greffe sur ronces

greffer.net >> Petits fruits

Bibifox a écrit le 21/03/2013 20:59
bonjour,

J'ai un sous-bois "infesté" de ronces rampantes qui donnent très peu de fruits, j'aimerai greffer sur les pieds qui sont souvent énormes des framboisiers.
Peut-on greffer sur ces ronces sauvages et quoi (framboisiers) ? si c'est possible, à quelle période et quelle technique.
Merci
Bruno a écrit le 22/03/2013 13:00
Il est probable que ce soit possible, mais ce sont des plantes qui font de nouvelles branches depuis les racines et donc le porte greffe va repousser de la base. c'est pour ça que le framboisier se multiplie par division des souches.
JM a écrit le 02/05/2013 00:47
Mieux vaut arracher les ronces et replanter du framboisier.
Durée de vie d'un framboisier : 2 ans. Une fois que ton framboisier sera mort il ne pourra pas repartir vu qu'il se multiplie par drageonnage.
hendy a écrit le 02/05/2013 13:56
En milieu forestier la période ombragée devient trop importante pour déclancher les méchanisme de la floaison..Si vous déplacer un plant de ronce en milieu ensoleillé, ses rendements seront complètement différents: Grosseur des fruits, rendement, production de bois plus gros et plus nombreux..
Bruno a écrit le 02/05/2013 23:51
Oui, mais il y a plusieurs variétés de ronces. Certaines ronces de sous bois comme la ronce caesius, donnent des fruits avec très peu de grains et a tendance à rester de petite taille et a ramper alors que la ronce fructicosus est beaucoup plus grande de taille et fera des fruits plus gros si on la transplante au soleil et si elle est bien arosée.
André a écrit le 27/09/2013 22:37
J'ai un sous-bois "infesté" de ronces rampantes qui donnent très peu de fruits, j'aimerai greffer sur les pieds qui sont souvent énormes des framboisiers.
Peut-on greffer sur ces ronces sauvages et quoi (framboisiers) ?


On doit pouvoir au moins greffer des variétés sans épines, ce qui évite le côté désagréable quand on se promène et qu'on tombe sur un plant de roncier sauvage qui a vite fait de vous égratigner.

Quelle serait la meilleure période pour greffer roncier sur roncier ?
floyd a écrit le 28/09/2013 21:22
La question comme la finalité me laissent très perplexe…

Une ronce fruitière domestique devient également un fouillis impossible dès l'arrêt de son entretien.
Autant cultiver avec soins la ronce domestique et faucher les repousses jeunes des ronciers sauvages.
André a écrit le 29/09/2013 22:06
J'ai chez moi de vieilles ronces que je ratiboise régulièrement depuis des années et qui reviennent sans cesse. J'ai essayé d'en retirer quelques unes mais les vieilles souches sont très profondes et c'est un travail de titan. Si je greffais un plant sans épine, je pense que j'éviterai au moins de m'égratigner quand je me balade en short dans mon jardin.
Bruno a écrit le 30/09/2013 09:52
A mon avis il va y avoir des drageons de ronce sauvage qui vont pousser à côté de ta greffe et je pense qu'ils seront plus puissants qu'elle. En effet chez moi j'ai remarqué que les ronces sauvages poussaient beaucoup mieux que les domestiques sans épine. Je pense que sur les ronces sauvages il faut mieux utiliser un herbicide systémique au moment de la repousse après les avoir coupées.
André a écrit le 30/09/2013 10:47
C'est ce que je pense aussi mais comme disait ma grand-mère : "Il ne faut jamais penser que mais toujours vérifier que..."
hendy a écrit le 15/10/2013 01:35
La ronce sans épine est greffé sur un plant de ronce avec épine et l' on aperçoit souvent des tiges épineuses après 2 ans..
Il faut que le plant de ronce sans épine soit placer assez profondément pour éviter l' apparition des tiges du plant de ronce épineux.. On favorise l' enracinement de la ronce sans épine.
floyd a écrit le 15/10/2013 11:12
La ronce sans épine est greffé sur un plant de ronce avec épine …

J'ai constaté aussi l'apparition de pousses avec épines, mais jamais la trace d'un éventuel greffage.
D'ailleurs le bas prix de vente et la large diffusion en grande surface, laissent peu de chances qu'un greffage soit nécessaire.

C'est une question à creuser mais la réponse doit être à chercher du côté de la génétique et des mutations réverses.
ké20 a écrit le 04/01/2014 20:27
je pense que greffer et marcotter rapidement en suivant pourrait être une solution pour pérenniser la greffe.
Mais je pense qu'il est peu probable "d'éradiquer" les ronces en les greffant , comme cela a été dit , la pousse de l'année repart de la racine.

Mieux vaut greffer des muriers sans épine que des frambroisiers
floyd a écrit le 04/01/2014 21:46
Le greffage des ronces, encore un de ces sujets qui demandent 10 secondes pour apparaitre et qui exigent 10 minutes pour expliquer qu'ils sont sans fondement et sans intérêt.
Bruno a écrit le 08/01/2014 21:44
[quote="hendy"]La ronce sans épine est greffé sur un plant de ronce avec épine …

J'ai constaté aussi l'apparition de pousses avec épines, mais jamais la trace d'un éventuel greffage.
D'ailleurs le bas prix de vente et la large diffusion en grande surface, laissent peu de chances qu'un greffage soit nécessaire.

C'est une question à creuser mais la réponse doit être à chercher du côté de la génétique et des mutations réverses.[/quote]

Est-ce que l'apparition de pousses avec épines n'est pas en réalité du à des graines des sans épine qui ont germé qui elles donnent des épines ?
floyd a écrit le 09/01/2014 10:33
Ce serait possible, mais j'ai toujours eu l'impression de gourmands issus de souche.


greffer.net >> Petits fruits