Greffe de l'olivier en couronne

greffer.net >> Olivier

patrice a écrit le 04/08/2013 15:24
Bonjour.
Voici une méthode qui m'a été exposée par Kakou13, qui la tient lui-même d'Alias.

Afin de ne pas avoir recours à la fastidieuse méthode de greffe en placage de l'olivier, il existe une façon de procéder bien plus aisée.

On prélève les greffons en fin d'hiver, on les effeuille, et les conserve de façon traditionnelle au réfrigérateur.

En juin, une fois la floraison passée, on greffe en couronne ou mini couronne.
On parafilme le greffon.

Voici le résultat ce jour, en début août (avec greffon merdique prélevé sur une mini bouture).

claudeduvar a écrit le 26/08/2013 21:22
bonjour

patrice tu exagères un peu

la fastidieuse méthode de la greffe en plaque, il faut 3mn et juste le greffoir, une feuille d'olivier et un brin de seigle.

à coté, gardé au frigo, parafilme, lien... pour une greffe qui reste fragile et de faible vigueur pour un mois d'aout de l'an 2013 qui a été favorable au développement des pousses

en secteur un peu froid en hivers cette greffe ne résistera pas.
patrice a écrit le 22/11/2015 18:25
Une vidéo de greffe en couronne (plutôt du placage) d'olivier mi mai
https://www.youtube.com/watch?v=rP6qxhMk...
Il est fait état d'yeux dormants "invisibles" (vers 9 min 45) sur bois de trois ans.
gavot a écrit le 22/11/2015 22:02
Bonsoir,
Je greffe de avril à juin en couronne, des diamètres de PG de 10mm à 40mm environ .
Les greffons sont prélevés le jour même si je peux. Rameaux de l'année passée, de 3 à 4mm de diamètre sur lesquels je garde deux à 4 yeux, la moitié inférieure de chaque feuille est conservée.
Ligature au Buddy tape pour les petits diamètres de PG, jusq'à 15mm de diamètre environ, étanchéité de tout (section du PG et y compris de l'extrémité des greffons) au mastic Lac Balsam. Ligature au raphia synthétique polypropylène pour les plus gros diamètres, même étanchéité.
Protection contre les oiseaux percheurs par un rameau attaché au PG dépassant l'extrémité des greffons.
Je ne conserve aucun tire sève sur le PG.
Contrairement à ce qui est dit des fois, surtout pas de sac plastique polyéthylène transparent en protection des greffons, j'en ai fait mourir comme cela.
Au démarrage, enlever les pousses concurrentes des greffons, plusieurs fois la première année, moins souvent quand la dominance des greffons s'affirme.
J'ai comme cela transformé en Cailletier une dizaine d' Aglandau plantés en zone littorale des Alpes Maritimes et mal adaptés à ce climat, en greffant les charpentières.
patrice a écrit le 23/11/2015 07:34
Bonjour.

Merci pour ce partage d'expérience.
Il s'agit donc là bien d'une couronne "classique" (car l’appellation de la précédente vidéo était trompeuse, c'est plutôt du placage) avec des greffons rameau.
Au bout de combien de temps enlevez-vous la ligature (dans le cas du raphia).
gavot a écrit le 23/11/2015 08:33
Bonjour,
j'enlève le raphia à l'automne (en fait je le sectionne d'un côté suivant l'axe du PG, la greffe reste cerclée par les tours de raphia pris dans le mastic, qui n'exercent plus d'étranglement, étant sectionnés en un point. Ils forment ainsi un manchon protecteur qui se désagrège peu à peu.

D'autre part :

Sur les gros PG je mets beaucoup de greffons, je ne garde ensuite que les 2 ou 3 plus vigoureux.

La greffe en couronne est fragile sur l'olivier pendant un an ou deux : selon les cas je taille dès l'automne les greffons pour réduire le porte-à-faux, ou bien je mets de attelles fixées au PG
patrice a écrit le 23/11/2015 09:00
Merci
gavot a écrit le 23/11/2015 12:35
Bonnes greffes !
Quercus a écrit le 07/01/2016 12:29
La greffe en couronne c'est la plus utilisé en Sardaigne, surtout pour greffer les oliviers sauvages qui poussent partout.

Voila une greffe avec 3 greffons, fait en mars du 2013, varieté 'Pitz' e carroga' (tipique de la Sardaigne du sud, grande et aiguisé)
porte greffe sauvage, première fructification cette année.
Photos prises en été:



Quercus a écrit le 07/01/2016 12:59
La jeune plante mère:

patrice a écrit le 07/01/2016 18:07
Merci pour ces retours de pratique.
Il est important de préciser, si l'information est connue : période (ou conditions) de réalisation, état du greffon (prélevé frais ou récolté en hiver conservé au frais).
Quercus a écrit le 07/01/2016 20:11
Je greffe avec greffons fraichement cueillies;
je saisis cette occasion pour demander quelle est la durée de vie des greffons de olivier dans le réfrigérateur, je voudrais obtenir des greffons de varietés étrangeres et doivent être préservèes longtemps;étant une plante a feuilles pérsistantes il ya des problems?
patrice a écrit le 09/01/2016 14:02
J'en ai discuté récemment avec un membre, qui a recu du greffon en décembre (petit diamètre), effeuillé à reception, conservé au frigo (sachet plastique) jusqu'en juillet, greffe avec succès.
Quercus a écrit le 09/01/2016 17:43
Merci pour cette info, il est bon a savoir.

Je remarquai que les rameaux de olivier restent en vie longtemps après avoir été coupées; par exemple une bouture a vécu deux ans sans prendre racine, avec toutes ses feuilles.
JM a écrit le 11/03/2016 07:36
J'en ai discuté récemment avec un membre, qui a recu du greffon en décembre (petit diamètre), effeuillé à reception, conservé au frigo (sachet plastique) jusqu'en juillet, greffe avec succès.

Conservé à sec dans le sac ou avec un chiffon humide ?
gavot a écrit le 12/03/2016 09:27
Dans la région niçoise on faisait des boutures avec des tronçons de branche de 3 à 5 cm de diamètre et une trentaine de centimètres de long qu'on enfouissait verticalement à l'emplacement définitif.Ces boutures, qu'il fallait arroser les premiers étés, ne se développaient souvent que la deuxième année.


greffer.net >> Olivier