quelle technique adopter

Répondre
Message
Auteur
jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 03 avr. 2013 11:12

quelle technique adopter

#1 Message par jimmy » 13 janv. 2014 13:00

Salut les amis
La fiche greffage des noyer du site greffer.net apporte beaucoup d’informations et j’ai également lu « Différentes techniques de greffage de noyer » sur le site de walwal mais avec ce déluge d’informations j’ai du mal à faire une synthèse qui réponde à la question quelle méthode dois-je utiliser ?
Mon verger est à la campagne et je n’y vais pour le moment que pendant les vacances, j’ai de la famille sur place mais que ne sait pas greffer, j’ai planté dans mon verger 3 juglans regia qui doivent avoir 2 ans et ai mis 2 nigra en pot ce mois de décembre
Je dois tenir compte de cela pour mes greffes, par exemple, pour mes greffes de pommier poirier prunier et cerisier j’ai choisi à œil dormant parce qu’on est pas tenu d’être présent pendant une longue période comme à œil poussant (greffe->attente du débourrage->soin )
J’ai lu ou cru comprendre qu’une greffe effectuée juste avant la montée de sève serait noyée et je me demandais si on ne peut pas y remédier avec du buddy tape
A propos de cette montée de sève j’ai lu là encore que pour l’éviter on devait pratiquer les greffes une fois le porte greffe entré en débourrage mais j’ai lu également qu’on pouvait faire des greffes à œil poussant avec des greffons prélevés le jour même
Comment serait-ce possible puisque si le porte greffe est entré en débourrage le greffon le sera aussi

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 03 avr. 2013 11:12

Re: quelle technique adopter

#2 Message par jimmy » 14 janv. 2014 12:45

Ce que je voudrais savoir, en résumé, c’est si je dois me préoccuper de trouver des greffons maintenant et les conserver pour les utiliser le moment venu ou si je peux attendre le jour de la greffe

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 09:03
Localisation : le Mans

Re: quelle technique adopter

#3 Message par floyd » 14 janv. 2014 19:19

Relisant ce qu'en dit Pierre Michard, j'en garde l'impression que la technique est simple…
Il suggère notamment la greffe en fente terminale:
- Le greffon est prélevé à l'extrémité d'un rameau d'un an y compris le bourgeon terminal.
- Le PG voit son extrémité y compris le bourgeon terminal, fendu.
Il n'indique pas d'autres précautions que celles très habituelles pour les greffes au moment de la montée de sève en mars-avril.

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 03 avr. 2013 11:12

Re: quelle technique adopter

#4 Message par jimmy » 15 janv. 2014 19:24

la fente terminale ? merci de ta réponse
cela a l'air simple en effet, je tenterai sur les deux nigra en pots puisque je pourrai les conserver au chaud
pour ceux qui sont en terre je pense à la greffe en placage à œil dormant

walwal
Messages : 8
Enregistré le : 27 nov. 2012 08:25

Re: quelle technique adopter

#5 Message par walwal » 17 janv. 2014 17:40

Bonjour Jimmy
Je me permets d'apporter une précision concernant les bourgeons en repos et le moment du prélèvement des baguettes greffons.

Tout d'abord il faut savoir que des bourgeons en repos sont indispensables pour tous les greffages quelque soit la technique et quelque soit la période du greffage.

Les bourgeons en repos sont disponibles:
a) sur les baguettes greffons prélevées en hiver et conservées au frais pour les greffages d'avril à mi-juin.
b) à la base des baguettes de l'année passée. Donc ce sont les bourgeons qui sont restés en repos et qui n'ont pas développé des feuilles comme les bourgeons de la partie apicale des baguettes. Souvent il y a seulement un ou deux bourgeons en repos par baguette, des fois 3 à 5. Ces bourgeons en repos seront logiquement prélevés immédiatement avant le greffage; en avril - mai si l'on greffe par placage sur l'oeil poussant soit en juillet- août si l'on greffe sur l'oeil dormant.

Cordialement

Walwal.ch

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 09:03
Localisation : le Mans

Re: quelle technique adopter

#6 Message par floyd » 17 janv. 2014 21:20

Effectivement ces bourgeons sur bois de deux ans sont inhibés par l'action des auxines.
Ils n'ont généralement pas grossi, c'est dû à ce "repos forcé" imposé par le bourgeon apical et dominant.

Sans doute peuvent-ils se trouver libérés de l'influence auxinique, et retrouver un complet développement.
En général on insiste dans les ouvrages pour ne pas les utiliser pour un greffage.

Aurais-tu déjà utilisé de tels bourgeons walwal?

La greffe de bourgeon apical, ne fait que remplacer un bourgeon par un autre… ce qui ne perturbe pas la hiérarchie liée aux auxines.

walwal
Messages : 8
Enregistré le : 27 nov. 2012 08:25

Re: quelle technique adopter

#7 Message par walwal » 20 janv. 2014 16:14

Bonjour Floyd

Je me permets de répondre à ta question: Aurais-tu déjà utilisé de tels bourgeons walwal?

Bien sûr, je les ai déjà utilisés. Le greffage par placage (sur l'oeil poussant et sur l'oeil dormant) est même basé sur le principe de ces bourgeons en repos.
Ces bourgeons proviennent des baguettes en sève prélevées immédiatement ( 1/2 h ou 1 h avent le greffage) avant le greffage et conservées humide. Toute l'opération de conservation des baguettes greffons n'est pas nécessaire dans ce cas.

Cordialement walwal.ch

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 09:03
Localisation : le Mans

Re: quelle technique adopter

#8 Message par floyd » 20 janv. 2014 22:06

Bien noté, merci pour la précision. :clap:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré