Bouture herbacée de l'olivier

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
claudeduvar
Messages : 522
Enregistré le : 31 mai 2007 09:15
Localisation : var

Bouture herbacée de l'olivier

#1 Message par claudeduvar » 11 févr. 2009 21:27

salut jamaloup

ici en France on ne greffe plus, uniquement de la bouture herbacée issue de pieds mère sélectionnés. il y a des avantages: le prix, la rapidité pour obtenir un plant , la quantité mise sur le marché, en cas de gel ( nous sommes limite en France) c'est la même variété qui repousse et son cortège d'inconvénients: des variétés qui ne se reproduisent pas avec un bon rendement et qui ne sont donc pas commercialisées, un système racinaire de type bouture bien sur et moins bon à mon avis que celui issu de semi, nous avons eu un gros coup de vent et à cette occasion on s'est aperçu que les arbres avaient souvent une grosse racine d'un seul coté et étaient moins stables, des arbres produits sous humidité constante et plus sensible à la sécheresse.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8769
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#2 Message par patrice » 11 févr. 2009 21:39

claudeduvar a écrit : de la bouture herbacée
connais tu le mode opératoire?

jamaloup
Messages : 58
Enregistré le : 04 janv. 2009 17:04
Localisation : algerie

#3 Message par jamaloup » 12 févr. 2009 00:18

des boutures produites sous brumification , ou mist system ,le bouturage se fait en serre avec un systme emettant du brouillard en continue , generalement des buses giclant l'eau en brouillard à une frequence donnée pour un temps donné , jusqu'à ce que les boutures racinent , ça permet en effet une production en masse et à moindre frais , mais comme le signale claude c'est toujours moins " convainquant " qu'un vrais porte greffe ,comme l'oleastre dont l'arbre peut durer des siecles ?? c'est l'histoire des arbres fruitiers greffés sur des portes greffes nanisants utilisés par l'arboriculture intensive moderne , certains pensent que ce ne sont meme pas des arbres , un pommier greffé sur pajam s'il n'est pas palissé il tombe sous le poid de ses fruits ...
à l'avantage de la multiplication vegetative de masse comme la micropropagatio, et sous mist sytem ,c'est la qualité, c'est vrais , puisque les pieds mere selectionnés sont rigoureusement controlés contre les viroses et autres ,et un seul sujet peut donner des milliers de plants ,voir des millions meme pour l'in vitro, avec une pureté varietale et une qualité phytosanitaire sans reproche ,ce qui n'est pas le cas avec la methode traditionelle comme chez nous .

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8769
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#4 Message par patrice » 12 févr. 2009 07:19

Je posais la question car je savais que la bouture herbacée se pratiquait. J'avais essayé sous cloche, sans résultat.

Avatar du membre
JM
Messages : 1229
Enregistré le : 04 févr. 2006 19:47
Localisation : Gironde

#5 Message par JM » 12 févr. 2009 20:54

j'ai bouturé une variété à très petites feuilles à l'état semi herbacé en juillet, ça a pris : 100% ! (je n'ai fait qu'une bouture :lol: )

jamaloup
Messages : 58
Enregistré le : 04 janv. 2009 17:04
Localisation : algerie

#6 Message par jamaloup » 12 févr. 2009 21:49

JM difficile de rater le 100% avec une seule bouture , surtt qd elle prend ..LOL
Les boutures semi aoutés prennent generalement avec un peu de precautions , la regle essentielle est que le milieu de bouturage soit assez chargé d'humidité pour que la bouture ne perd jamais sa turgescence ,on peu diminuer de l'intensité de la transpiration de la bouture en coupant une partie du feuillage par exemple, la bouture de JM a pris parceque ses feuilles sont tres petites donc la surface foliaire reduite , d'où l'intensité de la transpiration reduite par consequent ,le milieu humide dans lequel elle a été bouturé lui a suffis ,elle ne s'est pas desseché entre temps.
il faut penser à reduire l'intensité de la chaleur lumiere dans le milieu de bouturage , on peut bricoler une petite serre de bouturage ,type aquarium , et l'enduire avec de la chaux ou de la peinture sur la moitié de sa surface (etaler du papier adhesif en bandes alternées ,puis chauler ,en enlevant les bandes adhesives vous aurez votre aquarium moitié opaque moitié clair , la lumire et la chaleur se trouve reduite dans la serre ,vous renverser cet aquarium sur une caissette aux dimensions legerement superieures ,avec 10ou 15 cm de profondeur ,remplie de substrat de bouturage , tourbe , ou sable de riviere , aidez vos boutures avec de la rootone ..en principe ça marche ..pas seulement pour l'olivier mais pour enormement d'arbustes ornementaux aussi .

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré