greffes + maladie

greffer.net >> Pommier

clow a écrit le 02/01/2017 21:18 (ref msg # 56038 )
Désolé je prend le sujet un peu tard.

quote]J'avais pourtant traité à la bouillie bordelaise (peut-être trop tard ?). J'ai fait un traitement insecticide aussi (pour lutter contre un machin qui me dévorait les feuilles et les pucerons verts).[/quote]

Trop tard oui et non, faite à la mauvaise période peut être ( préférer les traitement d'automne et d'hiver pour la bouillis bordelaise qui est un fongicide et le bicarbonate de soude pour la belle saison qui par ailleurs sera aussi utile contre certains ravageurs tel pucerons etc ) faite incorrectement probable aussi. Petit rappel pour dire qu'un fongicide tue les champignons donc pour du préventif se rabattre de préférence sur le bicarbonate, et ne pas oublier d'y ajouter un bon mouillant pour une meilleur fixation voir à le fabriquer soit même.

Je suis très étonné, car les pommiers adultes ne sont que très peu touchés mais mais greffons le sont tous (est ce logique ?). C'est vrai que le mauvais temps du printemps doit y etre pour quelque chose.


Les branches plus haute sont moins sujette à l'humidité du sol, prendre en considération l'exposition qui peut également jouer une exposition sud sera favorable à une exposition nord. Ne pas oublier que toute blessures ( chevreuil, rongeur ) on pour conséquence un affaiblissement de l'arbre qui peut entraîner par la suite une plus grande facilité d'attaque des maladies et parasites.

J'ai bien paillé les plants. J'avoue les avoir plantés un peu serrés... Un matin tôt, je vais remettre une pulvé de bouillie bordelaise (sinon autre chose de mieux ?)


Si vous ne faite pas attention à l'importance du mouillant les traitements serons facilement lessivé et autant dire que c'est traitement ne sont que du vent.

Moi j'aimerai bien laisser végéter le tout pendant une saison et supprimer les pousses à l'automne pour laisser un max de feuilles à chaque plan vu que la tavelure les a atteints. Peut être me trompé-je ?


N'oublions pas que toutes partis malade laisser sur un arbre reviens au même que de s'asseoir à coté d'un malade ( je cherche pas à être méchant envers les malades ) en clair c'est jouer avec le diable, tenter la maladie c'est pas très judicieux.

Si je comprends bien tu as greffé en fente tes variétés sur un PG assez court et tu souhaite parvenir à la formation d'un tronc.


Si tu ébourgeonne jusqu'à la taille que tu désire c'est faisable.

Tu ne seras pas le premier à greffer selon ses capacités et à vouloir les mêmes résultats qu'avec une autre sorte de greffage


Si le la technique de greffe à son importance elle en est moindre que le choix du porte greffe pour avoir un jolie tronc.

En l'état ces jeunes plants sont bien partis pour faire de beaux gobelets


Le gobelet je déteste pas tant que cela cette forme mais je la trouve pas si pratique, et je lui préfère largement la pyramide plus naturel je trouve et plus pratique à tailler qu'un gobelet mais chacun ces préférences ou sur des nains le buisson.

La tavelure ne semble pas sévir, il n'est pas indispensable de réitérer un traitement régulier à la bouillie bordelaise à titre préventif.

A titre préventif la bouillie bordelaise est une erreur enfin selon moi pour du préventif le bicarbonate est très efficace.

En fait, ce que je pensais faire, c'était la chose suivante :

J'ai laissé 3 yeux sur chaque greffon. Cet hiver (2016-2017), je voulais tailler 2 des pousses de l'année pour ne garder que la plus vigoureuse et former un scion. Mais peut être que je ne m'y prends pas comme il faut ou que ça ne marchera pas.


Réfléchi d'abord à la forme que tu souhaite et ensuite opère en conséquence.

Aprés, avoir des arbres bas ne me dérange pas du tout. Facile d'entretien. Mais ne sont-ils pas plus sujets aux maladies?


Oui est non 1) un arbre bas est plus facile à maîtriser et à traiter correctement .
2) l'inconvénient d'un arbre bas c'est qu'il est à porter de n'importe quelle herbivore type chevreuil est à besoin d'une bonne protection
3) si il lui arrive malheur c'est plus difficile à rattraper car il est moins vigoureux
4) le franc lui c'est tout l'inverse et c'est pas toujours mieux mais c'est plus facile de rattraper le coup si un pépin se pointe.

Faire un scion et démarrer les charpentières à 1 m ? Génial. C'est ça qu'il me faut.


Ou tu forme une pyramide tiens un petit liens pour te donner une idée

http://fruitier.org/Taille%20pommier%20e...

Un apport d'engrais soluble complet, pas trop riche en azote, sera utile.


De l'engrais un bon paillie de foin l'été, un bon paillie de feuille morte l'hiver, un petite plantation de fève en automne ou au printemps ( en plus tu récoltera des fèves ) un petit apport de compost type fumier de ( ton poulailler si tu en a ) ou d' excréments animaux ( les arbres étant mieux adapter pour cela que les plantes potagère selon mon point de vue ).

Puis-je espérer que les greffons développés faiblement sur deux bourgeons (en gobelets) puissent me donner un jour de beaux fruitiers en gobelet ou bien le faible développement (20cm) laisse penser à une mort prochaine des greffes ?


Des photos serait pratique pour mieux t'aiguiller.

Est ce que je peux, dès cet hiver procéder à une transplantation ou dois-je attendre l'hiver 2017/2018 ?


La transplantation c'est faisable si tes pieds sont en pots ainsi tu creuse un bon trou est t'y pose délicatement les racines et c'est pas un problème mais si il sont en pleine terre c'est déjà plus traumatisant et dans ce cas mieux vaut opéré que sur des sujets bien vigoureux.
ké20 a écrit le 02/01/2017 22:11 (ref msg # 56039 )
merci pour ton lien Clow , très intéressant.
clow a écrit le 02/01/2017 22:44 (ref msg # 56041 )
Je précise que quand à moi je façonne mes pyramide à un mètre du sol donc c'est plus une variante de celle indiquer dans ce lien dans mon cas pour les variétés sur franc, pour les nains par contre c'est la même méthode.

Après pour les buissons ma façons de les former est différente du lien que j'ai indiquer mais les proportion sont les mêmes, les miens sont façonner de la même manière que décrite par Jean François Rozier. Donc semblable à des gobelets mais dont l'inconvénient que je leur trouvent est relativement supprimer en choisissant un porte greffe naturellement buisson ( comme le prunellier pour les pruniers ) et former très bas à peine 20 cm et je fait partir mes charpentières .
Lionel81 a écrit le 03/01/2017 01:12 (ref msg # 56044 )
Je posterai des photos dès que possible !

Merci pour votre Science !

Lionel


greffer.net >> Pommier