Semis de pépins deviendra porte greffe ?

greffer.net >> Pommier

guitou1993 a écrit le 14/11/2015 21:15
Bonjour à tous,

J’aimerais dans le futur avoir un verger de poires, de pommes à cidres et à couteau, pour cela j’aimerais me lancer dans le semis de pépins de pommes (acheter dans le commerce) de types "Royal Gala" et "Golden" et "Williams rouge" pour les poires.

Ensuite je les grefferai avec les variétés choisis et j’aimerais les conduire en Haute et/ou Basse tige.

J’ai lu sur internet que les portes greffes issus de semis sont les « meilleurs » est-ce exacte et est-ce idéal pour mon projet ?

Je ne suis pas pressé dans le temps (je préfère le dire).

Merci pour vos réponses

Guitou1993
floyd a écrit le 14/11/2015 22:04
Il est à craindre que cela soit un poil plus compliqué que ces quelques idées glanées sur la toile.

D'abord si le semis de pépins d'un fruit issu du commerce était réellement supérieur pour produire un excellent PG… pourquoi donc les arboriculteurs et les obtenteurs se seraient-ils astreints à tant de travaux d'hybridation et de sélection?

Ce qui est sans doute vrai c'est qu'un PG issu d'un pépin (et non d'une marcotte ou bouture) possède un système racinaire plus puissant… pour autant qu'en pépinière le travail d'élevage soit très bien fait. La fameuse question de la racine pivot.

A l'échelle d'une vie humaine, il est quand même difficile d'attendre une dizaine d'année sans production.
Ensuite un pommier ou un poirier de plein vent, aussi admirables soient-ils, conviennent surtout pour des récoltes de fruits à presser.

Pour la table, un fruit mérite quelques soins impossibles à donner sur un arbre d'une bonne dizaine de mètres de hauteur. (même en basse tige)
guitou1993 a écrit le 14/11/2015 22:30
Merci Floyd pour ta réponse,

Malgré tes craintes, j vais tenter l'aventure , j ai 22 ans la vie devant moi ... en espérant avoir une pomme ou poire à mes 40 ans

Guuitou1993
ARHUS76 a écrit le 15/11/2015 10:33
Tu peux tout à fait faire ces semis. Il te feront des porte-greffes qui ne seront pas homogènes, de vigueurs différentes. C'est pour cette raison qu'il existe une variété de pommes pour la production de pépins.

Pr l'amateur, si tu ne cherches pas l'homogénéisation dans la vigueur de tes arbres tu peux te lancer. Tu pourras avoir des arbres moins vigoureux qu'un M9 qu'il te faudra palisser ou des arbres très vigoureux. C'est le hasard de la nature.
Si tu as un âme de sélectionneur, sans greffer tu pourrais aussi découvrir une variété interesante.
floyd a écrit le 15/11/2015 12:14
Comme je suis de ceux qui encouragent l'optimisme et l'esprit d'initiative loin de moi l'idée de te décourager Guitou.
L'important c'est que tu sois informé que tu te lances dans un projet où les aléas sont nombreux.

Tu vas au devant de difficultés comme celles que les pépiniéristes des siècles passés ont connues et surmontées parce qu'ils étaient nombreux et disposaient de moyens en main d'œuvre et matériels non négligeables.

Comme le souligne justement Arhus, la chance peut aussi te sourire.
Ferréol a écrit le 15/11/2015 12:48
Il ne faut pas perdre d'esprit que les porte greffe de semis donnent en moyenne (et parce qu'on sélectionne machinalement dans un semis les individus les plus vigoureux) des arbres très vigoureux, lents à mettre à fruit et dont les fruits auront une qualité inférieure à celle des portes-greffe sélectionnés, tant en calibre qu'en goût (moins sucrés).

Ceci dit, les francs ont des qualités que les sélectionnés n'ont pas, une plus grande longévité (les porte-greffe sélectionnés tiennent rarement plus de 30 ans) et un enracinement plus profond, dans les sols qui sèchent régulièrement en surface, c'est bien qu'ils puissent aller chercher l'eau en profondeur.

Pour les poires, tu as aussi l'avantage d'une meilleure compatibilité des variétés de poirier sur poirier franc que sur cognassier.

J'ajouterais qu'à moins d'avoir des pépins particuliers à faire pousser, je ne me prend personnellement plus la tête à faire mes semis de pommier et poirier, des pépiniéristes le font très bien pour pas cher, en général moins d'un euro l'unité quand tu les prend par botte pour des plants d'un an, c'est rien en regard du travail d'élever des semis la première année...
guitou1993 a écrit le 15/11/2015 14:01
Si j'ai bien compris je vais obtenir des plants plutôt vigoureux et d'autres moins ..
Du coup, je me demande comment je verrais leur vigueur, des la première année ? Ou plus tard ?

Mais que faire avec ses olants ??
Plant très vigoureux comme porte greffe
Plant moins vigoureux les lasser franc et les laisser en basse/haute tige ?
Ou bien tout l'inverse
ARHUS76 a écrit le 15/11/2015 15:35
Tu ne verra rien la première année pour ce qui est de la vigueur. Juste une sélection possible mais rien de plus.
klakos a écrit le 15/11/2015 16:53
Pour être certain du porte-greffe franc obtenu, la solution est d'acheter du préselectionné comme le Kirschensaller.
floyd a écrit le 15/11/2015 18:13
Si j'ai bien compris je vais obtenir des plants plutôt vigoureux et d'autres moins ..
Du coup, je me demande comment je verrais leur vigueur, des la première année ? Ou plus tard ?

Mais que faire avec ses plants ??
Plants très vigoureux comme porte greffe
Plants moins vigoureux les laisser francs et les laisser en basse/haute tige ?
Ou bien tout l'inverse

Tu as bien compris et les questions que tu te poses sont les bonnes.
Des arbres de plein vent sont à planter selon une trame de 10x10 m… j'espère que tu disposes de plusieurs hectares.
guitou1993 a écrit le 16/11/2015 18:38
QueLe date me conseillerait pour planter ses pépins ?

Le 25 novembre car "tout bois prend racine ?" J'aimerais bien essayer à cette date pour vérifier ce mythe ...
floyd a écrit le 16/11/2015 20:18
Les formules proverbiales sont, au mieux, des aides mémoire.

Je préfèrerai toujours revisiter le cycle naturel et suivre ce que fait la nature.
Donc maturation de la pomme, chute sur le sol, pourrissement ou consommation du fruit par la faune , contact des semences avec le sol, chute des feuilles, repos hivernal, germination, levée au printemps.

Mais l'important sera d'avoir un coin de pépinières, propre et meuble, facile à surveiller; et ce coin il faut l'avoir préparé.
Le semis n'est alors qu'un bref amusement.
guitou1993 a écrit le 16/11/2015 21:30
D'après ton cycle faut le faire avant l'hiver et avant la chute des feuilles..

Y a 3 ans j avais déjà planté un pépin qui M avait doné un "petit arbre" qui a ce jour n à pas encore perdu ses feuilles donc ça serait l époque idéal en ce moment ??

Pour infô j habite sur la côte d'azur ou il fait encore pas trop froid d'où le retard de la chute des feuilles ...
Ferréol a écrit le 16/11/2015 21:46
Certaines variétés en plus perdent leurs feuilles très tard, comme winter banana.

Pour le semis, tu as deux solutions:
- la naturelle, tu sèmes maintenant en pot ou en pépinière et tu laisses la nature faire (avec le risque de te faire bouloter tes pépins)
- l'artificielle, tu mets tes pépins 2 ou trois mois dans de l'essuie-tout ou du coton humide (mais pas détrempé) au réfrigérateur puis tu sèmes tes pépins ainsi préparés, soit dehors, où ils germeront quand les températures seront suffisantes, soit dans n'importe quel endroit favorable (serre, intérieur lumineux etc) ou ils germeront rapidement
guitou1993 a écrit le 16/11/2015 21:52
J vais prendre la naturelle J l avais déjà fais fais pour des melons ou ça c'était plutôt bien passé
guitou1993 a écrit le 17/11/2015 21:44
A part si je me trompe mais les greffes se font sur un arbre de 2-3 années, durant ses années doit tailler l'arbre doit on le laisser monter en hauteur comme un scion ?? (Quel diamètre doit avoir le tronc environ suivant les différents type de greffe ??)
Parce qu il me semble qu il faut un tire sève ...
floyd a écrit le 17/11/2015 22:27
Choisis la forme de l'arbre que tu préfères obtenir… nos conseils seront adaptés.
Ferréol a écrit le 17/11/2015 23:56
La variété aussi aura son importance, tant certaines sont capables de former un beau tronc et d'autres en sont totalement incapables
guitou1993 a écrit le 18/11/2015 07:23
Je ne parle pas du futur arbre (après greffe) mais je me demande si le porte greffe doit avoir une forme particulière avant d'être greffé
Ferréol a écrit le 18/11/2015 08:57
Justement, rentre en compte ces deux points, la forme finale de l'arbre que tu souhaites et la variété greffée.

Par exemple en poirier, si tu souhaite un arbre en haute tige avec une variété faible (tout du moins incapable de former un tronc), il te faudra former le tronc à partir de ton franc de poirier et greffer en tête.
Si tu souhaite une forme basse, peu importe, puisqu'il vaut mieux greffer bas.

Après, il sera toujours possible d'adapter ton type de greffe en fonction des diamètres respectifs des greffons et portes-greffe.


greffer.net >> Pommier