Greffe de poirier : bourgeon qui déssèche

Message
Auteur
Avatar du membre
ké20
Messages : 834
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: Greffe de poirier : bourgeon qui déssèche

#46 Message par ké20 » 07 mai 2017 12:15

Oui pour la première photo , je pense qu'il faudrait couper les brindilles sous le greffon.
La deuxième photo , c'est vraiment négligeable la "brindille" sous la greffe , enfin , je suppose.

prise ce matin , je pensais que ce greffon allait sécher , tout avait très bien débourré , même 3 fleurs , puis tout était en train de sécher.
A ma grande surprise , je remarque que tous les bourgeons sont encore verts , mais effectivement , il y a des petites branches sous la greffe, est-ce là aussi le "problème" pour le bon développement du greffon?
Le scotch jaune est venu en complément sur le Buddy tape sur une greffe en fente afin d'être sûr de bien comprimer l'ensemble
7-05-2017-péroud'argent-Alisier.JPG
7-05-2017-péroud'argent-Alisier.JPG (215.07 Kio) Vu 264 fois

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 766
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Greffe de poirier : bourgeon qui déssèche

#47 Message par belinsecte » 08 mai 2017 10:31

Même si la brindille est minuscule sous ta greffe, elle est vraiment trop proche à mon avis. Et si tu n'en as pas coupé d'autres, elle prendrait plus de la moité de "la sève".
j'ai beaucoup d'exemples qui illustreraient que la priorité de projet irait vers des branches basses, y compris quand je greffe la branche basse ET le houppier, c'est la branche basse qui réussit et le houppier qui échoue.
exceptions:
- si la branche est orientée vers une autre, n'a pas beaucoup d'avenir, la soudure met beaucoup plus que 3 semaines à se faire (constatation fortuite en raison de la rapide dégradation des "parafilm m"), et/ou c'est une autre branche basse greffée qui se développe
- si le houppier est greffé avant débourrement du PG aux yeux gonflés, le greffon se développe sans sécher, même si des branches basses sont dessous (mais pas trop proches).

Je ne sais si je peux développer ici ces cas car ce sont des exemples d'anglaises de cerisier et pêcher (avec greffons pourvus de BT), je n'ai pas d'exemples de poirier à donner car j'ai fait mes anglaises sur franc et en faisant attention à ce qui précède. Et puis j'ai pas essayé poirier sur cognassier ni sorbus, qui semblent être les cas (non systématiques) de déssechement de poirier dans le présent sujet.

Ferais tu un chiffrage de tes réussites et (demi)échecs de ces derniers, en essayant de les classer selon divers paramètres?

La question initiale porte sur le déssèchement après débourrage (à vérifier si soudure s'était faite ou pas, moi j'ai déjà vu des greffons débourrés qui n'étainet toujours pas soudés après plus d'un mois), mais on pourrait explorer si ses causes seraient similaires à certaines causes d'un sommeil ou mort du greffon sans débourrage?.

Avatar du membre
ké20
Messages : 834
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: Greffe de poirier : bourgeon qui déssèche

#48 Message par ké20 » 08 mai 2017 20:55

faire un chiffrage me paraît compliquer, surtout que cela est sur 5 ou 6 cas seulement.
Je donnerai des nouvelles, à priori , je pense que les dernières pluies et le froid ont probablement sauvé celles qui étaient limites ....

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré