la greffe du noyer en chambre chaude

Message
Auteur
Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#16 Message par floyd » 15 mars 2014 13:34

Une eau javellisée sera efficace pour désinfecter, puis rinçage à l'eau claire, deux fois.

Pour stériliser la sciure de bois… je ne sais pas, je "sèche" si j'ose dire! ;)

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#17 Message par mathieu » 18 mars 2014 20:49

Bonsoir;
AILAIL AIL .....certains embouts de germe blanc noircissent que ce soit à température de 12 à 13 ° en pot ou 16à 18 ° en pot dans une piece relativement sombre SVP que vat-il se passer ?.... et les greffes qui n'avaient pas encore manifesté quoi que ce soit . Merci pour votre concours.
M.M.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#18 Message par floyd » 18 mars 2014 23:34

On peut craindre un problème d'asepsie avec le substrat utilisé.
Mais là aussi il va falloir nous faire voir!
Des photos SVP…

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#19 Message par mathieu » 28 mai 2014 21:46

bonsoir;
Le résultat de mon expérience n'est pas nul car pour le moment je dois avoir 6 noyers qui démarrent dont 2 en parfaite santé Pour moi c'est une petite victoire..
J'ai tout de meme eté surpris de la casse accasioné apres la mise en pot......Je me suis rendu compte que certains porte greffes avaient la racine complètement vidée ; mole et sans vie......?Je pense aussi avoir débuté par précipitation un peu trop tot le 17/02/2014.....? l'acclimatation à pu etre difficile .
De toute facon 2015 me redonera l'occasion de parfaire mes connaissances.
M.M.

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#20 Message par satya » 22 mars 2015 15:41

Salutations

Je me demander si le passage "acclimatation" (pot + serre) est obligatoire??
Sur le lien donné plus haut , apparemment des professionnels, il ne parle pas de ça et cela n'étonnerai qu'il le fasse vu la quantité de plants .


Si le greffons n'a pas débourré a cette période (fin mars ) passage en jauge et plantation ,ou plantation direct ,vous en pensez quoi?

Merci

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#21 Message par mathieu » 23 mars 2015 13:31

Bonjour Satya;
Je ne pense pas que les pros s'embarrasse de toutes ces manutentions ...Les sujets arrivés à terme ( debourrés ou pas )sont rangés en pepiniere à l'abri des vents et à temperature contante pour profiter de bonnes conditions sur une terre travaillée et bien améliorée
Le jour meme de votre intervention je venais de mettre en chambre chaude NIGRA ,REGIA pour un autre essai et espère faire un peu mieux que l'an dernier...Jesuis un peu plus savant grace aux intervenants du forum mais dois etre tres prudent...
M.M.

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#22 Message par mathieu » 16 avr. 2015 18:25

Bonsoir à tous;

Je viens defaire "rebelote" avec ce systeme de greffage et dois remercier Oivier 88 ainsi que Floyd pour leurs encouragement.
J'ai donc suivi du mieux possible la notice;les avis dans la facon de proceder,de respecter les phases : récuperation des plants, mise en jauge ,mise en temperature d'ambiance , greffage, mise en place des plants apres les avoir ligaturés et mastiqués normalement,(le tout dans de la sciure le premier jour à 30° ensuite 3semaines à 26° sans arret.
Le resultat est bien meilleur que lan dernier si je me place dans la conception du cal et surtout je pense de la progression des bourgeons dont certainsont une pousse marquée sans pigmentation.
j'en suis à contempler ?.....mes pots et verifie plusieurs fois par jour..car c'est bien à ce moment la que j'avais eu de la casse l'an dernier.
Voila une premiere étape qui est pour moi positive mais que va me reserver la suite.
M.M.

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#23 Message par mathieu » 19 avr. 2015 14:26

Tres heureux de me rendre compte quelque jours apres la sortie de chambre que quelques bourgeons sont deja en feuilles et d'autres sur le point de s'epanouir.
M.M.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#24 Message par floyd » 19 avr. 2015 20:17

En Sarthe, je vois aussi les noyers en train de débourrer, fleurs et feuilles apparaissent.
Toujours un peu tardif, le noyer.
Mais là pour le coup, tes greffes sont dans le tempo!
Bravo.

satya
Messages : 262
Enregistré le : 03 nov. 2011 13:28
Localisation : Aude.. limite Ariége
Contact :

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#25 Message par satya » 19 avr. 2015 21:47

salut

Mathieu tu as tout mis en pot ? ils sont abrités (serre , P17 )??

pour ma part ceux qui avais débourré a la sortie de la chambre chaude( fin mars) je l'ai ai mis en pot.
le reste dans du sable dans le garage avec plusieurs couvertures dessus.

aujourd'hui ,donc un mois plus tard ,j'ai refait un tri :
ceux qui ont débourré -> en pot ,ceux qui n'ont pas débourré en pleine terre

sur 57 , 32 débourrés , 3 greffons sec , 22 non débourré en vie.

pas d'antifongique et pas de problème ( tout le materiel vegetal lavé avec une goutte de javel)
j'ai fait 2 " couches" de noyer dans le congelo et la couche du dessous semble etre plus chaude que celle du dessus.
je n'ai pas assez habiller les racines la premiere fois ( avant greffage) et j'ai du retailler lors de la mise en pot ; dommage de jeune radicelle c’était deja formées .

sinon rien a redire ,cette technique est vraiment intéressante.

merci

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#26 Message par mathieu » 20 avr. 2015 16:44

Bonjour Satya;
Effectivement cette technique est tres inreressante mais surtout les conseils des membres sont indispensable.
Oui j'ai positionné tous mes plants en pot pour faciliter les manutention futures.Jai bien quelques départs mais peu ont débourré ; les yeux sont bien mais dois attendre encore .Ce qui me fait dire "qu'ils sont en forme "c'est le cal sur les pivots et la soudure des greffes.j'ai pu mettre une dizaine de pots dans one serre pour fleurs chez ma voisine...le complément chez moi en rez de chaussée de mon habitation àtemperature de 12° en attendant de pouvoir les positionner dehors sous plastique.Je dois vous dire aussi que chaque pot est surmonté d'une protection plastiquesoutenue par un arc en osier.
IL meserai possible d'installer la nappe de chauffage pour menager quelque pots mais ne sais pas si cela se fait et quelle température.
En tous cas j'ai utilisé tous mes greffons et ne suis pas capable d'assure mes greffes en couronne qui me reste à faire ....c'est bien ma faute.
Je dois vous dire que j'ai greffé
MARBOT sur régia
MARBOT sur nigra
FRANQUETTE sur regia
FRANQUETTE sur nigra.
Voila pour le moment et attendant quelques semaines pour etre fixé.
M.M.

ARHUS76
Messages : 549
Enregistré le : 08 nov. 2015 16:44
Localisation : Entre Rouen et Reims

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#27 Message par ARHUS76 » 14 nov. 2015 14:26

Bonjour,

Je m'intéresse à cette technique. Je vais voir si je trouve un ou deux porte greffe pour essayer au printemps.

Cette année je vais faire mes porte-greffes pour greffer en 2017. Je vais semer sous serre froide pour avoir de beaux sujet, j'espère.

Cependant quel fongicide ou matière active peut-on utiliser. Même dans la gamme proffessionnel. Je dois pouvoir m'en procurer.

Cdt

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#28 Message par mathieu » 14 nov. 2015 21:29

Bonsoir ARHUS 76
Pour ma part je ne me complique pas et adopte la facon traditionnelle de la stratification .En avril vous récupérez vos noix entrou verte et positionner soit dans un po t ou en pepiniere pour obtenir des porte greffe que vous pourrez greffer en 2016 ( oui ..en 2016) ou printemps 2017.
Jamais de produit de quoi que ce soit la nature fait son travail pourvu que le substrat( terre +sable grossier)soit leger, ainsi que du soin par la suite en pepiniere.
M.M.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#29 Message par floyd » 14 nov. 2015 22:14

ARHUS76 a écrit :… quel fongicide ou matière active peut-on utiliser.
D'une manière générale il n'y a pas de fongicide qui soit réellement curatif à 100% contre 100% des maladies.

On devrait donc penser "prévention", ce qui ne facilite pas l'identification de la maladie qui atteindra potentiellement les plants.
Il en découlerait l'utilisation d'un fongicide large spectre et des applications répétées; bref ce que aujourd'hui, le plan éco-phyto souhaite éviter.
(y compris la bouillie bordelaise)

… ou bien la mise en œuvre d'un substrat équilibré et sain, dans une serre très propre, dans un environnement ventilé, éclairé, avec arrosage et hygrométrie bien dosés. Peut-être un peu plus contraignant mais pas impossible! ;)

ARHUS76
Messages : 549
Enregistré le : 08 nov. 2015 16:44
Localisation : Entre Rouen et Reims

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#30 Message par ARHUS76 » 15 nov. 2015 15:20

Voici ce que je prévois de faire:

Greffage en anglaise compliqué, suivi d'une protection à la cire, après ligature avec un élastique. Certainement fin février ou début mars.

Après bricolage d'un congélateur, les placer dans ce dernier avec de la perlite et de la vermiculite en suivant le protocole.

Ensuite culture sous serre froide avec arrosage goutte à goutte au pied. Ainsi pour le démarrage j'aurais plus de chaleur et d'humidité dans l'air.

Pour maximiser les taux de réussite on parle de fongicide. Car la chaleur et l'humidité vont permettre leur développement.
Oui mais quoi? Je pense qu'en utilisant de la perlite et de la vermiculite (plutôt que la siure de bois) on limite déjà l'apparition des champignons pathogènes.

Dernière question, ne pourrait-on pas utiliser cette technique sur châtaignier?

Vos avis et expériences m'intéresse.

Cdt

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré