 14:54

Une dégustation et des tests rationnels comme cela a pris plusieurs années avant d'homologuer (et choisir) Perdin, serait plus "certain" que des "probabilités".
Mais sur l'intérêt de la diversité je te rejoins, tout en préférant une diversité de choses que j'apprécie, pour qu'en cas de futures maladies imprévues, une partie survive.

Résistantes sur propres racines:
- Sélections de purs rotundifolia (aime pas le calcaire): http://lesbeauxjardins.com/jardinons/fr ... ifolia.htm (lien fourni par Autrevie dans son Topic sur la muscadine en 2008), et ici: viewtopic.php?p=57410#p57410
Et d'autres vignes que j'ai (ré)énuméré dans mes posts précédents:
- Quelques variétés anciennes sans gènes Américains?
- Quelques espèces (Surtout des Américaines), qui n'ont peut-être pas toutes le même goût.

Le beurre et l'argent du beurre? ça dépend si on veut de gros grains :wink:
Modifié en dernier par belinsecte le 24 mars 2017 08:35, modifié 2 fois.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#171 Message par belinsecte » 24 mars 2017 03:19

Suite à ma conversation avec un spécialiste de l'INRA de Montpellier, voici
quelques réponses aux questions ou pistes précédentes :

Toutes les vignes seraient protégées par le sable seulement s'il est pur et pas du "sable de rivière"
A condition d'une certaine granulométrie et forme (sables d'origine marine et éolienne comme dans le cas du "vin des sables" en camargue), et qu'il contienne moins de 1% d'argile et pas de matière organique, le sable très maigre constitue de par sa mobilité une barrière mécanique contre le phylloxéra. Une autre source indique qu'il protège aussi de virus transmis par un insecte. 1 brouette sur le pied ne suffit pas car les racines sont traçantes. Dans les landes le sable n'est pas assez pur pour apporter une protection.

Quelques spécimens de la forme sauvage de vitis vinifera ont survécu dans le massif de l' Estérel, parce qu'ils sont au bord d'un ruisseau (racines dans l'eau), alors qu'il y a plus de 150 ans, des forêts entières étaient fournies en vignes sauvages.

Les cépages de vitis vinifera qui ont échappé au phylloxéra n'y seraient pas réellement résistants : Wikipédia indique "cépages ayant résisté", mais 'ils n'auraient jamais été inoculés.
A Sarragachies, ils auraient de la chance car leur sable n'est pas vraiment pur. Leurs cépages n'auraient pas de gênes de résistance, parmi eux il y a TANNAT que le phylloxéra aurait décimé ailleurs. (Dans la Marne, le producteur Bollinger m'avait déjà répondu que le pinot noir n'était pas résistant ailleurs mais a eu de la chance chez eux. sur des parcelles entourées de murs.)
A divers endroits il y a quelques vitis vinifera sur leurs propres racines mais sans garantie d'innocuité future. 150 ans ce n'est pas assez pour que des vitis vinifera co-évoluent avec ce puceron.


Australie : L'association Barossa m'a répondu que
- ils ont greffé leurs vignes par précaution (sur des PG Américains), mais que le Phylloxéra n'a pas touché le sud de l'Australie,
- probablement en raison de leur vigilance phytosanitaire aux frontières ils n'auraient pas importé ce puceron du nord de l'Australie ni des autres pays. - - ils ne connaissent pas de vignes résistantes sur leurs propres racines qui ne soient pas Américaines.



Le goût « foxé » (anthranilate de méthyle) ne concerne que V. labrusca, V. aestivalis et Muscadinia rotundifolia (et descendants). Les autres vignes américaines, résistantes, n'ont pas ce goût. Certaines sont acides ou amères, mais V. riparia donnerait des grains petits et doux. Parfois utilisé comme PG, ce dernier serait le + résistant au froid selon wiki, et tolère moins de 6% de calcaire actif selon http://plantgrape.plantnet-project.org/ ... ontpellier
Modifié en dernier par belinsecte le 25 mars 2017 11:20, modifié 8 fois.

Ferréol
Messages : 1040
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: cepages interdits

#172 Message par Ferréol » 24 mars 2017 14:23

Merci pour ce retour synthétique et bien documenté!

lucien_le_jeune
Messages : 2
Enregistré le : 20 févr. 2017 15:03

Re: cepages interdits

#173 Message par lucien_le_jeune » 28 juin 2017 22:41

Même sentence,c'est avec plaisir que je relis le fil des discutions.
les boutures de l'an passé ayant prise:
1/ Vigne palatina
2/ Vigne rosetta
3/ Vigne Vigne ' Ampelia Perdin '
4/Vigne Triomphe d’Alsace
5/ Vigne Phoenix
6/ Vigne Siebel 554
Cette année mes boutures sont plus chaotiques... Je crois savoir que certaines sont résistantes, d'autres moins.
On reparleras de leur résistance et goût d'ici quelques années....

Bonne soirée,
LLJ

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#174 Message par belinsecte » 25 juil. 2017 18:42

J'avais mentionné le PG "Chaves" au portugal, s'agit-il de Vitis rupestris, avec sa feuille lisse et brillante?
Le goût est agréable, plutôt acidulé quand même
Fichiers joints
IMG_7831.jpg
vigne "Chaves"
IMG_7831.jpg (105.31 Kio) Vu 1289 fois

Avatar du membre
Bruno
Messages : 1771
Enregistré le : 06 janv. 2008 11:53
Localisation : Solliès-Toucas (Var)

Re: cepages interdits

#175 Message par Bruno » 27 août 2017 21:48

Non je ne trouve pas que ça ressemble à une vitis rupestris. Celle-ci n'a pas vraiment ces feuilles là. Elle a les pétioles et les jeunes tiges tirant sur le rouge.
Chaves est vraiment un PG ? Je n'en ai jamais entendu parler.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8869
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: cepages interdits

#176 Message par patrice » 23 sept. 2017 06:53

Un article au sujet de ces cépages :
https://reporterre.net/Des-paysans-ceve ... -interdits

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#177 Message par belinsecte » 05 oct. 2017 07:32

l'article relaye qu'ils seraient encore interdits, alors qu'ils ne le seraient plus (j'ai publié la source dans une page précédente)

niveau goût, cette année j'accepte bien le goût foxé. ma précédente réticence était peut-être un préjugé, une méfiance.

j'ai trouvé des PG qui produisent de bons et parfois gros raisins noirs et un rose, foxés ou non.

le PG "chaves" en photo ci dessus, qui pousse en terrain granitique au portugal, a perdu ses feuilles depuis 1 mois chez moi au contact du calcaire.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#178 Message par belinsecte » 04 févr. 2018 16:08

Bonjour,
J'espère trouver un spécialiste, conseil avisé à cette question: viewtopic.php?p=61901#p61901
:good:

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 1035
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: cepages interdits

#179 Message par belinsecte » 11 févr. 2018 11:25

Et encore, cette stérilisation sans chimie serait-elle sans inconvénient? inutile pour les PG eux-mêmes?:
viewtopic.php?p=61937#p61937

Répondre