le prunellier, PG passe-partout?

Message
Auteur
brice
Messages : 52
Enregistré le : 30 nov. 2016 02:42

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#31 Message par brice » 04 déc. 2016 13:07

Est ce que la taille dans la longueur du bourrelet peut permettre d' éviter le rejet tardif de greffe débourrée surtout celles "anglaises" ?
Sur les arbres racinés aux périodes de "pousses", il se forme ensuite un bourrelets latéral dans la longueur ...
La fibre obtenue ainsi est "droite" ...
Cela peut il aider les montées de sèves "mutuelles" ?

Avatar du membre
nouvel azertien
Messages : 418
Enregistré le : 08 févr. 2012 18:00

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#32 Message par nouvel azertien » 04 déc. 2016 13:48


brice
Messages : 52
Enregistré le : 30 nov. 2016 02:42

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#33 Message par brice » 05 déc. 2016 17:15

nouvel azertien a écrit :voir le bas de la page 375

https://books.google.fr/books?id=Ore0H4 ... 22&f=false
Ci fait, en quel.honneur ce fait que ce ne soit systemique, avec peut etre aussi la.possibilite de chimeres naissantes dans la saignée ?
Meme si le but avoué reste la droiture de la fibre cicatricielle .

brice
Messages : 52
Enregistré le : 30 nov. 2016 02:42

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#34 Message par brice » 05 déc. 2016 17:24

Total hors sujet mais de taille ...
J'ai pas trouvé ou devait être placé les sujets de discussion «murier-platane» .

clow
Messages : 466
Enregistré le : 23 janv. 2016 14:11

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#35 Message par clow » 05 déc. 2016 18:32

Pour le mûrier platane, sans doute dans autre fruitiers Brice.

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#36 Message par François du Perche » 05 déc. 2016 19:42


Avatar du membre
nouvel azertien
Messages : 418
Enregistré le : 08 févr. 2012 18:00

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#37 Message par nouvel azertien » 14 déc. 2016 16:26

L'épine noire comme porte-greffe du prunier, de l'abricotier, du pêcher :

https://books.google.fr/books?id=83k7AA ... 22&f=false

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#38 Message par François du Perche » 15 déc. 2016 09:41

et le témoignage que les fruits sont "excellents" est intéressant car on pourrait craindre qu'ils ne soient un peu astringents et acides comme des prunelles sauvages. Et ça permet d'obtenir des arbres de petit développement, l'idéal pour de petits jardins. Etonnant que cette possibilité soit restée confidentielle et qu'on ne trouve pas ces arbres dans les jardineries, au même prix que les autres car vous l'avez certainement remarqué, dès que c'est nain, les prix s'envolent.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#39 Message par floyd » 15 déc. 2016 18:28

Vincent Alfred Gressent (1818-1880 ou 19XX). Né à Paris le 18 mars 1818, arboriculteur distingué. Professeur d'arboriculture et d'horticulture à Beauvais et chargé de cours dans différentes villes dont Orléans, Beauvais, Étampes. Autres ouvrages : L'arboriculture fruitière, théorie et pratique, 1864. Les classiques du jardin : parcs et jardins.
J'ai parcouru ses ouvrages, très souvent pertinents et critiques… au point qu'ils peuvent encore servir de base pour les permaculteurs! ;)

bbxulti
Messages : 9
Enregistré le : 20 mars 2017 10:56
Localisation : Lot

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#40 Message par bbxulti » 03 avr. 2017 12:52

Bonjour!

Je pense que pour greffer sur prunellier il faut prendre en considération le fait que c'est un être qui vit souvent en colonies, reliées de manière souterraine, on ne peut pas toujours les greffer comme si c'était des arbres isolés. D'ou le drageonnage et le fait que les greffes puissent être rejetées après quelques années, un peu comme un autre arbre rejetterait au bout d'un certain temps une greffe pratiquée sur une seule de ses branches parmi de nombreuses autres.

J'ai entendu, comme condition pour bien réussir les greffes sur prunellier, et dans le cas de populations denses comme celles qu'on trouve dans les haies et les friches, qu'il était utile de couper toutes les pousses aux alentours du tronc choisi, dans un périmètre plus ou moins large. A pratiquer au moment de la greffe mais aussi les années suivantes. On peut peut-être aussi donner quelques coups de bêche autour du pied choisi pour l'isoler du réseau racinaire de sa colonie et l'inciter à faire ses racines de manière indépendante.

Ca rejoint peut-être les témoignages qui parlent de bonnes réussites sans drageons dans le cas d'abres isolés, transplantés ou semés.

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: le prunellier, PG passe-partout?

#41 Message par François du Perche » 09 nov. 2017 19:45

Les greffes faites il y a deux ans sur des petits prunelliers se sont bien développées, j'espère qu'il y aura des fruits l'an prochain pour voir si le goût n'est pas altéré. Mais sur une haute tige déterrée fin 2014 (voir photo le 3 août 2015) toutes les greffes de septembre de 2015 et 2016 avaient séché, j'ai réessayé à mi septembre cette année quand le sol était détrempé par des pluies diluviennes, il semble que ce soit réussi, les pétioles sont tombés et les bourgeons semblent sains. J'avais choisi de gros greffons de mirabelle, bien + gros que ceux que j'avais utilisé jusqu'alors. 3 anglaises en tête et 2 fentes latérales sur le tronc. Cela permettra de choisir pour faire un arbre bien équilibré. Cette grande tige ne drageonne pas du tout. Cela souligne l'importance que le PG soit bien en sève, critère auquel je n'avais pas fait attention en 2015 & 2016.
mirabsurprunellier1.JPG
mirabsurprunellier1.JPG (344.37 Kio) Vu 63 fois
mirabsurprunellier2.JPG
mirabsurprunellier2.JPG (285.55 Kio) Vu 63 fois
mirabsurprunellier3.JPG
mirabsurprunellier3.JPG (404.58 Kio) Vu 63 fois

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré