la greffe du noyer en chambre chaude

Message
Auteur
walwal
Messages : 8
Enregistré le : 27 nov. 2012 09:25

la greffe du noyer en chambre chaude

#1 Message par walwal » 05 déc. 2012 21:55

J'ai lu avec intérêt l'article " la greffe du noyer en chambre chaude". Je m'adresse à l'auteur de l'article.
J'utilise un congélateur depuis quatre ans pour faire des greffages poussées. L'hiver passé, j'ai réussi environs 50 greffages de noyers.
Je me permets de poser des questions concernant deux sujets, a) l'anti fongique et b) la taille des racines.

a) selon l'article, les greffes réalisées (déjà ligaturées) sont plongées dans un bain anti fongique.
- quel est nom du produit anti fongique?
- comment préparer le bain?
- quel est la concentration de l'anti fongique dans le bain?
- quelle est la température du bain?
- où peut-on obtenir l'antifongique?
b) sur la foto des greffes réalisées, on remarque que les racines des pg sont très fortement raccourcies, coupées à mi-hauteur.
-Quelle est la raison, le but et l'effet de cette manière de faire qui représente une très grande blessure du pg?

Merci de me répondre. Je ne sais pas si j'avais utilisé le bon canal. C'est la première fois que j'utilise ce forum.

walwal

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#2 Message par patrice » 06 déc. 2012 05:39

Bonjour.

Je transmets la réponse de l'auteur de l'article :

- le produit qui a été utilisé n'est maintenant plus autorisé à la vente ; l'auteur chercher un produit homologué de remplacement à suggérer.
Ce produit était dilué à 15% dans une eau légèrement chaude. La température du bain entre 25 et 30 °C.

- le raccourcissement des racines a deux buts : gain de place dans la chambre et favoriser l'émission de nouvelles radicelles, primordial à une bonne reprise. Les plaies de ces coupes sont toujours entièrement recouvertes d'un cal en sortie de traitement de chambre chaude, il ne faut donc pas s'en inquiéter.

walwal
Messages : 8
Enregistré le : 27 nov. 2012 09:25

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#3 Message par walwal » 06 déc. 2012 20:00

Merci Patrice pour tes précisions.
Je me permets de te rendre attentif sur les fotos insérées dans mon site internet (consacré au greffage du noyer).
http://walwal.ch/surgreffage-2?lang=fr
Avec mes meilleures salutations
walwal

anthooo
Messages : 25
Enregistré le : 14 nov. 2010 18:45

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#4 Message par anthooo » 29 déc. 2012 16:43

Juste pour abonder dans le sens de cette technique, sur le site d'un pepinieriste ils utilisent cette technique pour la production en grande série :
http://www.l-q-p.com/pepiniere/fr/noyer.htm

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#5 Message par mathieu » 20 janv. 2014 20:38

Bonsoir;
Je me prépare à effectuer (essayer) cette pratique et aimerais savoir quelle est la solution la plus pratique pour garder la meme hygrométrie au fur et à mesure de l'avencement de la chauffe. Faut il prévoir egalement une "distribution " d'anti fongique.
Merci de vos commentaires.
M.M.

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#6 Message par mathieu » 04 mars 2014 18:45

Bonsoir;
Je viens de réaliser mon premier essai de greffe en chambre chaude apres avoir suivi de mon mieux les conseil et marche à suivre d'Olivier 88.
Plus que quelques jours pour arriver au terme....et m'interroge comment adapter au mieux les plants apres ce forcage.Les bourgeons n'aurons pas démarré et dispose de piece à température # de 11°.......Comment stocker les plants ; en terre, dans des pots ; dans du sable .....? en attendantde les sortir en serre froide dehors ..
Merci de me signaler une solution adaptée que je puisse suivre.
M.M.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#7 Message par floyd » 04 mars 2014 21:11

Pour "endurcir" les plants greffés la suite du protocole est classique.
Il peut comprendre, rempotage et installation dans une serre tempérée et en tout cas à l'abris du gel.
L'arrivée du printemps permet de maintenir la température (11°C) assez facilement.

Ensuite, la plante doit s'adapter au vent, à la lumière, à la chaleur sèche. Progressivement, on ouvre la serre quelques heures par jour puis on place sous ombrière et à l'abri d'un coupe vent.
En fonction de l'évolution observée des plants on avance plus ou moins vite vers un nouveau rempotage et la mise en culture plein-champ.

Bon courage.

Olivier88
Messages : 74
Enregistré le : 15 févr. 2013 20:35

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#8 Message par Olivier88 » 05 mars 2014 13:55

Bonjour mathieu

Idéalement en pot profond avec un mélange terre/composte/perlite, ça offre plus de souplesse et de possibilité de déplacement si besoin.
A l ‘automne vous pourrez mettre en place définitivement.

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#9 Message par mathieu » 05 mars 2014 16:40

Bonsoir;
Floyd et Olivier
Merci pour " vos " marche à suivre que bien sur je mettrais en application.
Cependant c'est mon premier essai de greffage dans ces conditions ..... Pour cet essai j'ai greffé en OMEGA..à l'ANGLAISE Compliquée..en CADILLAC meme un en FE NTE tout cela pour voir et surtout me rendre compte. J'ai réalisé la jonction avec du budy tape +cire parafine à chaud.
Dois je enlever ces protections ou simplement la cire ?... avant la mise en pots d'attente pour aclimatation.
MERCI M.M.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#10 Message par floyd » 05 mars 2014 19:20

Seul un suivi attentif et une observation précise permettent de déceler le moment où il convient d'enlever les ligatures, quelles qu'elles soient.
Trop tôt et c'est la rupture… Un peu trop tard et la strangulation commence à nuire.

A choisir, ce sera la seconde solution.
Si la cire se craquelle on peut facilement déduire que le diamètre s'accroit… il est temps de fendre la ligature pour donner une vraie possibilité d'expansion.
Il n 'y a cependant pas d'urgence à décortiquer toute la ligature en une seule fois.

Bref du doigté et un bon coup d'œil.

Olivier88
Messages : 74
Enregistré le : 15 févr. 2013 20:35

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#11 Message par Olivier88 » 07 mars 2014 12:01

Si tu n’as pas surchargé de budy tape c’est inutile d’enlever le lien, tu verras le noyer est puissant dans quelques mois le lien ce déchirera tous seul.
Sur + d’une centaines de greffes de noyer hivernal jamais subi d’étranglement, par contre il peut arriver la mort du plant en été sans raison apparente pour un taux de 1 à 2%

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#12 Message par mathieu » 07 mars 2014 13:46

BONJOUR;
Merci pour vos conseils qui me parvennent en "instructions" ; qui sont rassurant tout en étant vigilant. Je vous communiquerai l'etat de mes sujets lorsque la chauffe sera à l'arret et les noyers sortis.de la caisse.
M.M.

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#13 Message par mathieu » 14 mars 2014 20:22

Bonsoir FLOYD etOLIVIER:
Comme convenu je vous tiens au courant de mon premier essai en chambre chaude .
Oui CA MARCHE et suis satisfait de mon aventure. Cependant je découvre....et me rend compte que les départs ressemblent aux germes de "patate"
Pour le moment RAS et me conforme à vos directives; de ce fait les sujets sont sépares en pot dont le mélange est similaire à celui préconisé avec un peu d'humidité (je n'ai pas su s'il fallait arroser .....ou autre.
MON ESSAI
2 pots de l'an dernier REGIA ( FRANQUETTE) les pousses n'ont pas bougé , le greffon tient bien au P G et j'ai nivelé de substrat apres enlévement de la sciure
4 nigra en P G + (franquette) les pousses n'ont pas bougé
DIvers PG RÉGIA + (franquette) dont les pousses sont bien (a mon avis....)developpées de 3 à 5 cm environ
Divers PG REGIA + franquette) dont les pousses n'ont pas démarré mais paraissent solides
Divers PG REGIA +franquette ) qui n'ont pas survaicue s .... le greffon carément détaché ou ne tenant pas
Peut etre que le plus dur reste à faire mais suis quand meme encouragé.
La sciure est à scher au soleil ; peut-elle etre réutilisée immediatement dans la fouléé.apres avoir nettoyé + lavel du contenant.
MATHIEU Michel.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#14 Message par floyd » 14 mars 2014 22:39

mathieu a écrit : La sciure est à sécher au soleil. Peut-elle être réutilisée immédiatement?
De quelle sciure s'agit-il?

mathieu
Messages : 143
Enregistré le : 14 déc. 2012 11:03

Re: la greffe du noyer en chambre chaude

#15 Message par mathieu » 15 mars 2014 09:57

Bonjour Floyd;
RExcusez ma mauvaise explication.
Pour pouvoir dégager et avoir accés au plants j'ai du enlever la sciure en tierement car trop humide +de 95%. POUR le moment elle seche et compte bien etre plus modéré pour l'humidifier. Mon intention etant de refaire une seconde intervention car il est encore temps et demandais si l'utilisation de cette sciure etait valable.
Je vais nettoher et desinfecter la caisse pour refonctionner .
Merci

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré