greffer un poirier sur une aubépine

greffer.net >> Poirier

mikado a écrit le 21/01/2010 09:43 (ref msg # 25760 )
bonjour,

je souhaiterai greffer un poirier "curé" (c'est comme ça que l'appelle les anciens du village), mais je suis jeune et inexpérimenté.
En rénovant notre maison, nous avons rabattu la haie bocagère qui délimitait les parcelles (noisetiers, pruniers sauvages (espèces de quetsche, un peu plus acide), sureau et aubépine (ou sorbier?).

Bref, après avoir lu les différents sujets, je souhaite savoir si je peux tenter une greffe en fente sur la souche de l'aubépine (diamètre environ 10 cm)... Je n'ai vu que des photos de greffe sur PG assez fin. J'ai peur du résultat esthétique dans la haie...
Je taillerai ensuite le poirier en palmette verrier ou double U... Ce qui coupera la vue sur voisinage et évitera une pousse occupant trop d'espace au sol.
Est-ce cohérent, ou une aberration de la nature?
floyd a écrit le 21/01/2010 10:40 (ref msg # 25762 )
Salut mikado et la bienvenue sur le forum,
Rien d'impossible pour ce projet de greffage et de conduite en palmette.

De nombreuses étapes se présentent à toi. A terme, une palmette sera un brise-vue très relatif et pour le constituer, compte une dizaine d'années.

Pour lui donner de la place, il faudra dessoucher les buissons concurrents. C'est à dire, hélas, ouvrir des trous dans la haie.
mikado a écrit le 21/01/2010 18:46 (ref msg # 25773 )
Ok, je tenterai cela dès le débourrage de l'aubépine. Pour le côté brise-vue, il n'y a pas d'urgence, pour l'instant ce n'est qu'un champ... et puis, cela évitera les haies interminables de noisetiers et compagnie.
Nouvelle question : est-il possible de tenter un greffon poire du curé sur le côté gauche et une autre variété sur le côté droit?
Je dois prélever les greffons en fin d'hiver, mais c'est à dire? Est-il intéressant de prélever le jour même? Il me semble que oui selon certains posts. Sinon, faut-il suivre une période lunaire particulière ?
merci encore pour les conseils.
patrice a écrit le 21/01/2010 19:07 (ref msg # 25779 )
Bonsoir.

Se rappeler préalablement que l'aubépine est un porte-greffe marginal du poirier, et que la pérénité n'est pas toujours au rendez-vous (même si l'affinité au greffage ne pose pas de problème, voir par exemple la photographie en fin de cette page : https://www.greffer.net/?p=359 ).
Les espèces les mieux compatibles avec l'aubépine, sont surtout le néflier germanique, les aubépines fruitières (azéroles, manzanilles) et ornementales, le néflier du Japon, l'amélanchier, le cognassier, le sorbier.

Ensuite, concernant le diamètre à greffer, 10 cm, c'est la greffe en couronne qu'il faudrait privilégier. Le porte-greffe aubépine la supporte bien (voir photos 2 et 3 de cette page : https://www.greffer.net/?p=342 ), d'autant plus que vous débutez, cela vous évitera les erreurs habituelles de mauvais ajustement des greffons. La greffe en couronne est expliquée ici : https://www.greffer.net/?p=439 , sauf que contrairement à cet exemple, vous allez travailler sur du gros diamètre. Où il sera possible de mettre selon le même principe plusieurs greffons vu le gros daimètre du porte-greffe. Mais généralement, à terme, on n'en gardera qu'un seul.

Concernant le prélevement des greffons, toutes les greffes de sortie d'hiver - printemps (fente, couronne...) doivent être faites avec des greffons dormants. Lire : https://www.greffer.net/?p=32
mikado a écrit le 22/01/2010 22:53 (ref msg # 25802 )
je comprends bien le côté affinité pour le PG... mais j'essaie d'utiliser ce que dame nature a laissé chez moi avant que je n'arrive... et puis si cela ne marche pas, il sera toujours temps de désoucher (hum, bon courage...) et planter ensuite un vrai poirier... pour la pérennité, je suis encore assez jeune, je devrais donc le voir vieillir!
Pour la greffe, merci du tuyau, je tenterai donc la greffe en couronne. Je prélèverai les greffons prochainement.
Personne n'a répondu sur la question de lune ascendante ou descendante... Si qq'un a un regard expert sur ce sujet...
Merci en tout cas des conseils et remarques...
mija a écrit le 23/01/2010 09:58 (ref msg # 25806 )
Le poirier curé (plus souvent connu comme "de curé" ) est un bon choix car il est très vigoureux (et très productif) ; son origine est française et remonte au 18ème siècle (Indre). Cette poire est reconnaissable notamment par cette fine ligne verticale de couleur brune qui s'étend du pédoncule à la mouche. Attention qu'elle est très quelconque sur le plan de la saveur, par contre, il s'agit d'une des meilleurs poires à cuire et elle se conserve fort bien.
Aucun problème pour greffer poirier sur aubépine, mais sur un SPG de 10 cm il vaut mieux choisir la greffe en couronne.
Je conseille vivement de prélever le greffon le plus tard possible, le jour même si possible, ainsi pas de doute sur la fraîcheur du greffon ce qui est un des principaux facteurs de réussite . (et rien qu'en coupant le greffon pour le prélever cela lui confère déjà un retard sur leSPG ) .
patrice a écrit le 23/01/2010 11:09 (ref msg # 25807 )
"mija" a écrit :
prélever le greffon le plus tard possible, le jour même si possible


C'est peu possible pour une greffe en couronne. Le greffon doit etre dormant, et le porte-greffe en pleine végétation (avril , après floraison). Même si le poirier débourre généralement plus tard que l'aubépine, je ne vois pas comment prélever le jour même?
youcef a écrit le 23/01/2010 11:43 (ref msg # 25810 )
les greffons du poirier se conservent tres bien.
meme s'ils sont deshydratés il suffit de les tromper dans l'eau pendant une certaine durée, et ils sont aptes au greffage
Bruno a écrit le 24/01/2010 17:57 (ref msg # 25835 )
J'avais entendu dire que le fait de greffer un poirier sur aubépine n'était pas génial car l'aubébine était très porteuse de feu bactérien et que le poirier risquer de l'attraper.
floyd a écrit le 24/01/2010 19:19 (ref msg # 25844 )
Aubépines et poiriers sont des rosacées et donc susceptibles d'être atteints par le feu bactérien. Cette maladie est sans traitement curatif certain en France. Rester attentif.

Le risque "potentiel" ne doit pas faire renoncer à une tentative de greffe.
Veiller seulement à recueillir des greffons provenant d'une zone géographique connue pour être indemne de la bactérie.
patrice a écrit le 25/01/2010 06:55 (ref msg # 25861 )
"Bruno" a écrit :
J'avais entendu dire que le fait de greffer un poirier sur aubépine n'était pas génial car l'aubépine était très porteuse de feu bactérien


Tout à fait. C'est rappelé sur la fiche "poirier" de greffer.net : https://www.greffer.net/?p=359
D'ailleurs en 1994 il y a eu une interdiction de multiplication/plantation d'espèces sensibles au feu bactérien ou certaines variétés sensibles (dont la célèbre poire "passe crassane" )

http://draf.lorraine.agriculture.gouv.fr...

L'aubépine, en tant que porte-greffe du poirier, est de toutes façon un porte-greffe marginal.
nouvel azertien a écrit le 29/10/2016 14:14 (ref msg # 54615 )
L'aubépine en tant que porte-greffe du poirier

https://books.google.fr/books?id=ONR0gBx...
Ferréol a écrit le 30/10/2016 10:51 (ref msg # 54620 )
"mikado" a écrit :
Personne n'a répondu sur la question de lune ascendante ou descendante... Si qq'un a un regard expert sur ce sujet...
Merci en tout cas des conseils et remarques...


C'est probablement dû au fait qu'aucune étude sérieuse n'a pu mettre en évidence de relation entre les phases de la lune et la reprise des greffes. Dans ce forum (et c'est aussi pour cela que je l'apprécie beaucoup) toutes les théories peuvent être exposées à condition d'avoir une argumentation sérieuse, documentée, étayée, ce qui manque toujours dès qu'on essaie de gratter un peu derrière les théories d'influence lunaire sur les cultures.

Je pense cependant qu'il y a un intérêt à suivre des calendriers de jardinage lunaire (ou pas). Ils constituent un aide mémoire de ce qui doit être fait au fil des saisons. De plus le jardinier attentif à la lune le sera aussi à tout son environnement ce qui est très important pour mettre toutes ses chances de son côté pour la greffe.
ké20 a écrit le 31/10/2016 11:57 (ref msg # 54626 )
merci nouvel azertien pour tes documentations toujours intéressantes !

ah le cormier (dans ton lien suivant l'aubépine) , je sens qu'il va prendre de jolies emplacements dans mon bois !
Et en profiter pour en faire des arbres aussi de multi-variétés


Je suis du même avis que férreol pour la lune , elle doit avoir son influence , prouvée ou non ... la lune a de l'influence sur l'eau , la base même de la "vie" pour les végétaux , on sait que des chips et écussons échouent si le PG n'a pas été préalablement arrosé plusieurs jours en amont du greffage ... cela a un lien ou non .. mystère
nouvel azertien a écrit le 01/11/2016 17:41 (ref msg # 54642 )
On multiplie quelquefois le cormier en le greffant sur le poirier ou sur l'aubépine, mais les arbres venus de graines sont toujours plus beaux, il faut semer celles-ci aussitôt la parfaite maturité des fruits ou les stratifier dans le sable jusqu'au moment où l on fait les semis à la fin de l'hiver. Le cormier croit lentement venu de pépin et élevé avec soin en pépinière il ne sera pas propre à planter à demeure avant l'âge de 9 à 10 ans Il n est pas difficile sur la nature du terrain.

https://books.google.fr/books?id=pntBAAA...
belinsecte a écrit le 22/05/2018 07:58 (ref msg # 63353 )
p 377 les poires sont plus grosses sur intermédiaire cognassier, lui-même greffé sur aubépine pour sa meilleure adaptation à la sécheresse:
https://books.google.fr/books?id=Ore0H4S...
belinsecte a écrit le 22/05/2018 08:18 (ref msg # 63356 )
il y a plusieurs mêmes sujets parallèles
déjà 2 pages: viewtopic.php?f=15&t=220
1 page: viewtopic.php?f=15&t=3745
1 page: viewtopic.php?f=15&t=3783

déjà de nombreuses (10?) pages dans un sujet parallèle de diospyros, https://www.greffer.net/discussion/viewt...
... et la recherche par mot clé "avancée" permet une limite aux titres des sujets. mettre +poirier+aubépine


greffer.net >> Poirier