Le forum, actuellement en lecture seule, fera bientôt l'objet d'une opération de maintenance (inaccessible) pour installation du nouveau logiciel ; ne vous en inquiétez pas. A bientôt pour la remise en service :)


Visite de vieux oliviers ardéchois

GREFFER.NET >> Olivier
anonymisé 14/12/2009 19:44
Salut à tous,
prévenu très tardivement, je n'ai pas annoncé la visite d'oliveraies des Vans, à l'occasion de la fête d'hiver de l'olive.dimanche dernier.

Avec comme guide Henry Vendran qui est le connaisseur le plus pointu des oliviers ardéchois;
Particulièrement observé des oliviers qui avaient tenu en 1956, donc toujours sur le tronc initial.
Ca change des ces arbres recépés, dressés sur quatre ou cinq troncs qui est la forme sous laquelle ,depuis 56, on voit les oliviers.

Ces rescapés appartenaient tous à deux des 30 variétés ardéchoises l'Aubenc et la Bé de cézé, particulièrement bien adaptées aux conditions climatiques de cette zone, limite extrême nord dans tout le bassin méditérannéen,
Ce genre de visite commentée se fait aussi en juin, à l'occasion de Fête de la Confrérie des amis de l'olivier des Vans
anonymisé 14/12/2009 22:21
Salut bourru Quelle est donc la variété de ces oliviers ??? En 1956 j'étais dans le Var = en dessous de -20 la plupart des oliviers ont comme explosé ( Ils se sont recépés ) Donc ça m'épate
anonymisé 15/12/2009 00:14
Aubenc et Bé décézé (bec de pois chiche)
deux parmi les 29 variétés ardéchoises, les plus résistantes,
anonymisé 15/12/2009 06:26
Aubenc est un arbre très vigoureux, aussi bien très résistant au froid qu'à la sécheresse. Il était d'ailleurs parfois utilisé en tant que porte-greffe de façon locale. Les olives sont d'assez gros calibre. C'est une olive à huile, mais au goût généralement qualifié de peu prononcé. Tendance à l'alternance.

Bé de Cezé est une olive de calibre moyen, utilisée pour l'huile, mais quant à elle très fruitée et réputée de haute qualité gustative.
anonymisé 15/12/2009 09:24
Merci Intéréssant je ne connaissais que la Rougette de l'ardéche on l'appelait ainsi
anonymisé 15/12/2009 10:15
je ne connaissais que la Rougette de l'ardéche on l'appelait ainsi


Oui, c'est une des plus connues en dehors du département,
mais il y en a beaucoup d'autres.
Phénomène peu étonnant, puisque c'est presque toujours sur les marges de la zone
de culture d'une espèce, que l'on trouve la plus grande diversité variétale.

Si tu veux approfondir sur l'olivier en Ardèche, ...
département dont la production est minime, environ 1% du national,
mais le plus riche sur le patrimoine variétal

...un livre de Henry Vendran, Les Oliviers de l'Ardèche chez l'Ardéchoise
[/i]
anonymisé 15/12/2009 11:20

les 29 variétés ardéchoises


je n'en connais que 21:

aubenc
baguet
béchude
bé dé cézé
blanche de payzac
broutignan
dorée
grosselotte
grosse noire
grosse violette
négrette
petite violette
pointue de l'ardèche
ronde de Villeneuve de Berg
Rougette de l'Ardèche
Roussette
Sauzen noir
Tanche
Ubac
Verdale de l'Ardèche
Verdale de l'Hérault

et pour compléter la bibliographie proposée par Bourru
"Les oliviers en Ardèche", autoédité par les pépinières Martre (qui ont aussi fait des recueils pour les variétés de l'Hérault et du Gard)
anonymisé 15/12/2009 12:49
Merci de toutes ces précisions - j'ai 3 oliviers dont 2 me fournissent les olives de table (le noyau occupant les 3/4 de l'olive)je ne connais pas la variété mais ,ils doivent se polliniser réciproquement, donnent trés bien tous les ans -Ironie dans le 31 =Suis pas loin ; Mais Hors région
anonymisé 15/12/2009 12:49
martinenche,
pétodéra,
sauzen vert,
bécaru (ou béquerut),
glandaux (ou aglandau),
bouquetière
et daurade (à moins que ce ne soit un synonyme de dorée)
il doit y en avoir encore une pour faire le compte mais je ne sais pas laquelle
à moins que l'on ait compté la gardoise piccholine, immigrée très bien intégrée mais étrangère tout de même
anonymisé 15/12/2009 17:30
c'est juste pour faire apparaitre le titre,
c'est interessant ce qui ce dit sur l'olivier de l'ardèche
anonymisé 15/12/2009 19:33
je viens de recevoir le dernier numéro de "fruits oubliés" les oliviers du gard et de l'ardèche sont en vedette.
effectivement les zones "marginales" sont souvent riches en variétés.

On a une variété ici qu'on appelle becu ( pointue en forme de corne) et plus haut vous citez bécaru (ou béquerut): y a t'il une analogie qu'en à la morphologie ?
anonymisé 15/12/2009 21:31
Je ne crois pas mais il faut bien sûr vérifier

Au niveau langue, si correspondance ou synonymie existe, le lien serait potentiellement plus fort avec Béchude
anonymisé 23/12/2009 11:45
C'est très intéressant tout ça.
savez vous si des pépinières/associations
proposent ces variétés? je suis très intéressé par
la sauvegarde de ces variétés locales.
merci.
GREFFER.NET >> Olivier