Pommier 'Ariane'

greffer.net >> Pommier

Alex a écrit le 24/10/2006 08:41
Bonjour,

Suite à un reportage d'hier aux infos, je me suis intéressé à la dernière née de l'INRA : 'Ariane'... Résistante à la tavelure grâce à son ancêtre Malus floribunda , elle est issue de 60 ans de travail et est présentée comme une pomme à la culture plus "écologique" (moins de phyto)... Affaire à suivre...

http://www.inra.fr/presse/ariane_60_anne...
André a écrit le 24/10/2006 11:08
Le reportage est visible ici:
http://jt.france2.fr/20h/
klakos a écrit le 24/10/2006 12:53
une pomme comme je les aime
http://www.linternaute.com/savoir/diapor...

Elle a même un site ! :
http://www.pomme-ariane.com

Ce que je pense :
http://www.blogg.org/blog-30503-date-200...
Alex a écrit le 24/10/2006 14:04
-> Klakos,

Merci pour ces infos... Je ne pensais pas qu'on pouvait médiatiser à ce point un fruit ! Même si je partage certains de tes points de vue sur l'uniformisation des goûts, aspects, textures, couleurs et... gènes de nos aliments; je pense qu'il faut en parler tout de même...

Le travail immémorial des sélectionneurs continue ( dans une autre voie, certes... à ce titre, l'exemple du blé sur 1 siècle est effrayant) et il est toujours intéressant de rappeller que de "vieilles pommes immangeables" sont à la base de tout ce travail... 'Ariane' met en lumière tout l'interêt qu'il faut porter aux variétés anciennes et la nécessité d'une vaste prise de conscience de l' irreversible érosion génétique qui se déroule sous nos yeux !

Pour me faire pardonner, je partage avec vous une variété dont on m'a parlé ce WE... La 'Meurice', pafois orthographiée 'Maurice'... Il ne reste que quelques exemplaires de cette variété en Normandie (les Croqueurs de Pommes l'ont sauvé ). Cette pomme à couteau tardive a tendance à rester accrochée sur l'arbre même après la chute des feuilles ... La personne qui m'en a parlé m'a proposer de venir chercher un greffon, je ne manquerais pas de vous tenir au courant...

Nb : Si vous trouvez d'autres infos sur cette variété que je ne trouve référencée nulle part...
klakos a écrit le 24/10/2006 14:53
Ma réaction est sans doute exagérée (n'empèche que leur pomme, je n'en veux pas)
L'INRA fait un travail de conservation non négligeable. Leur verger doit contenir, de mémoire, 700 variétés de pommes et de poires. Leurs créations dérivent directement des variétés anciennes, d'où l'intérêt d'absolument les conserver.

Leur volonté de créer de nouvelles variétés se comprend aisément. Le secteur de l'arboriculture est en pleine crise, notamment parce qu'il devient fortement concurrenciel.

En collaboration avec un producteur des environs, l'INRA a aussi tout récemment créé cette variété : 'Antarès'.
bodile a écrit le 25/10/2006 10:55
Bonjour,
Je vous donne mon avis :
Cette pomme doit être bonne !
Vu le nombre d'année pour la créer.
Je cherche désespérément des greffons pour la greffer.
Si une personne connait un verger pas très loin de chez lui, il pourrait m'aider !
J'ai un verger avec des variétés de pommes anciennes.
Mais, je souhaite goûter cette pomme sans produits chimiques.
C'est pour cela que je désire la greffer pour mon usage personnel.
Merci de bien vouloir m'aider à la trouver !
Alex a écrit le 25/10/2006 11:12
Bonjour,
Patrice vous expliquera ça bien mieux que moi, mais je pense que la variété est protégée, donc pas possible d'échanger des greffons !
Quand au fait qu'elle soit résistante à la tavelure, je ne pense pas que cela la dispense de tous les autres traitements phyto usuels... Bref, elle doit être bien blindée de produits chimiques (et c'est le chimiste qui parle )... Le seul intérêt c'est que produite à la tonne pour les supermarchés, ce simple traitement en moins a un impact positif sur l'environnement (moins de phyto, pas de risque d'apparition de résistance, etc.)
patrice a écrit le 25/10/2006 13:43
Pour la pomme Ariane, je ne sais pas comment elle est protégée mais elle l'est sans doute : COV ou brevet (généralement l'INRA c'est COV, moins restrictif que le brevet en ce qui concerne la reproduction amateur).
Donc se renseigner avant sur les protections appliquées.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 25/10/2006 14:39 par patrice
Tony 53 a écrit le 25/10/2006 14:29
Je ne vois pas en quoi le fait que la variété ariane, résistante à la tavelure, est mieux. La tavelure c'est un syndrome du consommateur... ce n'est pas dangeureux pour la santé. C'est juste que l'aspect de la pomme est un peu dégradé. Il y a des dégrés de symptômes il me semble.
Donc ariane non merci, c'est pour les grandes surfaces. Adieu les pommes anciennes...
De bonnes pommes anciennes un peu acidulés, bien dur et un aspect dont je m'en fiche royalement. Il y a que ça de vrai.
patrice a écrit le 25/10/2006 16:15
Je viens d'en trouver sur un étal.. J'en ai acheté quelques unes pour gouter..

Texture et gout tres senblable à la Golden Delicious, si ce n'est une petite pointe d'acidité agréable qui reste sur la langue après avoir fini de manger.

Mais c'est très "bof" comme pomme.
Alex a écrit le 25/10/2006 16:21
Mais c'est très "bof" comme pomme.


Une vraie tomate de supermarché, quoi !

A quand uniquement des pommes produites en culture hors sol, sous serre, blindées de flotte, d'engrais et de phyto ?
Tony 53 a écrit le 25/10/2006 16:42
Pour bientôt malheureusement... Ou alors des pommes qui viennent de l'étranger avec des normes phytosanitaires moins draconiennes que celles de France.

Mais là je crois que je dépasse le sujet

Ok je sors
patrice a écrit le 15/11/2006 08:40
La 'Meurice', pafois orthographiée 'Maurice'... La personne qui m'en a parlé m'a proposer de venir chercher un greffon, je ne manquerais pas de vous tenir au courant...


Pourras-tu alors avoir cette variété ?
Alex a écrit le 15/11/2006 09:11
Bonjour,

Oui oui, à priori il n'y a aucun soucis pour l'avoir... il faut juste que je fasse les 2 H de route cet hiver

Ce monsieur m'a même proposé de prendre d'autres greffons si ça m'intéresse (mais il ne m'a pas encore transmis la liste des espèces de son verger).

Je compte bien récupérer plusieurs greffons de 'Meurice' pour mes petits camarades que cela intéresse (et greffer le rab en plusieurs exemplaires) mais je ne veux pas trop m'avancer tant que je n'ai pas revu le pommier (il y a 3 ans, il y avait plein de jeunes branches inclinées à 60°... est-ce que ce sera toujours le cas ?).

Je vous tiens au courant, pas de problème. En attendant, je cherche toujours des infos sur cette variété ... aucune description trouvée à l'heure actuelle... Si vous avez des infos
patrice a écrit le 15/11/2006 09:29
Je pense qu'il faut se retourner vers les croqueurs de pommes qui sont à l'origine de cette sauvegarde.
druere a écrit le 26/01/2007 14:12
Et bien ce matin j'ai fait les courses - Sur l'étal du primeur il y avait de nombreuses variétés de pommes dont ARIANE C'étaient les plus belles
les plus brillantes....les plus chères...1,95 le KG

J'en ai apris quelques unes

Et bien elles étaient proprement "dégueulasses" et sentaient le "bois moisi"

Certes ces pommes doiuvent être "gavees d'engrais et gavées de traitements mais c'est dommage
klakos a écrit le 26/01/2007 15:41
Je ne pense pas que ces fruits soient pleinement représentatifs du fruit "normal". Compte-tenu du temps de développement (ça se compte en dizaines d'années), l'INRA a dû avoir le souci d'obtenir un fruit assez potable. Les premières recherches doivent dater des années 40.
André a écrit le 26/01/2007 15:54
Effectivement j'en ai gouté et le gout est correct (sans plus) très proche d'une golden standard.

Le gros avantage de cette variété est plus pour les arboriculteurs que pour les consommateurs. Elle est parait il très facile d'entretien, produit abondamment et régulièrement et est insensible à de nombreux pathogènes.
klakos a écrit le 26/01/2007 18:13
C'est vrai que l'alternance est selon eux pour un arboriculteur, le défaut majeur des variétés anciennes en général. Par contre au niveau gout, y'a pas photo !
André a écrit le 04/02/2007 23:45
Vu les qualités génétiques de cette variété, des semis de ses graines devraient donner de bons porte-greffes non ?

Et dans ce cas, pas de problème de copyright.


greffer.net >> Pommier