Greffes sur prunier

greffer.net >> Prunier

tropique a écrit le 30/01/2018 19:52



Ce jeune prunier extrêmement ramifié n avait jamais fructifié,j en ignore la variété
Aujourd hui,il vient de boucler 45 j sous serre chauffée,je pense qu il est temps d y insérer quelques greffons à prélever directement sur des rosacées encore en dormance.Pour le moment,mes amandiers et nectarines sont en fleurs.
Concernant les greffons,j opterai pour pêcher,abricotier et deux variétés prunier.
Qu en pensez-vous ?
Merci
Bruno a écrit le 31/01/2018 17:21
Il semblerait que ce prunier soit un myrobolan pissardii. Il est déconseillé de greffer des pêchers (et nectariniers) sur les myrobolans. En effet les sucres n'arrivent pas à bien passer entre le greffon et le porte-greffe. On peut y greffer des pruniers et des abricotiers. Pour les amandiers je ne sais pas (c'est tout de même proche des pêchers). Il est probable qu'avec un intermédiaire de pruniers ça soit possible.
tropique a écrit le 31/01/2018 20:48
Merci Bruno pour l identification et pour le conseil sur l utilisation d un intermédiaire myrobolan-pêcher,c est ce que je ferai.
tropique a écrit le 04/03/2018 15:06
Il y a un mois,j avais greffé prunier sur myrobolan afin de l utiliser comme intermédiaire pour le pêcher,pour la curiosité j avais inséré aussi un greffon nectarinier .Actuellement le greffon prunier n a pas encore montré de signe de reprise,par contre,le greffon nectarinier m avait réservé une surprise:




Je n ai rien à reprocher à la soudure,par contre je me demande si ce greffon n est pas en train de puiser sur ses réserves ,un mois après pose ?
Si c est non,d autres hypothèses sont sur la table:
---Le greffon sera rejeté plus tard
---Cette variété de nectarinier est compatible avec le myrobolan
---Le myrobolan est un hybride

Votre avis,svp
Merci
tropique a écrit le 19/04/2018 23:35
Voici une autre photo du nectarinier greffé sur myrobolan pissardii :




Ce qui sera magnifique c est le contraste entre la couleur du feuillage,des fleurs et des fruits de ces deux espèces.
Ce WE je testerai abricotier précoce sur myrobolan,quoique je sais que les chances de réussite sont nulles.
clow a écrit le 19/04/2018 23:44
La greffe de pêcher sur myro peut se faire et donné de très belle soudure je l'ai moi même observé mais au final cela ne pousse pas beaucoup s'en est presque très nanifiant

Après 5 ans mon pêcher sur myro ne dépasse pas les 1 mètre de haute malgré qu'il arrive à fleurir et produire un peu, il est certes toujours en vie mais au ralenti.

Alors qu'un mirabellier greffer sur myro la même année est déjà un bel arbre.

Est ce dû aux sucres ou autre j'en sais rien mais voilà ce que j'ai observé avec cette association.
tropique a écrit le 21/04/2018 00:18
Merci clow pour le partage.En fait, cela m arrangerait si le greffon ne dépassera pas 1 m ,l essentiel c est qu il soit bien ramifié.La récolte sera aisée sur ce greffon inséré à 1.70 m du sol

Maintenant il reste à vérifier deux inconnues:
---Est-ce qu un greffon évoluera de la même façon sur myro.pissardii et sur myrobolan commun ?
---Est-ce que ta greffe est réalisée sur un pg adulte non rabattu ?
Vers la fin d automne on en saura plus
clow a écrit le 23/04/2018 00:41
Le problème est justement aussi dans la ramification.

J'y vois divers grand type de vigueur

Les grand et vigoureux : le myro, le merisier, frêne, le bittenfelter pour les pommier par exemple sont des arbres à végétation vigoureuse et de grande taille
les petits et vigoureux : prunellier, aubépine par exemple sont plutôt vigoureux mais n'atteigne pas des hauteur imposante
les grand à végétation lente
les petit à végétation lente

Et l'association pêcher sur miro dont résulte ma greffe est plutôt à classé dans la quatrième catégorie le nain à végétation lente donc pas vigoureuse du tout donc dont les ramification se font tout aussi lentement, c'est encore plus lent que du cognassier de bouture en croissance c'est pour dire la lenteur observé.



Est-ce que ta greffe est réalisée sur un pg adulte non rabattu ?



Non ma greffe a été réalisé sur un myro gardé 3 ans en pot avant mon déménagement de mon ancienne habitation puis planté un an en pleine terre avant greffage il avais 4 ans lors du greffage mais étant maintenue en pot le tronc conservé un diamètre convenable pour la greffe .

Bref il a bien donné quelques fruits mais rien d'énorme comparé à d'autre pêcher greffer soit sur reine claudier ou prunellier qui eux poussent bien mieux et donne bien mieux aussi.

Enfin vois cette association plus comme la culture d'un bonsai de pêcher en pleine terre qu'autre chose..

Bien entendue cela ne sont que mes observations et cela n'est pas dit que tu rencontre les même résultats.


Est-ce qu un greffon évoluera de la même façon sur myro.pissardii et sur myrobolan commun


En règle général cela est assez similaire .
tropique a écrit le 23/04/2018 22:10
Merci pour ce tour d horizon.l échec à long terme sera peut-être là,mais cela ne pourrait nullement me dissuader à vérifier par des tests.Avoir une idée sur l influence du pg sur le greffon est déjà quelque chose de gagnée


greffer.net >> Prunier