greffes + maladie

greffer.net >> Pommier

Lionel81 a écrit le 08/06/2016 00:23 (ref msg # 53125 )
Bonjour à tous.

Je suis tout débutant en greffe. J'avais débuté il y a quelques années par la greffe à oeil de rosiers sur églantiers, mais le travail, la vie en général ne m'ont pas permis de m'adonner à la pratique comme je l'aurais voulu.

L'année dernière, attiré par la généreuse fructification de 2015, je me suis décidé à m'occuper du petit verger que mon grand père avait créé. Certains arbres étant assez agés, (d'autres plus récents), je me suis dit que je pourrais les cloner par greffage.

Cet hiver, lors de la taille, j'ai tenté le coup. J'ai conservé une quarantaine de greffons au frigo, dans des sacs de congélation. Début mars, j'ai commandé 30 portes greffe MM106 dans une pépinière et j'ai réalisé 27 greffes à l'anglaise compliquée des variétés suivantes :

5 Ariane.
5 Rainettes (du Mans ???)
12 Museau de lièvre Rouge/verte (origine inconnue).
5 Golden.
J'ai planté les 3 portes greffe restants tels quels (pour voir !)

Je me suis appliqué pour les greffes, j'ai utilisé de l'adhésif d'électricien et du mastic à greffer.

A ma grande joie, les 27 greffes ont prises !

Début mai, j'ai supprimé les gourmands des porte-greffe.

Malheureusement, aujourd'hui, je fais face à une attaque d'une maladie (la tavelure?) qui me tache les feuilles formées par de petites taches brunes. Certaines feuilles, sur la variété rainette, se sont jaunies et se sont décrochées.
J'avais pourtant traité à la bouillie bordelaise (peut-être trop tard ?). J'ai fait un traitement insecticide aussi (pour lutter contre un machin qui me dévorait les feuilles et les pucerons verts).

Ma question est la suivante : Est ce que mes greffes risquent de mourir ? Que puis je faire pour lutter efficacement et les sauver ?

Je suis très étonné, car les pommiers adultes ne sont que très peu touchés mais mais greffons le sont tous (est ce logique ?). C'est vrai que le mauvais temps du printemps doit y etre pour quelque chose.

En vous remerciant pour vos infos (je peux vous poster des photos si besoin).

PS: Je ne compte pas m'arrêter là. Je prévois pour la fin de l'été toute une série de greffes en dormant, notamment pruniers et cerisiers (et même rosiers).

Lionel
floyd a écrit le 08/06/2016 10:21 (ref msg # 53128 )
Bonjour Lionel, bienvenue sur le forum,
Le suivi sanitaire intensif des plants greffés peut s'avérer indispensable.
Tavelure, probablement, pucerons sur Reinette du Mans oui hélas, papillons genre tordeuse, hélas!

S'il s'agit de plants greffés en basse tige surtout, je suggère de maintenir désherbé le sol autour des plants et de pailler.
La saison n'est pas terminée, les arbres vont se refaire…
Lionel81 a écrit le 09/06/2016 20:35 (ref msg # 53147 )
Merci beaucoup Floyd pour ces précieuses infos.

J'ai bien paillé les plants. J'avoue les avoir plantés un peu serrés... Un matin tôt, je vais remettre une pulvé de bouillie bordelaise (sinon autre chose de mieux ?)

Question technique : J'ai greffé des greffons qui avaient trois yeux. Je sais qu'à terme, il ne faut laisser qu'un oeil se développer pour former le scion. Ma question est la suivante : Quand doit on découper les pousses à ne pas garder ? Moi j'aimerai bien laisser végéter le tout pendant une saison et supprimer les pousses à l'automne pour laisser un max de feuilles à chaque plan vu que la tavelure les a atteints. Peut être me trompé-je ?

Lionel
floyd a écrit le 09/06/2016 22:49 (ref msg # 53148 )
Si je comprends bien tu as greffé en fente tes variétés sur un PG assez court et tu souhaite parvenir à la formation d'un tronc.
Ce n'est pas la pratique recommandée.

Tu ne seras pas le premier à greffer selon ses capacités et à vouloir les mêmes résultats qu'avec une autre sorte de greffage… en l'occurrence la greffe en écusson.
Je veux bien une photo pour mieux voir!
Lionel81 a écrit le 09/06/2016 23:39 (ref msg # 53149 )



J'ai greffé en anglaise compliquée sur un PG de 8mm (un crayon) à environ 20 cm au dessus des racines.

Les PG sont des MM 106 marcottés.

en fait je ne sais pas comment j'aurais du faire ! Je me souviens de mon grand père qui greffait des francs à cette hauteur ça a donné de beaux arbres (dont j'ai d'ailleurs récupéré les greffons). Par contre quel type de greffe utilisait-il ? Aucune idée...
floyd a écrit le 10/06/2016 09:46 (ref msg # 53150 )

En l'état ces jeunes plants sont bien partis pour faire de beaux gobelets, sur un tronc court; pas des arbres de plein-vent à la normande.
Mais quel est/était ton objectif? Quels furent ceux de ton grand-père? Sont-ils les mêmes?

Comme toujours, bien surveiller les ligatures, surtout les rubans plastiques collants…
La tavelure ne semble pas sévir, il n'est pas indispensable de réitérer un traitement régulier à la bouillie bordelaise à titre préventif.
satya a écrit le 10/06/2016 15:22 (ref msg # 53152 )
Jolie tout ça

Si tu veut des arbres haute tige il te suffit de ne garder qu'une pousse( la plus vigoureuse ou la mieux placé)
pince quand c'est en vert comme maintenant et l'hiver supprime les branches qui te semble trop basse .

Lionel81 a écrit le 10/06/2016 20:16 (ref msg # 53154 )




Voici en photo les feuilles que j'ai détachées (elles allaient tomber de toute façon). Les autres feuilles sont moins crados, mais tachetées de marron. Ce sont des feuilles de rainette ça (le plus touché).

La photo de la greffe, c'est un Ariane.

Concernant le formage des arbres, ce que je veux faire, je n'en sais rien ! Un grand arbre de plein vent à la normande ? Pas du tout. D'ailleurs sur un PG marcotté, je vois pas trop l'intérêt puisqu'il périra avant de devenir un grand arbre.

En fait, ce que je pensais faire, c'était la chose suivante :

J'ai laissé 3 yeux sur chaque greffon. Cet hiver (2016-2017), je voulais tailler 2 des pousses de l'année pour ne garder que la plus vigoureuse et former un scion. Mais peut être que je ne m'y prends pas comme il faut ou que ça ne marchera pas.

Sinon, en gobelet, ça reviendrait à laisser les trois pousses pour former des charpentières ? Si c'est ça, le problème c'est qu'elle n'ont pas du tout la même vigueur. Sur certains greffons, seuls deux yeux ont démarrés.

Aprés, avoir des arbres bas ne me dérange pas du tout. Facile d'entretien. Mais ne sont-ils pas plus sujets aux maladies?
floyd a écrit le 10/06/2016 20:42 (ref msg # 53155 )
"Lionel81" a écrit :
J'ai laissé 3 yeux sur chaque greffon. Cet hiver (2016-2017), je voulais tailler 2 des pousses de l'année pour ne garder que la plus vigoureuse et former un scion.
Sinon, en gobelet, ça reviendrait à laisser les trois pousses pour former des charpentières ?


Former un scion bien droit est parfois délicat pour certaines variétés à bois souple ou dont la croissance peut être déformée par des pucerons…
Mais une fois ce scion formé, il fera au mieux 1,00m, tu pourras par une taille provoquer le départ de deux ou trois rameaux, destinés à faire les futures charpentières.

Donc que ce soit en basse-tige, demi-tige ou haute-tige, la taille de formation est la même. L'important est de constituer une houppier en forme de gobelet, aussi équilibré que possible.

Il n'y a pas, à mon avis, grand intérêt à réaliser des pincements. S'ils sont réalisés jusqu'en juin, ils provoquent des ramifications, dès juillet le pincement ne provoque que rarement des ramifications durant l'été. La question reste, veut-on des ramifications?
Lionel81 a écrit le 10/06/2016 20:46 (ref msg # 53156 )
Faire un scion et démarrer les charpentières à 1 m ? Génial. C'est ça qu'il me faut.
floyd a écrit le 10/06/2016 20:57 (ref msg # 53157 )
Bon, alors pour l'instant les pousses les plus fortes font 30 à 40 cm… il faut les encourager à faire mieux et surtout à grossir.
Un apport d'engrais soluble complet, pas trop riche en azote, sera utile.
Mais surtout on ne coupe pas la tête du rameau que l'on voit destiné à faire un beau tronc.
Un bambou pour former un tuteur léger va sécuriser la pousse.
Lionel81 a écrit le 10/06/2016 21:01 (ref msg # 53158 )
Ok. J'ai planté des baguettes de peuplier que j'avais.

Pour les deux autres pousses, j'attends l'hiver pour les couper (histoire que l'arbre ait un max de photosynthèse cette année) ?
floyd a écrit le 10/06/2016 21:09 (ref msg # 53159 )
Bien mort le peuplier, sinon il peut prendre racine et ce n'est pas le but!

Oui, préserver le potentiel de chlorophylle.
Lionel81 a écrit le 10/06/2016 21:14 (ref msg # 53160 )
"floyd" a écrit :
Bien mort le peuplier, sinon il peut prendre racine et ce n'est pas le but!

Oui, préserver le potentiel de chlorophylle.


Oui ce sont des tourillons de peupliers, ils ne risquent plus rien !!!

Merci pour les conseils !
satya a écrit le 10/06/2016 22:23 (ref msg # 53162 )
Si tu pince les branches que tu souhaite couper a l'automne tu favorise la pousse que tu garde.

dommage de perde la vigueur en cette saison pour du bois que tu coupera.
pas de ramification vue qu'une pousse est gardé et quelle constitue l'axe avec sont bourgeon terminal
et les 1 mètre serons largement dépassé sans engrais

tout les pépiniéristes font comme ça, les pincement sont réalisé plus tôt en général mais il arrive des oublies et ducoup on pince quand même a cette saison.

Pour ton feuillage malade, tu risque d'avoir des variétés sensibles vue qu'en général les scions sont moins sujet aux maladies ( très visible pour la cloque)
donc si c'est malade jeune ça va aller en s'empirant.

tu n'a pas d'autres variétés dispo?
Lionel81 a écrit le 10/06/2016 23:22 (ref msg # 53163 )
Beh écoute, les mêmes variétés, plantés au même endroit ou quasiment au même endroit en arbres formés ne sont pratiquement pas touchées par la maladie !

Par exemple, j'ai un golden à quelques mètres de mes plants de greffe. Il n'a presque pas de tavelure (mais que de pucerons...).
De même, mes greffes de golden sont les moins touchées avec les Ariane.

Les plus touchées sont incontestablement les rainettes (du Mans ? on ne sais pas...). Je me demande même si elles se plaisent sur le MM106...

Mes museau de lièvre rouge qui est une variété locale extrêmement vigoureuse est moyennement touchée sur mes greffes et inexistante sur les arbres anciens.
Bruno a écrit le 12/06/2016 10:18 (ref msg # 53171 )
Mais là tu dis que les arbres grands et les scions d'une même espèce sont touchés à peu près de la même manière. C'est simplement fonction de la résistance de l'espèce à la maladie. Par exemple Ariane qui est une variété qui a été sélectionnée pour sa résistance aux maladies est peu touchée. C'est normal, ça n'a rien à voir avec le PG M106. La Golden est moins sensible que la reinette du Mans, que l'arbre soit grand ou petit. Mais peut-être que la reinette du Mans adulte est un peu plus touché que le scion de reinette du Mans, comme l'a expliqué Satya.
Lionel81 a écrit le 12/06/2016 13:28 (ref msg # 53172 )
Salut.

Non je dis que les grands arbres formés desquels j'ai prélevé les greffons sont sains.
Bruno a écrit le 12/06/2016 14:50 (ref msg # 53176 )
Dans tous les cas, je ne pense pas qu'il y ait de problème avec le M106 qui est un PG un peu passe-partout et qui a l'avantage de résister au puceron lanigère. Son défaut est qu'il n'aime pas les terrains secs, (donc en régions sèches, il faut arroser) et qu' il est sensible à la pourriture du collet, donc un excès d'humidité n'est pas bon pour lui. Ton terrain est-t-il bien drainé ?
Lionel81 a écrit le 02/01/2017 12:32 (ref msg # 56024 )
Bonjour à tous.

Je suis désolé de mon long silence, mais le travail me mange beaucoup de temps.

Des nouvelles de mes greffes de malus communis sur MM106 faites le 14 mars 2016:

Eh bien les plants ont repris largement le dessus sur la tavelure dans le courant de l'été. Certains se sont vigoureusement développés ( 80cm) en scion (deux Ariane et deux ou trois rainettes du Mans et deux golden) tandis que les autres se sont développés de façon plus chétive en gobelets...

J'ai du enlever quelques rameaux des PG MM106 qui tentaient de reprendre le dessus jusqu'en octobre !

Jusqu'à décembre, les pommiers avaient leurs feuilles mais les gelées de fin décembre les ont faites enfin tomber.

Puis-je espérer que les greffons développés faiblement sur deux bourgeons (en gobelets) puissent me donner un jour de beaux fruitiers en gobelet ou bien le faible développement (20cm) laisse penser à une mort prochaine des greffes ?

Est ce que je peux, dès cet hiver procéder à une transplantation ou dois-je attendre l'hiver 2017/2018 ?

J'ai tenté la greffe des cerisiers au 15 septembre (en fente et à l'anglaise compliquée) et on dirait que ça a pris aussi ! Je vous en parle bientôt dans la partie dédiée aux cerisiers.

A bientôt

Lionel


greffer.net >> Pommier