La greffe du Noyer

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

La greffe du Noyer

#1 Message par patrice » 09 févr. 2006 20:51

Suite à un recent message, j'ai recherché un peu les renseignements que je trouvais sur la greffe du noyer, vu que je veux m'y risquer cette année.

Dans "Greffer tous les arbres" de Gaston Guindois, il est dit qu'effectivement la greffe du Noyer est une des plus délicates, en raison de l'évaporation rapide de la seve et des tissus du noyer.

Il faut faire attentions aux conditions météo : pas de pluie, pas de vent, pas trop froid, pas trop chaud :?
Il faut opérer tôt le matin. Porte greffe et greffons doivent alors etre bien en seve.

Pour une mise à fruit plus rapide, il faut greffer sur noyer noir, sinon on ne peut guere espérer de noix avant 12 ans !!

Les méthodes de greffage conseillées sont les suivantes :

- en ecusson, en placage au pied, en juin, avec des yeux sur des rameaux de deux ans.
- en demie fente au colet ou anglaise à cheval sur plant d'un an, sous chassis à l'étouffée fin mars
- en approche de mai à juillet avec de jeunes rameaux
- en fente terminale, méthode recommandée.

Il faut appliquer le mastic et ligaturer par dessus et non l'inverse.

L'auteur indique une astuce : la reprise est assurée lorsque la pousse du greffon prend un aspect rouge violacé. S'il est vert, il s'étiolera puis se désechera.

Bref, tous les conseils vont vers l'évitement du moindre désechement du greffon.

hendy
Messages : 785
Enregistré le : 12 janv. 2006 17:33
Localisation : Québec (ville).. Canada

noyer

#2 Message par hendy » 10 févr. 2006 05:01

Il y avait un collectionneur d' arbre à noix dans le sud ontarien.. J'ai pu visité sa terre qui était boisé en différentes sortes d' arbre.. IL greffait tot au printemps avec des pousses de bois verts. il me disait que ce n' était pas facile
http://www.grimonut.com/section1.htm

druere
Messages : 630
Enregistré le : 17 janv. 2006 14:07

Greffe du noyer

#3 Message par druere » 10 févr. 2006 20:47

Allant assez souvent dans le Sud Ouest et dans les Pyrénnées je me suis rendu compte que le greffe la plus pratiquée est la greffe en flute lorsque le noyer est bien en sève.

Le succès dépend de la préparation sachant que ledonneur de greffe est "étêté"une ou deux années avant le greffage afin d'avoir des greffons de qualité

Sur un autre site j'ai vu un "post" qui indiquait qu'un greffeur amateur avait d'excellents résultats avec la greffe en approche

Cette année derniere, j'ai greffé environ 4O noyers et j'ai deux reprsies
avec le système de la greffe en Cadillac mais j'ai greffé tôt, voire trop tôt et mes greffons n'étaient ni préparés ni cueillis en janvier

Alors je remets cela cette année Bonne soirée

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#4 Message par patrice » 11 févr. 2006 07:51

... ce qui va dans le sens de mon précédent message. Le greffon doit etre tres en seve... Pas pratique pour les échanges par la poste :(

druere
Messages : 630
Enregistré le : 17 janv. 2006 14:07

greffage

#5 Message par druere » 11 févr. 2006 08:00

Bonjour

Oui problème pour les échanges de greffons de noyers par la poste d'ou
le retour en grâce de la greffe par approche (à condition d'avoir le donneur à proximité)

Amicalement et bonne journée

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#6 Message par patrice » 11 févr. 2006 08:01

Il faudra s'échanger des scions greffés et non des greffons dans le pire des cas :saispas:

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#7 Message par patrice » 27 févr. 2006 19:54

Un autre site web avec des conseils pour la greffe du noyer :

http://www.eichangins.ch/francais/noyer/infos.htm

druere
Messages : 630
Enregistré le : 17 janv. 2006 14:07

greffe du noyer

#8 Message par druere » 27 févr. 2006 20:51

Patrice merci pour ce dernier site

Les mots clefs : chambre de forçage et humidité à 7O%

La greffe en Cadillac pour le noyer se pratique aussi au collet de l'abre
et il est très développé chez les jeunes noyers

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#9 Message par patrice » 29 mars 2006 13:52

Autre astuce de greffage du noyer, recu ce jour dans le bulletin des croqueurs de pommes : à la facon de la greffe sur souche de vigne...

On prend un franc d'au moins trois ans, au printemps, lorsque la seve monte.
On creuse autour pour déterrer, afin de rabattre un peu en dessous du niveau du sol. On greffe, donc en dessous du niveau du sol, en couronne, de facon habituelle, un seul greffon avec oeil terminal. On ligature, on mastique, on butte avec de la terre de facon à ne laisser effleurer du sol que les trois derniers yeux...

Il semble que la clef de réussite de la greffe du noyer soit de conserver par tout moyen le greffon dans une atsmosphere humide pour empêcher son dessechement. (toutes les astuces allant dans ce sens).

Pour ma part, je peux confirmer mon 0% de réussite. :cry:


Sur l'idée indiquée ci dessus, ca serait peut etre bien aussi de tenter une greffe en fente a 20 cm du sol, et la butter ? Pour ceux qui ont encore du greffon et porte greffe...

druere
Messages : 630
Enregistré le : 17 janv. 2006 14:07

Greffe de noyer

#10 Message par druere » 29 mars 2006 18:30

Bonjour à tous

Le noyer....pas évident à greffer....mais je vais essayer votre méthode Patrice....d'ici quelques jours......vraisemblablement fin avril - J'ai lu également que les greffes étaient sensibles à la temperature

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#11 Message par patrice » 29 mars 2006 18:53

Ce n'est pas ma méthode mais celle d'un lecteur du bulletin des croqueurs de pommes..

Il me reste deux greffons, je vais aller dans la nature trouver des sauvageons, ca commence à partir en végétation, et les greffer sur place. Je serais toujours à temps d'aller récupérer le plant l'hiver prochain en cas de succès.

(je ne vais pas faire de couronne mais une fente à priori...).

Je comprends maintenant pourquoi les plants de noyers sont si chers.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#12 Message par patrice » 11 avr. 2006 18:27

Dans "Le greffage", d'Evelyne Leterme, il est recommandé, pour la greffe du noyer :

- fin avril début mai : en flute,
- 2eme quinzaine de juillet : en placage (pg = 2 à 3 cm de diametre)

Avatar du membre
Michel_Alpes
Messages : 358
Enregistré le : 21 févr. 2006 14:17
Localisation : Dauphiné-Savoie

#13 Message par Michel_Alpes » 11 avr. 2006 20:29

Bonjour,
Ici dans les Alpes, l'année est en retard,les noyers francs n'ont pas encore bougés.Seuls les noyers noirs américains ont une poussée de l'oeil terminal(1 cm).Il a neigé hier et ce matin encore du blanc. Donc rien ne presse, même si on greffe en mai. J'ai un semis de deux ans de "Nigra" que je vais faire à l'anglaise sur collet...pour voir. Car les noyers noirs greffés en couronne ,çà donne un arbre désagréable à regarder:un tronc lisse sur une embase boursoufflée avec une écorce type viel acacia.
Une curiosité:lorsque vous coupez un "Nigra" pour greffage ,le bois dégage une odeur âcre tres forte,désagréable,à vous faire douter du bout goût de la noix qui pousse dessus. Greffez une dizaine de "Nigra" et regardez vos doigts: vous allez passer pour un fumeur car vos doigts seront jaunes,voire marrons.
Bonne chance pour les dernières greffes de printemps.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#14 Message par patrice » 17 avr. 2006 11:17

patrice a écrit : On creuse autour pour déterrer, afin de rabattre un peu en dessous du niveau du sol. On greffe, donc en dessous du niveau du sol, en couronne, de facon habituelle, un seul greffon avec oeil terminal. On ligature, on mastique, on butte avec de la terre de facon à ne laisser effleurer du sol que les trois derniers yeux...
Suite à plusieurs jours de violent mistral, beaucoup de bourgeons ont dépéri. Il n'en reste plus qu'un en bon état. J'aurais du enterrer à 100% le greffon.

(réalisé en fente au collet et non couronne).

hendy
Messages : 785
Enregistré le : 12 janv. 2006 17:33
Localisation : Québec (ville).. Canada

greffe

#15 Message par hendy » 22 avr. 2006 16:44

Grimo nut Nursery.. le proprio fait la greffe de différentes sortes d' arbre et pour le noyer et le chataignier, il placait un emballage à pain ( en cello) coupant le vent, diminuant l' ensoleillement , favorisant la rétention de liquide.
Son taux de réussite semblait relativement bon...
Cette année je veux le faire pour mes greffes de ginkgo.. il faut dire que le taux est relativement bas.. sauf en serre ou l' on peut balancer humidité, ensoleillement, température.. mais je n' ai pas de cette installation..

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré