Semis d'olivier

greffer.net >> Olivier

Michel a écrit le 15/02/2008 12:01
Bonjour,

Le semis de noyaux d'olivier reproduit-il fidèlement la variété?

Merci.

Michel.
floyd a écrit le 15/02/2008 12:55
Bonjour,

… on s'intéresse a qui a pollinisé lorsqu'on veut obtenir des oliviers par semis. technique peu utilisée ... la germination du noyau d'olive est délicate et pas sûre… un olivier de semis ne fleurira pas avant un âge de 7 à 10 ans

Extrait d'une réponse bien argumentée d'alekto en aout 2007.

En résumé et comme souvent:
pollinisation croisée donc hybridation donc descendance différente du/des parents.

Question subsidiaire:
Connait-on des astuces pour aider à la germination?
patrice a écrit le 15/02/2008 13:11
Il faut un traitement mécanique pour attendrir le noyau (fendillement...)
Ou ébouillanter après stratification pour faire éclater la coque.
Michel a écrit le 18/02/2008 16:38
Merci pour le renseignement.

En ce qui concerne la variété, je ne la connais pas. Mais les noyaux proviennent d'une oliveraie constituée d'une seule variété.

Michel.
floyd a écrit le 18/02/2008 16:48
Bonjour,
…une oliveraie constituée d'une seule variété….

Probablement avec quelques pollinisateurs bien choisis et bien placés.
… mais je m'avance et les "huiles" vont parler… Merci Claudeduvar.
claudeduvar a écrit le 18/02/2008 22:03
en parlant d'huile, c'est elle qui gène la germination. l'olivier présente une grande variabilité. 2n=46 chromosomes en plus pollinisation souvent croisée et anémophile. même l' INRA a laissé tombé, il on tout de même créé une nouvelle variété
patrice a écrit le 18/09/2010 16:57

Connait-on des astuces pour aider à la germination?


http://www.archive.org/details/growinggr...

Voir la 9ème et 10ème page du PDF (correspond à la page 311 et 312 du livre original), ils ont fabriqué une sorte de petit outil dédié à la scarification mécanique du noyau d'olive
neo66 a écrit le 23/08/2012 16:33
Je remonte ce post car je suis tombé sur un site web qui traite de la production de plants d'oliviers par semis.
Si ça peut servir à quelqun...

http://www.internationaloliveoil.org/pro...
TheChti a écrit le 24/08/2012 10:00
en parlant d'huile, c'est elle qui gène la germination. l'olivier présente une grande variabilité. 2n=46 chromosomes en plus pollinisation souvent croisée et anémophile. même l' INRA a laissé tombé, il on tout de même créé une nouvelle variété


De ce que j'en sais après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, c'est effectivement cette très grande variabilité génétique qui pose problème dans la reproduction par semis de l'olivier.

Si l'on veut retrouver des olives de même qualité que le plant mère, il faut se résoudre à bouturer ou greffer.
claudeduvar a écrit le 24/08/2012 22:26
à ma connaissance la seule variété obtenue par l'inra, produite et commercialisée a été " moncita" elle n'a pas eu un grand succès, il y a eu aussi des recherches pour trouver un porte greffe nanissant mais aucun n'étaient assez compatibles dans la durée, les italiens un temps ont oeuvré pour revenir sur un système basé sur la greffe ( résistance bactéries, froid, etc..) je ne sais pas où ils en sont.
belinsecte a écrit le 07/03/2017 10:12
Bonjour,
cela me laisse rêveur car avant que l'homme ne les greffe et bouture, ...

grande variabilité des semis: l'INRA n'ayant rien obtenu de bon, j'imagine que les semis donnent toujours un résultat inférieur au pied mère?
ou parfois le même? dans quelle proportion?
Dans un champ de culture, combien de chances qu'il y ait autofécondation? (entre 2 clones, sans pollinisateur aux qualités gustatives inférieures).
Quels pollinisateurs transmettraient de bonnes qualités gustatives?

pour savoir si des noyaux d'olive throuba, cultivés sur une île grecque, seraient acceptables pour reforester...

Merci
Quercus a écrit le 12/03/2017 21:13
Belinsecte, nous rencontrons ici!

Les semis donnent toujours pauvres fruits; j'ai vu beaucoup d'oliviers né des pepins d'olivier cultivé, et tous font petits fruits, bien que un peu plus grandes que les oliviers sauvages, mais toujours de petite taille.
Je doute que la teneur en huile peut être bonne, et la saveur encore moins.
belinsecte a écrit le 13/03/2017 04:59
Pourtant, la sélection a bien été obtenue d'un semis?
Ce que tu écris serait il à cause d'un pollinisateur à petits fruits placé dans le champ de culture?
Quel pollinisateur choisir si on veut obtenir une bonne descendance?
Bruno a écrit le 08/04/2017 15:46
Oui, les variétés connues à gros fruit l'ont certainement été par semi au départ, mais il doit y avoir lorsqu'on fait un semi beaucoup plus d'oliviers qui donneront des fruits pas très gros. Ici un tableau indiquant des variétés à planter ensemble pour une bonne fécondation. http://lepotager.free.fr/articles/articl... Il faudrait choisir dans ce tableau des associations d'oliviers qui se fécondent et qui portent des fruits de bonne taille.
Par exemple en regardant ce site http://www.cochetfrederic.com/oliviers.h... on peut dire que la variété Cayon peut polliniser plusieurs autres variété à gros fruits valables pour la table. Elle peut polliniser l'aglandou, la grossane, la luque, l'olivière . Si on ne plante que 2 oliviers l'association Picholine/Aglandaou est intéressante.
Peut-être que des noyaux de variété auto-féconde, donnent des olives correctes si la variété mère est de bonne taille.
Dans mon terrain il y a des oliviers qui devaient probablement servir autrefois à faire de l'huile, ils sont tous différents, je suppose qu'il proviennent à l'origine de semi. Certains font cependant des olives correctes. Mais je suppose que si on plantes des variétés à gros fruits ensemble, on n'a plus de probabilité d'avoir des semis donnant de gros fruits.
belinsecte a écrit le 10/04/2017 08:54
Merci pour ta réponse
et aussi ta proposition, car je ne connais pas chaque variété pour savoir quels pollinisateurs seraient intéressants en tant que "olives de table".
Mon intérêt irait vers des olives douces "de table", je ne connais que "Throuba" dans ce cas (consommable sans préparation ni saumure), mais y en a-t-il d'autres?; Tes liens ne mentionnent pas par qui serait pollinisé Throuba.


greffer.net >> Olivier