Greffe de l'olivier en sortie d'hiver

greffer.net >> Olivier

patrice a écrit le 20/08/2012 08:42 (ref msg # 36569 )
Je viens de terminer la lecture du livre "Monstruosités et chimères du monde végétal" (Yves-Maris Allain et Guy Prouveur, éditions Ellipses).

Il y a un chapitre sur les mystifications.
En fait, il s'agit de cas supposés de greffe d'espèces non reconnues compatibles.
Des cas par approche par soudure (et non greffe) naturelle, non visible aisément, par manque d'espace, entre chêne et hêtre (greffe "digénère"), ou bien des tromperies volontaires : le cas de M. Coquillard, jardinier de James de Rothschild, dans les années 1850, qui exposa à la société d'horticulture de Paris, des greffes de fraisier sur églantier. Puis, suite à l'intéressement, lança une production commerciale. En fait il s'agissait tout simplement du stolon de fraisier, inséré sous l'écorce de l'églantier, qui se nourrissait de la sève. "En conclusion, il n'y a jamais eu à proprement parler de greffe, mais plutôt mystification vis-à-vis d'un public crédule".
floyd a écrit le 20/08/2012 09:25 (ref msg # 36570 )
Paru en 2009, voilà un ouvrage à lire…
Monsieur Allain, ingénieur horticole, inspecteur général, a les compétences et le recul nécessaire pour traiter de ce genre de sujet.
Il est également un conférencier passionnant que j'ai eu le bonheur d'entendre sur le thème de la biodiversité et de la génétique.
patrice a écrit le 20/08/2012 09:32 (ref msg # 36571 )
L'écriture est sérieuse et scientifique.
Ca reprend les travaux de Lucien Daniel, etc. Cite les cas évoqués dans les ouvrages cités en bibliographie... traite aussi sur les chimères citées dans la littérature et représentées dans l'art.
Les photos sont rares.

On va dire que c'est avant tout une compilation bibliographique.
floyd a écrit le 20/08/2012 12:26 (ref msg # 36574 )
Un tel ouvrage par des scientifiques réputés s'avérait nécessaire pour faire une synthèse et tordre le cou à plusieurs théories anciennes parfois évoquées ici; le tout à la lumière des connaissances actuelles de la biologie.

Des techniques in vitro, des assemblages de noyaux, de chromosomes ou de parties du génome, peuvent déboucher sur des organismes modifiés… que d'aucun appelle d'ailleurs chimères.


greffer.net >> Olivier