Avantages greffes de vignes

Répondre
Message
Auteur
LMB2013
Messages : 1
Enregistré le : 12 nov. 2013 14:39

Avantages greffes de vignes

#1 Message par LMB2013 » 12 nov. 2013 22:23

Bonjour,
Nous sommes des élèves de classe préparatoire BCPST (Biologie) au lycée Marcelin Berthelot.
Nous effectuons une recherche scientifique sur les greffes végétales. Nous serions intéressées par vos conseils sur les méthodes de greffes les plus réalisables. On souhaiterait étudier principalement les maladies des vignes (telles que le court-noué ou le phylloxéra). Plus particulièrement, nous voudrions effectuer une approche scientifique des greffes permettant de lutter contre certaines maladies sur les vignes. Nous ne savons pas encore quel aspect de la greffe nous allons aborder, mais nous pensions étudier la reconnexion s'établissant entre le porte-greffe et le greffon.
Tout renseignement sur le sujet serait le bienvenu !
Cordialement,
Les élèves du lycée Marcelin Berthelot (94)

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: Avantages greffes de vignes

#2 Message par floyd » 13 nov. 2013 14:05

Je me souviens qu'il y a 40 ans le sigle de ces classes préparatoires était sobrement la lettre "C".
Les temps changent ;)


Le ravageur "phylloxéra" a pu être effectivement combattu dans ses effets par le greffage systématique sur des PG dit américains doués d'une aptitude à contrecarrer les piqures de la bestiole.

Maladie virale, le court-noué fait l'objet d'études par l'INRA, expérimentation que les faucheurs ont anéanti au prétexte de manipulation génétique.
Une page du blog de "Libération" n'est pas une source scientifique, mais elle pose le problème et recopie la position prise par l'INRA.
http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... olmar.html

Dans les deux cas, l'intérêt du bouturage-greffage classique à l'anglaise est démontré.

Nous appelons ici "soudure" cette "reconnexion" , tant le processus que le résultat.
En premier lire les publications sur les études anatomiques déjà réalisées dans des centres de recherche.
On a lieu de penser que les tissus premiers formés, prolifèrent d'abord sous certains effets hormonaux.

Nous autres greffeurs amateurs aimerions savoir si l'ajout sur le greffon et/ou le PG d'un cocktail de phyto-hormones pourrait aider nos greffages… et lequel…

Concernant le savant Berthelot, lire ou relire la page wiki:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcellin_Berthelot

… et se souvenir de ne pas être trop catégorique ou imprudent dans vos affirmations et vos visions de l'avenir. :bye:

Répondre