Suite à la nouvelle réglementation RGPD, le forum est temporairement disponible en lecture seule uniquement, sans les comptes utilisateur, avec des données qui ont été anonymisées, le temps de sa mise en conformité. Il reprendra son fonctionnement d'ici la fin du mois. Merci pour votre patience.


greffe de l'olivier sur le figuier

GREFFER.NET >> Olivier
anonymisé 15/01/2009 00:01
Eh bien oui...
C'est possible selon l'auteur latin Columelle ("De l'agriculture").

Deux pieds plantés près l'un de l'autre ...un rameau d'olivier courbé et rapproché du figuier puis inséré en tête (en fente)...on affranchit le rameau du pied de l'olivier, au bout de 3 ans (quand même)...et voilà...

Enfin, c'est ce qu' affirme Columelle...en soulignant que dire qu'il est l'impossible de greffer deux essences radicalement différentes est erronné. ce serait Byzance!!...mais les romains ne sont pas très orthodoxes en matière horticole
anonymisé 15/01/2009 20:20
Comme dirait Obélix : ils sont fous ces romains !!! Je dirai même plus :
anonymisé 16/01/2009 09:25
tres interessant,Merci.
anonymisé 09/03/2009 18:01
bonsoir, vraiment c m'etonne ca de greffer une olivier sur figuer pouvez vous nous montree ca en photos merci
anonymisé 09/03/2009 22:18
moi çà ne m'etonne pas, on greffe bien des poivrons sur des olives :



anonymisé 10/03/2009 07:27
un peut de serieux comme mm merci
anonymisé 10/03/2009 10:15


Zen l'ami, un peu d'humour ne fait pas de mal.
anonymisé 10/03/2009 14:10
selon l'auteur latin Columelle

Difficile de croire les écrits de Columelle, difficile même de croire que ses contemporains ont pu apporter foi à ses élucubrations.

Il me semble que c'est un peu comme de la science fiction, une manière de créer des mondes virtuels où ces choses seraient possibles.

Je préfère penser qu'il y a derrière les écrits de Columelle, un sens caché, entre ésotérisme et mythologie. Voire peut-être une manière de se moquer des personnes crédules.

C'est fabuleux de voir que, les siècles passant, il se trouve toujours de tels lecteurs. En physique il y a pareillement les ré-inventeurs du mouvement perpétuel qui sous pretexte d'une lecture hative vont s'engager dans une cogitation absurde.
anonymisé 10/03/2009 19:37
floyd a écrit:
Je préfère penser qu'il y a derrière les écrits de Columelle, un sens caché, entre ésotérisme et mythologie. Voire peut-être une manière de se moquer des personnes crédules


effectivement, surtout que pour avoir parcouru ses écrits, ça tient la route sur de nombreux sujets. il y a aussi l'aspect " culturel ", le fait d'associer l'olivier et le figuier qui sont 2 arbres essentiels pour l'alimentation tout autour de bassin méditerranéen n'est pas neutre. les romains ont toujours favorisé la propagation des 2 espèces, greffer par approche c'est d'abord planter les 2 sujets....
à noter concernant le figuier cette croyance toujours respectée de nos jours par ici qui stipule que de bruler du figuier porte malheur, si vous voulez décourager l'arrachage de cet arbre il n'y a rien de plus efficace.
anonymisé 11/03/2009 07:30
je vous remercie bien pour tout amicalement kamel.
anonymisé 11/03/2009 19:45
Je suis entièrement d'accord avec Floyd sur ce point. Pour avoir lu nombre d'auteurs antiques (mais l'horticulture à cette époque là est un thème nouveau pour moi), je peux dire qu'il faut faire très attention au contexte politique, social, culturel. Une greffe entre un olivier et un figuier, ce n'est ni plus ni moins que l'accouplement de la carpe et du lapin.

Avec les méthodes traditionnelles je n'y crois pas du tout, mais il ne faut pas dire non plus impossible, qui sait ce que nous réserve la science ?

Je préfère tenter des greffes intergénériques moins orthodoxes mais qui ont un espoir de réussir et qui somme toute peuvent apparaître fantastiques: olivier sur frêne par exemple
GREFFER.NET >> Olivier