pommier précoce

Message
Auteur
satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: pommier précoce

#16 Message par satya » 14 mars 2016 19:35

Petit rappel, le févier ne fixe pas l'azote.... donc dans un trio comme tu le souhaite j'y mettrai d'autres essences.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: pommier précoce

#17 Message par floyd » 14 mars 2016 21:59

Merci.
Effectivement il semble y avoir débat.
On lit déjà des mises en garde; cette légumineuse ne serait pas équipée pour fixer l'azote de l'air.
C'est dommage, beaucoup de personne pariait dessus! Certains affirmaient lui devoir la réussite de leur verger!

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: pommier précoce

#18 Message par satya » 15 mars 2016 08:20

Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.

donc où est l’intérêt d'avoir un fixateur d'azote qui ne "bouge" pas dans le verger?

je pense qu'ils faut les planter entre les fruitiers mais garder les mêmes distances de plantations (entre les fruitiers)
Les fertilisants serons d'abord élaguer puis couper quand ils gêneront.
l’élagage seras mis au sol comme nourriture et les racines mourront pour libérer l'azote.

Ducoup on auras de l'azote pendant la croissance du fruitier, moment ou il est le plus important.
le fixateur "donnera" de la matiére par son feuillage qui tombe chaque automne, et par les élagages.
ombre au sol, brise vent, et racine morte qui aiderons le fruitier a s'installer.

Ne pas s’arrêter au févier, il y a beaucoup d’espèce bénéfique dont l'aulne qui est une niche écologique en plus de fixer l'azote.
caragana; sophora, bageunodier, cercis, eleagnus, albizia.....

:bye:

Ferréol
Messages : 1004
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: pommier précoce

#19 Message par Ferréol » 15 mars 2016 18:19

satya a écrit :Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.
L'azote fixé dans les nodosités peut se transférer au sol par plusieurs mécanismes différents:
-la rhizodéposition, les racines d'une plante produisent des exsudats organiques qui peuvent avoir pas mal de rôles différents, certains contrôlent les organismes vivants dans la rhizosphère, favorisants certains défavorisant d'autres, certains exsudats permettent à la racine de changer les caractéristiques physicochimiques de l'environnement immédiat de la racine.
-prédation des racines par la faune du sol, qui relarguera immanquablement de l'azote à l'autre bout de son tube digestif.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: pommier précoce

#20 Message par floyd » 15 mars 2016 18:58

On connait tous, l'exemple ancien et classique du blé et de la luzerne cultivés dans le même pot, avec bénéfice notable pour le blé.
Mais il est clair qu'il faut que les hôtes et le sol soient favorables à la "bonne bactérie".

Avatar du membre
ké20
Messages : 834
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: pommier précoce

#21 Message par ké20 » 16 mars 2016 10:00

il y a aussi le Genêt qui très intéressant à rajouter dans le début de liste de Satya , de plus le genêt est un persistant , et mellifère , il a donc intérêt à être dans un verger.

Ensuite , il est aussi utile d'y mettre des arbre de judée, des genévriers, lauriers tin et sauce qui attirent des insectes prédateurs utiles pour combattre les insectes nuisibles des fruitiers. informations lues sur la brochure "le nouvel Olivier" N84 de Nov-dec2011.
Cette étude était menée dans le cas des oliviers , mais certains prédateurs seront les mêmes pour les vergers de fruitiers autres que Oliviers.
Après , je n'ai pas la connaissance des insectes , et ne peut donc détailler plus que cela.

Les lauriers peuvent aussi jouer le rôle de brise vent dans le périmètre du verger en plus d'être des mellifères.

Ce n'est pas le sujet , mais un mellifère a éradiqué est l'Ailante glanduleux - Ailanthus altissima qui est nuisible et malheureusement toujours commercialisé.... :beurk:

Avatar du membre
nouvel azertien
Messages : 418
Enregistré le : 08 févr. 2012 18:00

Re: pommier précoce

#22 Message par nouvel azertien » 16 mars 2016 19:52

Je lis de plus sur cet indésirable que le miel fabriqué à partir de son nectar sent l’urine de chat. :beurk:

(Ailanthus altissima)

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: pommier précoce

#23 Message par François du Perche » 17 mars 2016 10:56

des genévriers, lauriers tin et sauce qui attirent des insectes prédateurs utiles pour combattre les insectes nuisibles des fruitiers.
Pour les genévriers (juniperus), on lit partout que c'est une plante hôte du feu bactérien à éradiquer autour de son verger ? Il vaut mieux quelques pucerons plutôt que le feu bactérien.

Ferréol
Messages : 1004
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: pommier précoce

#24 Message par Ferréol » 17 mars 2016 17:40

Non, le genévrier est hôte primaire de la rouille grillagée du poirier, c'est pour ça qu'on le déconseille à proximité des vergers. Le feu bactérien est strictement inféodé aux rosacées de la sous famille des maloidées.

Avatar du membre
Gaston
Messages : 125
Enregistré le : 03 févr. 2014 17:30
Localisation : Pays d'Auge

Re: pommier précoce

#25 Message par Gaston » 17 mars 2016 19:56

Ferréol a écrit :... le genévrier est hôte primaire de la rouille grillagée du poirier...
Ce ne seraient que quelques espèces ornementales d'origine asiatique. Le genévrier commun ne serait pas concerné.

Avatar du membre
ké20
Messages : 834
Enregistré le : 30 déc. 2013 10:02
Localisation : Sud Périgueux (24)

Re: pommier précoce

#26 Message par ké20 » 17 mars 2016 20:12

il y a aussi la rouille du cognassier , du pommier , de l'aubépine .... mais j'ignore si cela est contagieux entre les espèces

Ferréol
Messages : 1004
Enregistré le : 12 oct. 2006 22:56
Localisation : Angers (49)/ Les planches en Montagne (39)

Re: pommier précoce

#27 Message par Ferréol » 19 mars 2016 15:08

Les rouilles sont des maladies qui la plupart du temps ont deux hôtes, un hôte primaire et un hôte secondaire, et passent de l'un a l'autre suivant la saison. Elles sont en général aussi très spécialisées.

Ce ne sont pas les mêmes rouilles qui infectent l'aubépine, le cognassier ou le pommier que celle qui infecte le poirier.

La rouille grillagée du poirier peut infecter des genévriers européens tels que Juniperus sabinae ou des genévriers asiatiques. Pour le genévrier commun les sources divergent mais il semblerait qu'il ne soit pas hôte...

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: pommier précoce

#28 Message par patrice » 19 mars 2016 20:51

Bonsoir,

La "super précoce" http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFiche=1399

Mais au niveau gustatif ce n'est pas l'extase...

Je n'ai pas noté de difficulté particulière pour sa culture.

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: pommier précoce

#29 Message par François du Perche » 19 mars 2016 23:22

Il y a la pomme des moissons de Delbard qui est délicieuse et qui est mure fin juillet, mais elle est protégée.
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 4jdKXL6kvw

uimais
Messages : 23
Enregistré le : 07 mars 2016 13:19

Re: pommier précoce

#30 Message par uimais » 20 mars 2016 15:10

satya a écrit :Petit rappel, le févier ne fixe pas l'azote.... donc dans un trio comme tu le souhaite j'y mettrai d'autres essences.
Je suis au courant mais merci quand même :D Pour choisir mes fixateur j'utilise ce tableau -> http://ecomestible.com/wp-content/uploa ... te-1.1.pdf



satya a écrit :Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.

donc où est l’intérêt d'avoir un fixateur d'azote qui ne "bouge" pas dans le verger?
Pour qu'une forêt soit une forêt , il faut également que son système de reproduction soit autonome , sur une vision à long term , le sols devrais être épuiser en azote non ? Ou du moins la croissance des plantes va être limiter.

Après comme tu dit aussi le feuillage va nourrir le sols !
Ferréol a écrit :
satya a écrit :Je pense qu'il y a grosse incompréhension autour des fixateurs d'azotes
Ce ne sont pas des machine a produire de l'azote qu'ils redistribuent autour d'eux
Les nodosité sont sur les racines et ne servent que l'arbre qui les portes, pour qu'elles soient dispo pour d'autre plantes il faut qu'elles soient "libéré" donc qu'une racine meure avec son nodule.
L'azote fixé dans les nodosités peut se transférer au sol par plusieurs mécanismes différents:
-la rhizodéposition, les racines d'une plante produisent des exsudats organiques qui peuvent avoir pas mal de rôles différents, certains contrôlent les organismes vivants dans la rhizosphère, favorisants certains défavorisant d'autres, certains exsudats permettent à la racine de changer les caractéristiques physicochimiques de l'environnement immédiat de la racine.
-prédation des racines par la faune du sol, qui relarguera immanquablement de l'azote à l'autre bout de son tube digestif.
C'est bon à savoir sa :D
patrice a écrit :Bonsoir,

La "super précoce" http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFiche=1399

Mais au niveau gustatif ce n'est pas l'extase...

Je n'ai pas noté de difficulté particulière pour sa culture.


Salut , ouai et j'habite en bretagne , j'ai laisser tomber la super précoce , je pense pas avoir assez de soleil au moment ou ce pommier fructifie pour me permettre de l'installer ^^
François du Perche a écrit :Il y a la pomme des moissons de Delbard qui est délicieuse et qui est mure fin juillet, mais elle est protégée.
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 4jdKXL6kvw
Excellente variété pour le verger ! Par contre je n'est pas trouvée sa résistance au froid , tu la connais?

Et protégée c'est à dire? J'ai pas le droit de manger les pommes :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré