la greffe du noyer en chambre chaude

Message
Auteur
satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#31 Message par satya » 15 nov. 2015 16:30

salut
ARHUS76 a écrit :Greffage en anglaise compliqué, suivi d'une protection à la cire, après ligature avec un élastique.
si tu cire avant de ligaturer, la cire va empêcher un bon contact lors de la ligature voir même s’insérer entre les deux bois... si tu vois ce que je veut dire.

donc ligature puis cire, le mieux il me semble serais de remplacer la cire par du budytape ou autre celogreffe.
ARHUS76 a écrit : Je pense qu'en utilisant de la perlite et de la vermiculite (plutôt que la siure de bois) on limite déjà l'apparition des champignons pathogènes.
Certaines sciures ont une action fongicide comme les résineux.
Pour ma petite experience, pas de fongicide, nettoyage a la javel du congelo avant mise de la sciure de douglas, et pas de problème de champi et autre

:bye:

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#32 Message par floyd » 15 nov. 2015 18:06

satya a écrit :Certaines sciures ont une action fongicide comme les résineux.
Curieux d'en savoir plus sur cette affirmation; des références sur des sites ou dans des livres, STP ?

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#33 Message par satya » 15 nov. 2015 19:09

la résine de pin est fongicide et je pense qu'il y en a dans la sciure.
rien que l'odeur indique un milieu aseptisé.
on s'en sert pour traiter les sabot des équidés (contre la fourmilière: champignon)

je n'ai pas eu a utiliser de fongicide et pas de problèmes sur 60 noyers

je n'est pas de source mais on peut lire ce genre de choses sur le goudron de pin :

"Grâce à ses propriétés bactéricides et fongicides, il apporte une bonne protection des blessures.
Il évite ainsi que les champignons, les bactéries et les parasites ne s'infiltrent pas les plaies."

http://www.homejardin.com/goudron-de-pi ... ustes.html

Aprés on peut ce demander quel effets négatifs peut avoir un fongicide chimique?

:bye:

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#34 Message par floyd » 16 nov. 2015 12:39

Merci pour la réponse qui ne me surprend pas.
Mais il y a loin de la sciure de résineux au goudron végétal.
Même celui-là je ne le recommande pas du tout…

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#35 Message par mathieu » 16 nov. 2015 21:13

Bonsoir ARHUS 76

Tres bonne initiative de vous preparer a la greffe du noyer en chambre chaude.
Pour ma part je ne ferai pas l'impasse fongicide car il est toujours souhaitable d e miser sur la prevention
Je pense que si vous suivez la "marche a suivre " traditionnelle votre réussite positive se manifestera en fin de chauffe.Par la suite (pour moi) ilest difficile de garder les arbres en forme car les différence de température sont enorme en serre froide meme en prenant d'autres précautions.La transition chez moi se fait tres mal par manque de compétence. Je vous souhaite courage dans votre engagement avec beaucoup de réussite.
M.M.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 765
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#36 Message par belinsecte » 28 juil. 2016 09:38

le vinaigre maintenant fongicide homologué?
http://www.ufc-quechoisir-lehavre.fr/ne ... sanitaire/
qu'en dire? et l'eau oxygénée? l'huile essentielle de lavande? le bicarbonate de soude? sur les greffons...

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#37 Message par François du Perche » 29 juil. 2016 07:37

L'article recommande de nettoyer les outils de coupe (sécateurs, etc) avec du vinaigre !!! c'est une idée assez saugrenue car la moindre trace d'acide attaquera lentement l'acier des lames qui sont rarement en inox. D'ailleurs, même la plupart des inox sont (lentement) attaqués par l'acide acétique, qui bien qu'acide faible est assez corrosif. L'alcool à brûler à 90° a fait ses preuves et il n'est pas corrosif.
L'eau oxygénée est dangereuse à manipuler, une goutte dans l'oeil peut provoquer des brûlures graves.
Les greffes sont rarement sujettes à des attaques fongiques, c'est plutôt les greffes à l'étouffée ou les greffes en chambre chaude qui sont concernées.
Si la sciure de pin a fait ses preuves, ça semble une bonne solution.

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#38 Message par François du Perche » 29 juil. 2016 07:42

pardon, je voulais dire boutures à l'étouffée.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 765
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#39 Message par belinsecte » 29 juil. 2016 08:27

avant-hier j'ai reçu des greffons de crataegus, que l'on m'a recommandé de passer à la javel afin de ne pas introduire dans mon verger la rouille grillagée du poirier.
je n'ai pas de javel donc j'ai baigné les greffons moins d'une minute sans savoir, dans de l'eau oxygénée puis les ai rincés. je l'utilise très rarement, n'en ai jamais mis dans mes yeux mais pense que ce n'est pas plus dangereux qu'un berlingot de javel.

François tu indiques la sciure de pin: comment? pour quoi faire?

Quant au vinaigre je craindrais de déplaire aux greffons... C'est la mairie de paris qui aime le vinaigre... faudrait leur dire de prendre de l'alcool pour leurs sécateurs...

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#40 Message par François du Perche » 29 juil. 2016 12:27

un peu + ht, dans son message du 15 nov. 2015, Satya dit que les sciures de résineux sont fongicides, qu'il utilise avec succès de la sciure de Douglas & qu'il n'a pas de problèmes de champignons.
Les sécateurs de la ville de Paris qui se corroderont : ça leur est probablement complètement égal, il suffit d'augmenter une fois de + les impôts locaux et d'embaucher quelques fonctionnaires de + pour passer les commandes de quelques milliers de nouveaux sécateurs.
Quant à l'eau oxygénée, elle a une action oxydante très rapide, à mon avis bien + agressive que de l'eau de javel diluée qui a fait ses preuves. Si tu n'en a pas, il suffit d'en acheter, très bon marché et disponible partout.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 765
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#41 Message par belinsecte » 29 juil. 2016 13:29

pour la javel je vois des infos contradictoires pour son dosage: l'un écrit belingot dilué à 1/5ème (soit pur tel que vendu au litre?), l'autre une goutte de javel (la concentration employée dans une piscine municipale?).
je ne sais pas si c'est particulièrement polluant mais j'en ai jamais acheté, étant proscrit en fosse septique, et ne sachant pas son effet sur le sol, ou l'eau où elle retourne ensuite. A tort ou à raison, la mention "blanchi sans chlore" est un argument de vente pour papiers recyclés, coton. L'alternative proposée est alors l'oxygène (eau oxygénée, oxygène actif pour le linge, ...).

Floyd avait conseillé ailleurs un désinfectant chlorure de quelque chose utilisé pour désinfection des vegetaux avant culture en labo.

la sciure de résineux je crois comprendre que c'est pour éviter des moisissures qui seraient fatales à court-terme, peut-être pour le stockage des greffons au frigo,

mais il me parait difficile de déterminer quel produit est efficace contre la rouille grillagée du poirier, qui serait transportée de façon invisible?

Quant au vinaigre à 30 centimes le litre c'est très bien pour les surfaces (sans métal...), WC (pour ceux qui ont encore des wc, j'ai tenté une synthèse sur une toilette d'avenir: http://fruitforestier.info/fr/toilette- ... ure-du-wc/).

Innover passe parfois par des erreurs (telles certains progrès du siècle dernier, ou alternatives plus écolo). La ville de Paris n'est pas indifférente à tout, elle s'est engagée en pionnière pour des parcs sans pesticides ni herbicides. Je pense qu'elle serait très réceptive à votre conseil pertinent de désinfecter les sécateurs à l'alcool! :clap:

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#42 Message par François du Perche » 29 juil. 2016 15:49

on en a déjà parlé de la dilution de l'eau de Javel. viewtopic.php?f=18&t=4516&p=38289&hilit ... vel#p38289
Mais entretemps, ça a changé, les dosages disponibles dans le commerce ont été divisés par 2, sans bien sur que le prix soit divisé par deux, cela aurait été trop beau. Maintenant, les berlingots sont à 4,8% de chlore actif, à diluer dans le même volume d'eau, c'est donc trompeur d'appeler ça "concentré". L'eau de Javel prête à l'emploi à 2,6% de chlore actif revient moins cher.
Comme Patrice l'écrivait, il faut utiliser une dilution à 0,5% de chlore actif, donc, pour simplifier, il faut 1 volume d'eau de Javel "prête à l'emploi" + 4 volumes d'eau. ça m'étonnerait bien que la rouille grillagée du poirier y résiste.
L'eau de Javel n'est certainement pas bonne pour les poulets américains, ni pour la salade "prête à l'emploi" (voir le Canard Enchaîné de cette semaine) :beurk: mais elle a de multiples usages, pour les wc, il suffit de ne pas l'envoyer dans la fosse septique, c'est + efficace que tout le reste. Le chlore se recombine très vite donc fait très peu de pollution si on l'utilise intelligemment. Les chlorures ne sont pas toxiques en général. D'ailleurs, il faut manger du chlorure de sodium si on ne veut pas devenir un "crétin des Alpes".
Quant à la ville de Paris, ils ont laissé crever bêtement des milliers de buis attaqués par les chenilles des pyrales sans rien faire, donc, il n'y a pas gd chose à tirer de ces gens là.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 765
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#43 Message par belinsecte » 29 juil. 2016 18:14

merci :good:
quelqu'un a-t-il indiqué à cette mairie un moyen de lutte bio pour sauver leurs buis?
des "sans sel" sont-t-ils devenus crétins dans les alpes?

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#44 Message par François du Perche » 30 juil. 2016 08:45

crétins des Alpes : je me suis trompé, c'était dû à une carence en iode du sel gemme qu'ils consommaient et non en chlorure de sodium.
Sciure de résineux : elle est déconseillée dans les toilettes sèches car elle ne se dégrade pas, c'est un bon indice qu'elle doit être fongicide.

Avatar du membre
belinsecte
Messages : 765
Enregistré le : 31 mars 2015 10:47
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#45 Message par belinsecte » 30 juil. 2016 17:37

Ce hors sujet m'a préoccupé et me ramène aux greffons: il faudrait l'avis d'un spécialiste, mais pour un rincage à effet rapide à reception de greffons, je vois par exemple le fongicide-bactéricide-virucide "iode sesodine cofaiode": parce qu'il pourrait être versé après usage, au pied des arbres pour que leurs fruits contribuent à être moins crétin? (autrement je ne vois pas d'iode en engrais, la terre ne contiendrait habituellement pas d'iode).
je suis peut-être le seul ici à ne plus acheter de sel, ou bien cela pourrait intéresser quelqu'un d'autre qui n'achèterait pas de sel iodé: j'ai tenté une synthèse sur l'iode à la fin de cette page: http://fruitforestier.info/fr/diagnosti ... -naturels/
en résumé, très peu d'algues utilisées dans les sushi, apportent de l'iode plus qu'il n'en faut même en en mangeant exceptionnellement.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré