Vidéo de surgreffage de pommiers en couronne

greffer.net >> Pommier

Gerard47 a écrit le 03/12/2012 19:22 (ref msg # 37817 )
bonjour à tous

Un contribution personnelle sur un surgreffage de pommiers en couronne, j’espère que vous apprécierez

http://www.youtube.com/watch?v=oXlMRghFA...


inserto
floyd a écrit le 03/12/2012 23:59 (ref msg # 37819 )
Merci Gérard,
Toute l'efficacité du professionnel.

Je remarque et cela m'étonne que tu ne poses que deux greffons sur un tronc d'un fort diamètre, 12cm me semble-t-il.
La surface n'est pas parée à la serpette comme souvent prescrit.
Si le cloutage a déjà été évoqué sur ce forum, l'absence de ligature est un point assez inhabituel.
patrice a écrit le 04/12/2012 05:18 (ref msg # 37820 )
Merci pour cette vidéo. Si j'ai bien vu, il s'agit d'une variante de la couronne "classique" avec double biseau, sans mise à nu d'une face latérale?
(dommage qu'il n'y ait pas la méthode de surgreffage des vignes (vidéo ou mode opératoire), indiquée pratiquée sur surgreffage.fr)
Eric a écrit le 04/12/2012 14:29 (ref msg # 37825 )
Merci pour cette demonstration.
Quand les greffes ont elles ete faites ?
Gerard47 a écrit le 04/12/2012 14:30 (ref msg # 37826 )
Merci pour vos commentaires ops:

pour te répondre Floyd

A mon avis , si la coupe à la tronçonneuse est nette et sans bavures l'utilisation de la serpette devient un luxe de plus le tronçonneur passe seulement quelques minutes avant le greffeur moins de dix minutes, les parties a surgreffer n'on pas le temps de sécher évidement on réduit l'écart entre le tronçonneur si condition climatique chaude ou venteuse, il faut que le temps soit des plus réduits entre le passage du tronçonneur et du masticage.

Concernant le nombre de greffons on est juste à la limite tu n'a peut être pas tord néanmoins la conduite etait prévue dans le cas de la vidéo de se faire seulement sur un axe, et afin de juguler la sève pour éviter de noyer les greffons il à était fait une scarification annulaire sur le tronc .

Pointage et agrafage sont évidement des méthodes pour des chantiers importants, les ligatures conventionnelles sont trés bien pour les quelques arbres de son jardin, il faut mesurer le plaisir que l'on prends à surgreffer, et il est évidement différent selon les contextes, malgré que la satisfaction passe par la réussite .

Pour te répondre Patrice

Déjà merci pour la création de ton site il est vrai que cela fait quelques années que j'y vient et que j’apprécie parcourir les différents posts avec grand plaisir malgré que je ne sois pas un contributeur assidu

oui en effet c'est une couronne classique, une des méthodes qui marche le mieux, aisée à exécuter, mais ou il doit avoir un geste efficace le surgreffage de certaines variétés très protégées conduit à avoir des prix pour les baguettes à greffons qui ne sont pas forcément donné, par contre je n'ai pas saisi le terme mise à nue de la face verticale !

Concernant le mode opératoire ou vidéo de la vigne je verrai un peu plus tard de plus je n'avais pas collecté de photos ni de vidéo a cet effet, et je crois que le mode opératoire on en parle déja ici sur ton site, et puis pour d'autres raisons aussi je pense que tu devines, d'ici quelques temps surement, je suis pour le partage !!

Gérard 47
Gerard47 a écrit le 04/12/2012 14:32 (ref msg # 37827 )
Salut Eric


Dans le Sud ouest de la france, début avril 2012

Eric a écrit le 04/12/2012 18:49 (ref msg # 37836 )
Vous est il possible de refaire la video en diminuant la musique ?
C est probablement du a mon age mais je n arrive pas a comprendre
vos conseils. Ce qui me semble fort dommage parce que les sous titres
m ont mis l eau a la bouche.
patrice a écrit le 05/12/2012 09:44 (ref msg # 37842 )
"Gerard47" a écrit :
par contre je n'ai pas saisi le terme mise à nue de la face verticale !


voir : https://www.greffer.net/?p=439

La façon traditionnellle de procéder à la greffe en couronne est un simple biseau + une coupe latérale.
Dans la vidéo, c'est un double biseau, sans coupe latérale. D'où le fait que je prenais cela pour une variante de greffe en couronne.
Gerard47 a écrit le 05/12/2012 10:29 (ref msg # 37846 )
bjr

c'est évidement une variante si vous préférez, on dirait que les variantes que je poste ne sont pas de votre gout. Dans celle ci, vous remarquerez l'importance des parties génératrices de contact, je pense que les techniques évoluent, ce que l'on appelle une voiture en est toujours une mais en un siècle quel changement ! pour moi je l'appelle greffe en couronne c'est de cette manière que je la pratique, et que je la présente

lg
patrice a écrit le 05/12/2012 10:49 (ref msg # 37847 )
"Gerard47" a écrit :
on dirait que les variantes que je poste ne sont pas de votre gout

Détrompez-vous. C'était pour attirer l'attention sur cette façon autre de procéder, que je n'avais pas encore vu pratiquer.
floyd a écrit le 05/12/2012 10:52 (ref msg # 37848 )
Pas de soucis Gérard, personne ne songe à critiquer une méthode professionnelle, efficace, appliquée à grande échelle.

C'est bon de souligner la préparation du greffon que tu effectues à double biseaux longs.
Elle constitue une amélioration notable car favorable à la soudure.
On pourrait même se demander pourquoi ce bon Monsieur Michard ne l'avait pas proposée!

De même la double incision verticale permet de lever un volet d'écorce tout en évitant une déchirure de celle-ci.
Le biseau long du greffon, à deux faces plates, fin contribue aussi à l'éviter.

Toutes ces améliorations méritaient d'être partagées et connues; un grand merci.
Gerard47 a écrit le 05/12/2012 10:53 (ref msg # 37850 )
Milles excuses dans ce cas

sans rancunes
Gerard47 a écrit le 05/12/2012 11:39 (ref msg # 37852 )
Merci Floyd pour tes encouragements, et pour avoir expliqué l'aspect technique de cette méthode.

je dois dire que celle ci m'a été léguée par mon pére greffeur émérite, qui a su la perfectionner, déjà dans les années 70 en rajoutant la double incision verticale sur le conseil d'un jardinier Anglais, il à su la diffuser et dans les chantiers de grandes ampleurs beaucoup de greffeurs adoptent cette méthode maintenant, il avait un coup de main fabuleux je me rappelle encore certains chantiers que nous avions fait en commun ou les baguettes arrivaient sur des palox pleins et nous nous chargions seulement de la coupe 3 personnes pour la pose 2 pour le pointage et 8 a 9 personnes pour le masticage effectué à froid, il sortait des greffons d'un diamétre de barreau de chaise, un peu de nostalgie .

Je prends toujours un grand plaisir à lire tes observations envoyées sur différents sujets

LG
patrice a écrit le 05/12/2012 16:05 (ref msg # 37861 )
Il semblerait que le greffon soit mis en butée mécanique sur une bordure du trapèze. Est-ce uniquement dans un but d'éviter un déplacement du greffon, ce dernier étant maintenu uniquement un clou central, donc pouvant laisser aller à une rotation. Ou bien est-ce pour d'autres raisons? Merci.
floyd a écrit le 05/12/2012 16:33 (ref msg # 37862 )
Le calage du greffon doit logiquement contribuer à le maintenir en place.

Michard, encore lui, indiquait cette précaution. Cependant il prescrivait de peler la fine écorce sur le bord du biseau. On peut penser que cette opération était indispensable pour assurer contact et soudure.

Avec le double biseau de Gérard, ou de son papa, le contact des assises génératrices est "garanti".
Le contact est plein entre le volet et la face externe du greffon.
Gerard47 a écrit le 05/12/2012 17:30 (ref msg # 37865 )




comme un dessin vaut mieux qu'un long discours, la forme en trapèze permet de mieux réguler l'afflux de sève sur la partie externe du greffon de part sa forme avec une effet canalisant , le greffon n'est pas calé latéralement, la fixation a la pointe ne fait pas d'effet de rotation si fixé dans le premier quart supérieur de la partie du greffon sous écorce

en espérant avoir répondu à cette question

LG
floyd a écrit le 05/12/2012 19:04 (ref msg # 37866 )
Et c'est même plus clair que la vidéo… comme quoi!
Encore merci.
Alex a écrit le 27/01/2013 13:03 (ref msg # 38570 )
Bonjour,

Sujet très interessant, merci beaucoup Gerard47...

J'ai eu de nombreux problèmes avec des greffes en couronne sur un gros PG de Fraxinus excelsior d'une quinzaine de cm de diamètre; je vais tenter cette méthode dès cette année !

Alexandre
nouvel azertien a écrit le 24/01/2016 21:59 (ref msg # 50853 )
Les posts précédents rejoignent ce document ancien sur la greffe en couronne avec le greffon taillé comme pour une greffe en fente. L'idée remonte à 1845....

Avantage : on évite la formation d'un nodus.

https://books.google.fr/books?id=PG0CAAA...

https://books.google.fr/books?id=WmpMAAA...

https://books.google.fr/books?id=9D4CAAA...
floyd a écrit le 24/01/2016 22:48 (ref msg # 50858 )
Merci beaucoup pour la recherche et pour les liens.
C'est plaisir de voir que nous tentons d'être les héritiers de ces praticiens inventifs et de ces rédacteurs acharnés à faire connaitre les nouveautés.


greffer.net >> Pommier